Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 21 novembre

Mercredi 21 Novembre 2018 - 06:53

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 21 novembre
« Les gilets jaunes ne lâchent rien » titre le Quotidien ce mercredi matin. Malgré le couvre-feu mis en place par la préfecture, les manifestants seront encore mobilisés aujourd’hui. Le journal revient sur les différents points forts de la journée d’hier : L’annonce du président de Région concernant le gel de la taxe pendant trois ans; la mise en place d’un couvre-feu par la préfecture entre 21h et 6h; et enfin la rencontre peu fructueuse entre une délégation de manifestants et la directrice du cabinet du préfet.

C’est le gel des taxes carburants qui fait la une du Journal de l’Île. Alors que la Région avait voté en décembre l’année dernière l’augmentation de la taxe spéciale sur la consommation de carburant (TSCC) dans le cadre de la loi finance 2018; la collectivité a décidé, après négociations avec l’État, de geler la hausse de cette taxe pendant trois ans. Ce gel entraine logiquement l’annulation du « chèque carburant » envisagé par La Région pour compenser la hausse de la fiscalité.

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 21 novembre
Fait-divers
De nombreux affrontements avec les forces de l’ordre ont encore marqué la nuit de mardi à mercredi. Au chaudron, les casseurs ont tenté de s’introduire dans le supermarché Score, avant d’être repoussé à plusieurs reprises par des tirs de gaz lacrymogène. Un policier a eu la main arrachée par l’explosion d’une grenade lacrymogène. D’autres fonctionnaires sont également légèrement blessés comme l’indique la presse écrite.

Un chapiteau de centre commercial Cap Sacré Coeur a été incendié par quelque 100 à 200 jeunes. Les casseurs sont repartis avec un certain nombre d’articles de jardin : piscine gonflable, barbecue… etc. comme l’indique le JIR.

À Saint-Pierre, trois hommes ont été reconnus coupables de violence sur des policiers lors de barrages. Ils ont été envoyés directement en prison. Âgés de 22 et 30 ans, les trois individus vivent chez leurs parents et deux d’entre eux présentaient un fort tôt d’alcoolémie. À Saint-Denis, un des casseurs du Promocash de Sainte-Marie a été condamné à deux ans de prison.

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 21 novembre
Société
Après quatre jours de barrages, le mouvement des gilets jaunes commence à impacter la santé : personnel bloqué, risque de rupture d’approvisionnement en médicaments, interventions chirurgicales déprogrammées, morgues saturées. Le mouvement pourrait déboucher sur une crise sanitaire selon le Quotidien.

Depuis samedi, les entreprises réunionnaises sont pour un grand nombre d’entre elles fermées. Résultats : des pertes sèches pour l’économie qui poussent les entreprises à demander des mesures de chômage technique. Un manque à gagner que le JIR chiffre à plusieurs dizaines de millions d’euros.
Charlotte Molina
Lu 2624 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Mars 2019 - 06:52 [REVUE DE PRESSE] Samedi 23 mars

Vendredi 22 Mars 2019 - 06:07 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 22 mars 2019