Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 12 octobre 2018

Vendredi 12 Octobre 2018 - 06:45

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 12 octobre 2018
Le Quotidien s’est rendu sur le chantier du centre de tri des déchets au lendemain de la suspension du marché signé entre Sydne et Innovest. Et "Les travaux continuent à Ste-Suzanne", a constaté le journal. Pour le syndicat qui s’expose à d’éventuelles indemnités à payer, le centre de traitement multifilière reste la meilleure solution. 

La commune de St-Paul projette de créer un réseau de circulations douces à la Saline les Bains. Une "Piste cyclable à 10 millions d’euros", à la Une du JIR. Sa construction sur l’emprise de l’ancien chemin de fer entrainerait des expropriations.

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 12 octobre 2018
Faits-Divers

Sept personnes ont été placées en garde à vue mardi dans le cadre de l’affaire de viol et agressions sexuelles présumés au sein de l’Eglise adventiste de La Réunion, indique le JIR. Le pasteur de l’Eglise du Tampon et les responsables de la Fédération des églises adventistes du département sont en cause. Ces derniers n’ont pas signalé les faits dénoncés en janvier 2017. 

Yasapala Perera a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Le septuagénaire a tenté de tuer son ex-compagne en juin 2016 à coups de hache. En 2008, il l’avait également agressée dans la même rue "armé d’une bombe lacrymogène, de dues revolvers, d’un taser et d’un couteau", rapporte le Quotidien.

Trois St-Louisiens ont été mis en examen hier pour trafic de tabac chimique. Les images de la drogue aux effets dévastateurs diffusées sur les réseaux, ont activé des enquêtes de la brigade de recherches de St-Pierre, indique le JIR. S’en est suivi l’interpellation "des revendeurs de second niveau", précise le Quotidien, les acteurs principaux du trafic n’auraient pas encore été identifiés.

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 12 octobre 2018
Société 

Le tribunal administratif devait hier se prononcer sur la légalité de l’installation des paillotes de l’Hermitage sur le Domaine Public Maritime. "Sans surprise, rapporteur public et avocats des restaurateurs n'ont pas la même vision du dossier", écrit le JIR. Pour l’enquêteur public, "les établissements sont dans la zone des 50 pas géométriques", relève le Quotidien. La décision de la justice sera connue dans 15 jours. 
N.P
Lu 1193 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 18 octobre 2018

Mercredi 17 Octobre 2018 - 07:02 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 octobre