Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 27 février

Mercredi 27 Février 2019 - 07:00

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 27 février
« Canne : Culture à haute toxicité » titre le journal de l’île ce matin. Une étude révèle le niveau d’exposition particulièrement élevé des planteurs aux pesticides dangereux : entre 1981 et 2010, 88% des planteurs ont été exposés à un pesticide cancérigène, avec en premier rôle, le glyphosate.

Bruno Cohen est à la une du Quotidien ce mardi : l’ancien candidat à la présidence de la chambre de commerce a été condamné à une faillite personnelle de quinze ans, après la liquidation judiciaire de Victoria Patrimoine.  Plusieurs fautes de gestion lui sont reprochées et le dirigeant reconnaît avoir été négligent, mais annonce son souhait de faire appel.
 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 27 février
Faits Divers
 
Un habitant des Camélias a été retrouvé mort dans une allée hier. Le sexagénaire présentait une importante blessure à la tête. Il pourrait s’agir d’une chute ou d’une agression. Une autopsie doit être réalisée ce matin pour tenter de confirmer les causes de la mort indique la presse écrite.
 
Vendredi dernier, un gramoune s’est fait percuter par un adolescent à vélo. Transporté à son domicile il est décédé dans la nuit d’une hémorragie interne causée par le choc. Le mineur a été placé en garde à vue puis libéré. Des analyses toxicologiques doivent encore vérifier s’il avait consommé de l’alcool ou d’autres produits.
 
Un père de famille a été condamné à six mois de prison avec sursis hier : l’homme a dérapé le 3 janvier dernier durant une violente altercation avec son fils de 17 ans, où il lui mord l’oreille et lui arrache le lobe avec ses dents. L’adolescent avait reçu 15 jours d’ITT indique le Quotidien.

 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 27 février
Société
 
Des barrages annoncés pour la venue d’Annick Girardin : voilà déjà 100 jours que les gilets jaunes sont mobilisés à La Réunion et toujours aucune avancée n’a été obtenue selon eux. Ils ont à nouveau rendez-vous demain à La Région pour avec un ultimatum posé sur le conseil consultatif, qui pourrait dès lundi entrainer un mouvement de grève, comme l’indiquent ces gilets jaunes dionysiens à nos confrères du JIR.
 
Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont baissé entre janvier et février selon le courtier Empruntis. Seul les crédits sur 30 ans sont restés stables à 2%. Des taux proches des planchers historiques de 2016, soit des conditions optimales pour un projet immobilier selon le courtier comme l’indique la presse écrite.
Charlotte Molina
Lu 1244 fois



1.Posté par Bougault Jacques le 27/02/2019 15:15

Glyphosate et autres produits répandus par nos agriculteurs.
A propos des agriculteurs exposés depuis des années aux pesticides et autres produits phyto-sanitaires, comme lors de la catastrophe de Tchernobyl qui a vu le miracle des nuages radio-actifs intelligents s’arrêter aux frontières de la France, l'ensemble des riverains de nos "belles exploitations" n'a rien à craindre. Les produits toxiques ne franchiront pas votre propriété ou l'entrée de votre immeuble et encore moins votre petit jardin avec "Case sous tôle"... Non ! Ne craignez rien, tout a été prévu. Aucun danger ni dans l'air, ni même sur la fine peau des légumes et fruits pays ... exempts de tout produit... Il est quand même conseillé de les laver ... Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes ... A quand le rêve d'une « Réunion où il fait toujours Bio » ?
J'embraye sur un autre sujet encore plus utopique ou toxique. La route sur digue suscite des polémiques de toutes parts avec les contre et les pour... Mais soyons un peu stupides et ignorants : il y a plusieurs décennies, notre route en corniche a été construite à grand renfort de déplacement de roches et matériaux tirés des carrières de l'époque ... Nous avons là un gisement largement suffisant pour répondre à la demande susceptible de permettre l'achèvement de la "Nouvelle Route du Littoral". Comment peut-on utiliser ce gisement ? Quel itinéraire temporaire utiliser ? Peut-être qu'en ouvrant, à la circulation, la partie déjà faites Saint-Denis / Grande Chaloupe, on pourrait utiliser les matériaux de la partie vieille route du littoral situés entre la Grande Chaloupe et Saint Denis. Certainement une mauvaise idée, nécessitant moins de déplacement et, surtout privant les exploitants et les riverains des futures carrières, d'une activité intense aux retombées économiques importantes. Oui ! C'est vrai que les contrats ont peut-être déjà été signés et qu'il est difficile, en cours de chantier, de revenir à des solutions qui, au premier abord, sembleraient bonnes mais, au fond, ne sont pas, à coup sûr, réalistes !!!!
J. Bougault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Juillet 2019 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Lundi 22 juillet

Dimanche 21 Juillet 2019 - 06:44 [REVUE DE PRESSE] Dimanche 21 juillet