Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 5 décembre 2018

Mercredi 5 Décembre 2018 - 06:22

À la une du Journal de l'île ce mercredi, la reprise du travail pour les dockers du Port-Est, "libéré" lundi des manifestants qui bloquaient ce point stratégique depuis plusieurs jours. "Une centaine de conteneurs sont déjà sortis du port hier à destination des commerçants et entreprises. 1 500 attendent", nous apprend le média.

De son côté, Le Quotidien revient sur la rencontre hier entre des collectifs de gilets jaunes et les présidents du conseil régional et du conseil départemental, Didier Robert et Cyrille Melchior. "Le dialogue s'amorce", titre le média, qui relève que les gilets jaunes "exigent une place dans les politiques publiques, alors qu'ils ont toutes les peines pour se mettre d'accord entre eux sur qui peut parler en leur nom".

FAITS-DIVERS

Trois personnes soupçonnées d'avoir participé au braquage du Super U de St-Paul en 2017 ont été placées hier en garde à vue à la caserne Vérines nous apprend Le Quotidien. Deux des trois braqueurs sont connus de la justice: ils sont accusés d'avoir participé à au moins 8 casses en 2017 et 2018, comme celui du 3 Brasseurs et du Gamm' Vert de St-Paul ou encore des magasins Weldom de St-Paul et de St-Leu. Les trois hommes pourraient être déférés demain "en vue d'une nouvelle mise en examen", ajoute le média.

Pour avoir participé aux violences et aux dégradations à l'hôtel de Région le 19 novembre dernier, cinq Dionysiens ont été placés hier en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale. Parmi ces cinq gardés à vue, on retrouve un quadragénaire, Thierry Masson, placé en détention provisoire la semaine dernière pour avoir menacé d'égorger des chefs de gilets jaunes sur les ronds-points. Un sixième homme, Freddy Poonooswamy, "un proche de la mairie de St-Denis et d'Ericka Bareigts" rapporte le JIR, a lui aussi été entendu hier mais a ensuite été relâché hier après-midi. Le procureur de Saint-Denis décidera ce mercredi de la suite à donner à cette affaire.

ÉCONOMIE

Air Madagascar et Air Austral franchissent une nouvelle étape pour la réussite de leur partenariat stratégique. Le premier vol des compagnies partenaires Air Austral et Air Madagascar à destination de Fort Dauphin et de Tuléar s’est envolé avec succès ce lundi 3 décembre 2018 avec 110 passagers à son bord, dont une délégation officielle, en présence notamment de la Ministre des Finances de Madagascar, du Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar, du Directeur Général d’Air Madagascar et du Président Directeur Général d’Air Austral.

La vente de la compagnie Corsair au groupe allemand Intro Aviation serait conclue à la mi-janvier  à en croire les informations de La Tribune. Selon le journal économique, le projet de vente à Intro Aviation est plus "acceptable" sur le plan social que lors des tractations avec Air Caraïbes. En effet, le groupe allemand "a donné des garanties sur le maintien des salaires et des accords collectifs", écrit La Tribune. De plus, la compagnie française, pourrait en cas de vente à Intro Aviation, voir son nombre d'appareils doubler, en se concentrant sur un seul type, l'A330neo. Pour rappel, Corsair exploite à ce jour 7 gros porteurs (3 B747-400 et 4 A330) En revanche, si cette vente n'aboutit pas, "ce projet de développement ne verrait probablement pas le jour", ajoute La Tribune.
NP
Lu 1041 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Mars 2019 - 06:52 [REVUE DE PRESSE] Samedi 23 mars

Vendredi 22 Mars 2019 - 06:07 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 22 mars 2019