Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 27 décembre 2017

Mercredi 27 Décembre 2017 - 06:34

L'histoire de ce naufragé polonais retrouvé le jour de Noël fait la une de la presse écrite locale. Parti des Comores en mai dernier, Igor Zbigniew, de son nom, a passé sept mois à la dérive dans l'Océan Indien dans un navire de fortune. Le marin a été secouru lundi au large de La Réunion, à 8 km de la Pointe du Gouffre. "Aussi incroyable que son récit puisse paraître, le marin polonais de Noël a tout l'air d'un survivant", écrit le JIR.
 

FAITS-DIVERS

"Quatre mois de prison pour le chauffard" (Le Quotidien) ; "Ivre, il percute deux fois la même" (JIR) : Un chauffard a écopé hier de 8 mois de prison dont 4 avec sursis pour conduite en état d'ivresse. Samedi dernier, un homme de 29 ans, après avoir fait quelques emplettes au Carrefour de Sainte-Clotilde, s'alcoolise sur le parking de la grande surface. Quelques heures plus tard, peu après 22h30, il percute une voiture à un feu de la rue Félix-Guyon. Arrêté par des passants alors qu'il tentait de prendre la fuite, le chauffard "accueillera" les policiers venus l'arrêter en vomissant tout ce qu'il avait bu. Lors de l'audience hier, le prévenu, déjà connu de la justice pour plusieurs infractions routières ou d'escroquerie, dit regretter son geste. Son avocat a demandé que la peine prononcée à son encontre soit aménagée rapporte Le Quotidien. Une demande refusée par le tribunal qui l'a envoyé pour quatre mois à la prison de Domenjod. Le chauffard a également pour obligation de soigner son alcoolisme.

Affaire sordide à la prison de Cayenne. Un détenu, qui purge une longue peine pour une affaire de viol, a été placé hier en garde à vue, soupçonné de viol sur un co-détenu il y a trois semaines à Cayenne nous apprend Le Quotidien. L'homme avait été transféré dans la prison saint-pierroise, "alors que les délinquants sexuels n'y ont pas leur place", écrit le média. La victime, emprisonnée "pour des faits qui ne sont pas d'une extrême gravité", a tout rapporté à un surveillant de la prison au petit matin. L'accusé risque de voir sa garde à vue prolongée "si l'affaire nécessite une confrontation" écrit le journal.

ÉDUCATION

Encore des problèmes de gouvernance à l'Université de La Réunion. Selon les informations du Quotidien, "sur fond de fronde à la présidence", le budget de l'université n'a pas été arrêté pour 2018. En effet, lors du dernier conseil d'administration qui s'est tenu le 14 décembre dernier, le quorum n'a pas été atteint, ce qui "laisse voir une forme de désaveu envers le président Frédéric Miranville", écrit le média. Si le budget 2018 n'a toujours pas été validé, l'Université de La Réunion peut malgré fonctionner normalement poursuit Le Quotidien, "sur la base d'un montant équivalent à 80% du budget 2017". Reste au conseil d'administration d'entériner définitivement celui de 2018 le 1er mars prochain, sous peine de voir un scénario de mise sous tutelle se dessiner peu à peu comme en 2007, termine le journal.
 
NP
Lu 1757 fois



1.Posté par DOGOUNET le 27/12/2017 09:16

Gardons méfiance de la "terre" de déchets du TCO avant que l'on apprenne qu'elle puisse être...déconvenante, voire cancérigène ! Remember les micro billes caoutchoutées des pneus usagers...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Avril 2018 - 07:00 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 27 avril 2018

Jeudi 26 Avril 2018 - 07:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 26 avril 2018