Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Samedi 24 novembre

Samedi 24 Novembre 2018 - 06:00

[REVUE DE PRESSE] Samedi 24 novembre
"Je veux voir et écouter" a déclaré Annick Girardin, dans une interview exclusive au Quotidien. La Ministre des Outre-mer a annoncé sa venue sur l'île, un mois tout juste après sa dernière visite. Elle viendra une fois que le projet de loi et de finances, programmé pour lundi, sera voté. Elle affirme que dès son arrivée, elle écoutera tous les Réunionnais qui souhaitent échanger. Annick Girardin a notamment déclaré que "nous allons réduire le coût du travail pour que l'embauche privée et pérenne soit possible". 

Aujourd'hui samedi vient sonner le huitième jour de mobilisation officielle, qui bloque la vie sociale et économique réunionnaise depuis plus d'une semaine. Au-delà de La Réunion, une "journée test" aura également lieu à Paris ce samedi. 

Faits-divers 

Après bientôt un demi-siècle passé en prison, Casanova Agamemnon a obtenu son premier accord pour une libération conditionnelle. Malgré cette décision favorable et cette bonne nouvelle pour la famille du détenu, le combat n'est malheureusement pas terminé car le Parquet a déjà fait appel. 

A l'issue des violences urbaines, des feux et des pillages, "des peines de prison ferme sont une nouvelle fois tombées à l'issue des audiences de comparution immédiate", souligne le JIR et précise que "À Domenjod, le quartier arrivant est déjà saturé, alors qu’à Cayenne, la situation pourrait devenir autrement plus critique encore". 

Gilets jaunes 

"Le mouvement est loin de s'essouffler et semble même se structurer. Du coup, les barrages ne seront pas tous levés ce samedi. Tout comme le couvre-feu, prolongé jusqu'à dimanche matin", poursuit-il. 

Après plusieurs jours de cacophonie, les gilets jaunes des quatre coins de l'île ont enfin trouvé des portes-parole ce vendredi, qui ont pu transmettre leur motion directement dans le bureau du Préfet de La Réunion. 

Au-delà des personnes déjà mobilisées, les transporteurs rejoignent le mouvement. "14 organisations syndicales, dont les camionneurs de la FNTR, les ambulanciers et les autoécoles, apportent leur soutien aux gilets jaunes et se disent prêts à se mobiliser à leurs côtés", précise le JIR. 

"Prix élevés, concurrence, carburant, emploi, écologie..." voilà les premières revendications des gilets jaunes qui commencent à se faire entendre. 
Zinfos 974
Lu 3318 fois



1.Posté par pompe a fric le 24/11/2018 11:40

vous faites voter votre loi des finances avant de venir pour pénaliser les réunionnais de 78 000 000 d'euros ,que vous enlever par rapport que vous supprimerz les 30% D'abattement que vous supprimez sur les impots ,honte a vous l' économie de la réunion est par terre vous continuer, vous avec macron de la tuer. ds une émission vous dites que vous la réinjecterais ds l'économie de DOM ?le roi macron va le donner aux plus riches ,mon oeil oui.VOUS N'ETES PAS A LA HAUTEUR D' UNE MINISTRE,VOUS ETES UN BENI OUI OUI DE VOTRE PRESIDENT , ARISTOCRATIE , PIRE QUE LOUIS 14 ,ET QUE J'APPELLE ROI DU SOLEIL. LES REUNIONNAIS VOUS ATTEND EMMENE ENCORE DES ESCADRONS DE GENDARMERIES LA PAS ASSEZ METTRE ENCORE.NICOLAS HULOT en a du caractère pour démissionner ds se gouvernement du roi soleil

2.Posté par Ti Yabe créopolitain le 24/11/2018 17:41

En voilà encore une, malgré ses origines ultra marine, qui brasse du vent et venue faire le ventilateur dans l'île transformée en brûlot non pas à cause de notre volcan, mais à cause de la situation sociale qui est devenue effectivement éruptive...Madame la ministre n'aurait pas eu connaissance des problèmes sociaux qui couvaient tel le magma en fusion, toujours prêt à remonter des profondeurs de la Fournaise ? Si elle est venue activer le brasier plutôt que l'éteindre, alors autant qu'elle reparte ! Parions que sa venue ne débouchera sur rien de concret pour le court terme et quant au plus long terme... Elle sera à l'image du gouvernement dont elle en fait partie et constitué d'amateurs incapables de vrais projets...On utilise l'autoritarisme et en se tenant prêt à faire passer les choses en force et par ordonnance ! Quelle bande de nuls ! Ce qui est dore et déjà certain, Macron ne sera pas élu la prochaine fois, et les électeurs, espérons le, sauront se souvenir des têtes qui ont siégeaient dans ce gouvernement...Mais si Macron démissionne, qui voyez vous pour le remplacer ? Oh putain je n'ose y penser ! Mais il n'est pas irremplaçable, hormis par un homme nouveau animé du service de l'État et non pas un de ces fifres anciens caciques ou dinosaures impatients de faire un come back ....Quant à rêver d'un homme nouveau ou d'une femme nouvelle...hum...il doit bien y avoir dans ce pays ? En tout cas pas quelqu'un issu de l'ENA (École Nationale des Ânes) Polytechnique ? HEC ? ESSEC ? Non...Moi je verrai bien une personne issue d'une grande école d'ingénieurs ou même St Cyrien comme le,grand Charles...Ça nous changerait un peu...

Pour l'instant, maintenons la pression et virons les !!

3.Posté par Ikki le 25/11/2018 02:47 (depuis mobile)

Elle viendra. Elle parlera. Elle promettra. Et elle... ne sert à rien comme Macron. Bref inutile ça va juste énerver les gars.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Juillet 2019 - 06:43 [REVUE DE PRESSE] Mardi 23 juillet

Lundi 22 Juillet 2019 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Lundi 22 juillet