Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Samedi 4 août

Samedi 4 Août 2018 - 06:06

[REVUE DE PRESSE] Samedi 4 août
Le Quotidien révèle en Une que l'affaire William Childéric est une affaire bâclée par la justice malgache. L'ancien photographe réunionnais avait été assassiné à coups de couteau le 13 avril dernier. Un suspect avait été arrêté dans les heures qui ont suivi le décès. Mais alors que ce dernier avait avoué à la police "avoir agi sous la menace", aujourd'hui 4 mois plus tard, l'affaire est au point mort. Le présumé coupable ne sera pas jugé pour assassinat mais pour violences volontaires commises en état d'ivresse et ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Mais la famille et l'avocat ne sont pas prêts de baisser les bras et comptent obtenir la vérité. 

Le JIR revient sur ces trois alpinistes décédés alors qu'ils redescendaient de leur ascension du Mont Blanc. Ces passionnés, originaires de métropole, vivaient en réalité depuis plus de 10 ans à La Réunion. Pourtant habitués de sports extrêmes, leur décès serait dû au dévissage d'un d'entre eux. Il aurait ainsi entraîné ses deux amis "dans une chute vertigineuse de 200 mètres dans la descente du glacier d’Armancette". "Ils se trouvaient à environ 3.400 mètres d’altitude et ils étaient en cordée, distants d’une quinzaine de mètres les uns des autres", rapporte, hier matin, le lieutenant colonel Stéphane Bozon au Journal de l’Ile.

Fait-divers

Dimanche dernier, à la Plaine des Cafres, un homme donne un coup de poing à un autre, sans imaginer que cette altercation allait entraîner la mort de son adversaire. En effet, par la force du coup, la victime a fait une énorme chute en arrière, à laquelle elle n'a pas survécu. Déjà condamné à deux reprises pour conduite sous emprise d'alcool, l'agresseur sera finalement jugé devant la cour d'assises pour faits criminels. L'autopsie a en effet révélé que la victime était décédée par traumatisme crânien. Après avoir été placé en détention provisoire, l'accusé encourt 15 ans de réclusion criminelle. 

Société

Le futur hôpital de l'Ouest n'a pas d'accès direct à la 4 voies. La troisième voie qui devait être construite pour ouvrir directement sur le CHOR ne sera finalement pas mise en place. Pour le moment, les futurs patients, visiteurs et le personnel devront accéder à l'hôpital en passant par la bretelle de Cambaie, puis prendre la direction de Sans Souci, avant de tourner de nouveau sur la droite vers l'EPSMR. Un cheminement invraisemblable que les syndicats tentent de faire remonter à la Région. Mais cette dernière se défend en déclarant notamment qu'aucun plan de financement préalable n'avait été établi. 

Société 

Les parents d'élèves, en colère et en pleine contestation depuis plusieurs jours contre la suppression de l'aide à la mobilité pour les Réunionnais en études sanitaires, ont passé la nuit devant la pyramide inversée de l'hôtel de Région. Malgré la réunion ayant eu lieu vendredi midi, pour les parents aucune solution n'a véritablement été trouvée pour que leurs enfants puissent partir étudier en toute sécurité en Métropole. La Région a en effet assuré mettre en place un nouveau dispositif mais selon les parents, ce dernier n'est pas acceptable et sert juste à gagner du temps. Soutenus par des citoyens, les parents d'élèves comptent poursuivre leur mobilisation ce samedi. 

Huit vols en Airbus A380 sont prévus entre La Réunion et Paris à partir du 25 août prochain, et ce, jusqu'au 9 septembre. Ces vols commerciaux seront affrétés par la compagnie aérienne Air Austral. Des travaux ont dû être réalisés sur la piste de l'aéroport Roland-Garros pour accueillir les vols de l'Airbus. "L'affrètement de l'A380 d'Hifly vise à remplacer ponctuellement, dans la flotte d'Air Austral, le Boeing 787 F.OLRB qui doit s'envoler fin août pour l'Angleterre afin d'y subir des inspections et des modifications sur ses réacteurs. (...) L'immobilisation du Boeing 787 F.OLRB est prévue pour durer trois mois. Au-delà de l'affrètement de l'A380, Air Austral recherche de nouvelles solutions d'affrètement à partir du 9 septembre", souligne le JIR. 
Charline Bakowski
Lu 1555 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Octobre 2018 - 07:02 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 octobre

Mardi 16 Octobre 2018 - 07:03 [REVUE DE PRESSE] Mardi 16 octobre