Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Samedi 23 mars

Samedi 23 Mars 2019 - 06:52

"L'enquête menacée", titre le Journal de l'Ile à propos de la disparition de Mathieu Caizergues. "Mis en examen pour "non-assistance à personne en danger", les deux compagnons de randonnée du gendarme mobile pourraient ne pas être jugés par un tribunal. Le point sur les investigations".

"À la recherche du Tuit-Tuit", affiche de son côté le Quotidien, alors que se tenait ce jeudi la journée internationale des forêts. 

[REVUE DE PRESSE] Samedi 23 mars
Faits-divers

L'individu soupçonné d'avoir frappé son ancienne compagne à coups de marteau ce jeudi au Petit Tampon s'est présenté à la brigade de gendarmerie du Tampon hier matin, après avoir pris la fuite. Le quinquagénaire a été placé en garde à vue.

Le comptable du lycée Plateau-Caillou, soupçonné d'avoir détourné 2 millions de fonds publics, affirme avoir agi sous l'influence d'un gourou.

Société

"Les mesures relevées en février par l'Ofce de l'eau Réunion sont jusqu'à huit fois moindres que les normales saisonnières, notamment dans les cours du bassin Est", lit-on dans le JIR. "L'alimentation des consommateurs en eau, déjà limitée dans plusieurs communes, risque de se compliquer davantage. La Cise vient de décider de renforcer les restrictions à Sainte-Marie".


Deux éleveurs qui avaient mené une action spectaculaire pour protester contre la mortalité dans leurs cheptels viennent d'être exclus par les administrateurs de la Sicalait.

Economie

La start-up week-end au féminin organisée par l'association Webcup se tient ce week-end. Toutes les équipes, dirigées par des femmes, ont jusqu'à dimanche pour mettre au point un projet d'entreprise innovante.

"L'institut bleu sort des flot", titre le Quotidien. "La Région programme quatre jours de débats sur la mer, à partir de lundi et en compagnie du ministre de l'Agriculture et des pêches, pour accompagner la naissance du pôle mer local".
 
Santé

"Il y a une dégradation de la qualité des soins aux patients", lit-on dans le JIR. Le journal a interrogé le Dr Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président de la Fédération des Médecins de France est à la Réunion, qui se montre "inquiet face à l'avenir de la santé tel que le conçoit l'Etat".
N.P
Lu 1371 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2019 - 06:54 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 18 avril 2019

Mercredi 17 Avril 2019 - 07:16 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 avril 2019