Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 28 septembre 2018

Vendredi 28 Septembre 2018 - 06:59

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 28 septembre 2018
L’ancien président du Centre de gestion et son ex-directrice ont, hier, reçu de la main des gendarmes leur convocation devant la justice pour le 29 novembre prochain. "Sinimalé et Vaïtilingom en correctionnelle", à la Une du JIR. Ils sont poursuivis pour "détournements de fonds publics et recel". Trois emplois fictifs leurs sont reprochés.

"Pagaille dans l’isoloir", à la Une du Quitidien qui s’intéresse " à l’illisible jeu des alliances" à deux jours du second tour de la législative partielle dans le 7e circonscription. Plusieurs soutiens à Aurélien Centon se sont tournés du côté de Jean-Luc Poudroux tandis que le PS a annoncé, hier, rouler pour Pierrick Robert.

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 28 septembre 2018
Faits divers

Le procès de Mohamed Salim Rangila a été renvoyé au 28 octobre prochain. L’homme de 60 ans est accusé d’avoir produit de faux laissez-passer onusiens. Des documents découverts à son domicile lors d’une perquisition menée dans le cadre de l’enquête pour proxénétisme aggravé et qui auraient été produits "pour frimer", indique le JIR. 

Le cousin de Péniel Acapandié a, hier, été jugé devant le tribunal correctionnel de St-Pierre pour des violences commises lors d’une bagarre devant un bar de Basse-Terre. Pour son avocat, il n’a fait qu’aider la patronne d’un bar. Le verdict est attendu pour le 9 octobre prochain. 

"L’homme à la capuche noir" a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour avoir violé une jeune fille de 16 ans. Les faits se sont produits en août 2015. Jean-Philippe Pagnest a entrainé sa victime dans le lit de la Rivière des Galets alors qu’elle revenait du Jumbo Score. 14 ans avaient été requis par l’avocat général, "les jurés ont peut-être pris en compte la reddition de l’accusé ainsi que sa vie de misère", note le Quotidien.

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 28 septembre 2018
Economie

Les salariés de Bourbon Bois sont toujours dans la tourmente, indique le JIR. Un mail interne de la direction signale " un arrêt d’activité" alors que mardi la Région a voté une enveloppe de 15 millions d’euros pour " 'soutenir les projets de construction de logements évolutifs sociaux et d’amélioration de l’habitat gérés par Réunion Habitat' pour  523 dossiers prioritaires". 

Le centre-ville de St-Joseph poursuit da restructuration, indique le Quotidien. Hier, les élus se sont penchés sur le programme Action Coeur de ville.
N.P
Lu 1123 fois



1.Posté par DOGOUNET le 28/09/2018 14:05

Alé voté mi di a ou !

2.Posté par jean-richard bennala le 28/09/2018 22:08

voter est un devoir et voler est un droit venez encore nous baratiner avec vos programmes, une chance de voter et de faire votre devoir je m'incline devant l'urne à quand les menottes pour ses bandits de la politique comment croire et faire confiance à qui? maman ou est ma carte d'électeur ? au fond de la fosse sceptique mon fils

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 18 octobre 2018

Mercredi 17 Octobre 2018 - 07:02 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 octobre