MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Samedi 5 mai 2018


Par - Publié le Samedi 5 Mai 2018 à 06:09 | Lu 4530 fois

[REVUE DE PRESSE] Samedi 5 mai 2018
La presse locale revient en Une sur cette terrible scène de crime qui a eu lieu jeudi matin à Sainte-Marie.

Le Quotidien dénonce "un acte de démence sur fond de démon". Ce carnage serait l'oeuvre de Ridaï-Mdallah, un véritable "schizophrène amoureux". En garde à vue, l'homme a d'ores et déjà déclaré ne pas avoir toute sa tête et qu'il aurait agi au nom de "Dieu", lorsqu'il a assassiné Vanina. Il a été mis en examen pour assassinat. Cependant sa responsabilité pénale reste encore à établir.

Le JIR, quant à lui, se demande "que faire du bourreau psychopathe?". Ridaï-Mdallah aurait en effet prémédité son geste. "Durant ses auditions, il a en effet fait part d'un rêve la veille du crime, où il se voyait tuer une personne." Le bourreau du quartier de la Convenance a même été incarcéré au quartier d'isolement de Domenjod. Mais "il aurait lui-même demandé un transfert vers la métropole en raison de la peur d'un risque de représailles au sein des centres de détention de l'île". Il aurait également pu faire l'objet d'une hospitalisation d'office.

Société

Revenons sur l'affaire des paillotes de l'Ermitage: "le Préfet reprend la main et l'initiative". Il demande aux restaurants de plage de quitter les lieux d'ici le 30 juin. En effet, Amaury de Saint-Quentin ne souhaite pas attendre la décision du tribunal administratif, qui doit encore se prononcer sur le fond de ces AOT. A travers lui, c'est l'Etat de manière générale qui prend cette décision. 

Fait-divers

La femme passée devant le tribunal pour avoir secoué son bébé est finalement condamnée à six ans de réclusion criminelle, bien plus que les cinq ans avec sursis annoncés par l'avocat. Cette condamnation s'explique par le fait que la mère de famille âgée de 28 ans s'est enfermée dans un total déni depuis cinq années. La défense a annoncé faire appel. 

Société 

"La Direction générale des finances publiques a demandé à l'hôpital Gabriel Martin de ne plus payer l'indexation des primes versées au personnel hospitalier." Et cette décision prendra effet dès le mois de mai. "Le CHU n'a pas encore reçu ce courrier mais tout semble indiquer que la même démarche sera prochainement enclenchée." La chambre régionale des comptes dénonce l'absence de base légale de l'indexation, qui peut s'appliquer sur les salaires mais pas sur les primes. Cela concerne pour le moment six primes, allant de 250 à 600 euros par agent et par an, même si les syndicats, eux, évoquent des sommes pouvant aller jusqu'à 200 euros par mois. 

Avec la première ligne du téléphérique que souhaite installer la CINOR, c'est tout le quartier du Chaudron qui va en subir les conséquences. De nombreux commerçants s'inquiètent notamment pour leur avenir. Et ils ont de quoi... Installé au Mail du Chaudron, "le terminus de la première ligne Bois de Nèfles-Chaudron sera installé en lieu et place de leur commerce de proximité". "Les baux précaires octroyés aux commerçants, jusque là régulièrement renouvelés, ne le seront plus en décembre prochain, date à laquelle les travaux devraient débuter après validation de l'enquête publique." 


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes