Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 1er février 2019

Vendredi 1 Février 2019 - 06:52

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 1er février 2019
À la une du Journal de l'île ce vendredi, retour sur cette affaire d'escroquerie entre le Sénégal et La Réunion, où trois Réunionnais ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Ils avaient fait perdre au patron d'une société de gardiennage plusieurs environ 450 000 euros "en lui faisant miroiter un juteux marché dans une mine d'or au Sénégal".

"Enfin libre !" titre pour sa part Le Quotidien, qui consacre sa une à la libération conditionnelle ce jeudi de Casanova Agammemnon. Le plus ancien détenu de France, âgé de 70 ans, "aura passé les deux tiers de son existence en prison", rappelle le média, pour qui la décision rendue hier par la cour d'appel est "historique". 

FAITS-DIVERS

Un maître autoproclamé de taï chi âgé d'une soixantaine d'années a été mis en examen ce jeudi pour viol et agression sexuelle sur plusieurs de ses élèves. Selon les informations du Quotidien, l'homme reconnaitrait certains faits qui lui seraient reprochés. D'après les premiers éléments l'homme aurait profité de séances individuelles avec ses élèves pour abuser d'elles. Placé sous contrôle judiciaire, il sera fixé sur son avenir judiciaire prochainement.

18 mois de prison avec sursis et une suspension de permis du même durée. C'est la peine requise à l'encontre du conducteur à l'origine de l'accident mortel survenu le 6 août 2017 à Petite-Île, quand sa voiture, une 206, est allé percuter le minibus d'une famille qui revenait d'un mariage. Sur les 8 passagers que comptait le minibus, un jeune homme, Sébastien Bègue, perdra la vie. Selon les informations du Journal de l'île, les témoignages suggèrent que le conducteur de la 206, qui n'avait pas consommé de stupéfiants ou d'alcool, roulait à une vitesse excessive. Le prévenu, lui, a assuré que sa voiture a glissé sur une plaque d'égout. Il sera fixé sur son avenir le 14 février prochain.

SOCIÉTÉ

Le téléphérique urbain Chaudron/Moufia/Bois-de-Nèfles entre dans sa phase concrète. Ce jeudi, Gérald Maillot, président de la Cinor, et Gisèle Rossat-Mignod, directrice du réseau de la Banque des territoires (Caisse des dépôts) ont signé un prêt de 10 millions d'euros pour la construction de ce transport urbain entre les quartiers du Chaudron et ceux de Moufia/Bois-de-Nèfles. Outre la CDC, l'Agence française de développement (AFD) avait déjà accordé à l'agglomération un prêt à taux zéro de 10 millions d'euros pour financer ce téléphérique, d'un coût total de 50 millions d'euros et dont la construction est prévue à la fin du premier semestre 2019 pour une livraison en 2020.

Tension hier au conseil régional. Des gilets jaunes se sont mobilisés devant la Pyramide inversée, réclamant en vain une rencontre avec Didier Robert. Les esprits se sont un peu échauffés et un ralé-poussé est survenu avec la police après que des gilets jaunes aient intercepté le véhicule de Dominique Fournel, vice-président de la collectivité. Heureusement personne n'a été blessé et les manifestants se sont dispersés en début d'après-midi, certains rejoignant la préfecture en convoi escargot.
NP
Lu 1523 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Mars 2019 - 06:52 [REVUE DE PRESSE] Samedi 23 mars

Vendredi 22 Mars 2019 - 06:07 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 22 mars 2019