Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 2 juin 2017

Vendredi 2 Juin 2017 - 06:52

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 2 juin 2017
À la une du Quotidien ce vendredi, la Nouvelle Route du Littoral et notamment la rallonge de 250 millions d’euros demandée par le président de Région, Didier Robert, "sans grande explication", écrit le média. Cette rallonge concerne les 200 millions attribués aux risque et aléas sur les travaux ajoute Le Quotidien.

De son côté, Le Journal de l’île a choisi de revenir sur le procès aux assises de Marlène Oulédi, l’ex-femme d’Eric Samy, soupçonnée d’avoir commandité l’empoisonnement de ce dernier ("Le sorcier, la veuve et le poison du mensonge").

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 2 juin 2017
FAITS-DIVERS

Un homme, soupçonné de trafic de cocaïne à Saint-Pierre, a été placé hier en détention provisoire. De passage devant le juge des libertés et de la détention, l’individu a nié les faits de trafic. Pour son avocat, la cocaïne retrouvée au domicile de son client était pour sa consommation personnelle. La femme du présumé trafiquant a quant à elle était placée sous contrôle judiciaire.

"7 ans de prison pour des coups de couteau en famille" (JIR) : Jugé hier pour avoir blessé sa compagne, sa belle-soeur et sa belle-mère en avril 2016, un homme a été condamné à 7 ans de prison dont deux avec sursis. Le prévenu, alcoolisé au moment des faits, n’avait pas accepté la séparation avec sa compagne et s’en était pris à elle avec un couteau cuisine édenté, mais également à la soeur et à la mère de cette dernière.

Le juge des référés a examiné hier le contentieux entre les organisateurs de la venue de Paris Hilton à La Réunion en décembre 2016 nous apprend le Journal de l’île. Joël Narayanin, propriétaire de l’Akoya, réclame à Hanif Ingar la somme de 250 000 euros. Un montant que Joël Narayanin tentera de récupérer en mars dernier en encaissant le chèque de son associé, mais celui çi est retourné par la banque. Pour l’avocat de Joël Narayanin, le chèque signé par Hanif Ingar est « en bois ». L’avocat de ce dernier, lui, plaide un "litige commercial". L’affaire sera rejugée lors d’une prochaine audience.

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 2 juin 2017
ÉCONOMIE

Les planteurs maintiennent la pression sur Tereos, après la réunion du comité paritaire de la canne et du sucre, qui s’est déroulé hier, et qui n’a rien donné. Les trois syndicats représentés, la FDSEA, la CGPER et JA (Jeunes agriculteurs), ont laissé éclater leur colère après la proposition des industriels d’augmenter de 49 centimes le prix de la tonne de canne. Les syndicats, eux, réclament depuis le début du conflit une augmentation de 6 euros. Comme rapporté par la presse écrite locale, les syndicats des planteurs envisagent de mener des actions dès ce vendredi.
Zinfos974
Lu 1642 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 06:10 [REVUE DE PRESSE] Mardi 12 décembre 2017

Lundi 11 Décembre 2017 - 06:08 [REVUE DE PRESSE] Lundi 11 décembre 2017