MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 février 2021


Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 17 Février 2021 à 06:01


« L’espoir renaît » titre aujourd’hui Le Quotidien, suite aux annonces ce mardi du Centre de sécurité requin. À l’occasion d’un point presse ce mardi, la structure a présenté sa stratégie et son plan d’actions pour 2021. Parmi les annonces faites ce mardi : l’ouverture imminente de la Zonex sur la gauche de Saint-Leu, portée par le CRS et l'association Leu Tropical Surf Team

De son côté, Le Journal de l’île revient sur le taux d’occupation des lits en réanimation au CHU Nord. Un service « au bord de la saturation » titre le média, qui indique que 36 patients sont actuellement soignées dans un état grave. « L’hôpital devra faire des choix stratégiques et fermer des blocs opératoires » indique le JIR.

FAITS-DIVERS

Malgré les messages émus de ses amis Pierpoljak et Nuttea, les internautes étaient partagés sur la véracité du décès de Tonton David. La triste nouvelle a été confirmée en fin de soirée par l'un de ses enfants et son ancien manager. Sans que ses proches ne le confirment, Tonton David serait décédé des suites d'un AVC survenu en gare de Metz ce dimanche 14 février. Le chanteur était depuis dans un état critique. Né le 12 octobre 1967 à La Réunion, il avait quitté son île avec ses parents très tôt. Il a ainsi passé son enfance et sa scolarité à Champigny-sur-Marne en Île-de-France. Ces dernières années, loin de la capitale, le chanteur s'était installé dans une petite ville de Moselle avec sa famille, à Longeville-lès-Saint-Avold en Lorraine.

« Quand des cogneurs s’entre-cognent : Ça sème le souk à Domenjod ! »  : 4 juin 2020, branle-bas de combat dans la cour de sport du 3-étoiles de Domenjod ; trois détenus sont en train de s’en mettre plein la tronche avec une ardeur qui fait presque plaisir à voir. Sauf que la principale victime est au sol et que les coups de pieds lui pleuvent sur le visage, le cou et, accessoirement, les côtes. Le compte-rendu de cette audience à retrouver en cliquant sur ce lien.

ÉCONOMIE

Une nouvelle rencontre est organisée ce mardi pour tenter de désamorcer le conflit entre les transporteurs autour d'un appel d'offres. Le Groupement Réunionnais des Transporteurs du Sud (GRTS) déplore avoir été écarté d'un marché. Pour rappel depuis lundi, aucun des camions transportant les matériaux pour le chantier MT 6-1 n'a pu livrer son chargement sur le site. Initialement retenu dans le marché du chantier MT 6-1, le GRTS demandait "comme pour l'ensemble des autres groupements" une part de 20%. Or, après une réunion jeudi dernier avec l'ensemble des parties, le GRTS apprend qu'il n'aura que 10% "et pas plus". Le lendemain, soit vendredi soir, il apprend finalement qu'il n'aura aucune part de ce marché. D'où la mobilisation en cours depuis lundi.

SOCIÉTÉ

"Voyages vers La Réunion : De nouvelles mesures à venir" : La réunion entre les maires et le Préfet s'est tenue ce mardi après-midi au Conseil départemental. Au sortir de cette rencontre au sujet de la situation sanitaire, les édiles évoquent la possibilité d'un renforcement des contrôles sur les déplacements entre Mayotte, la métropole et La Réunion. Les communes de Salazie (328 cas pour 100.000 habitants), L'Etang-Salé (166 cas pour 100.000 habitants) et Sainte-Suzanne (162 cas pour 100.000 habitants) devraient être concernées par un couvre-feu. "Le Préfet va prendre une mesure qui va concerner les 3 communes qui vraisemblablement connaître un couvre-feu", a déclaré le maire du Port, Olivier Hoarau, à la sortie de cette réunion qui est toujours en cours.

Des manifestants se sont rendus pour la deuxième journée de suite sur le rond-point de Gillot. Ils réclament des mesures sanitaires supplémentaires au niveau de l'aéroport Roland Garros. Ils souhaitent que les voyageurs en provenance de Mayotte et de métropole soient soumis à des contrôles plus poussés, notamment en ce qui concerne la justification de leurs motifs impérieux, nécessaires pour entrer sur l'île.

Les parents opposés au port du masque pour les élèves âgés de 6 à 10 ans n'ont pas dit leur dernier mot. Formés en "Collectif des parents 974", ils interprètent tout logiquement la décision du juge des référés comme une victoire. En effet, malgré le fait que le juge des référés a estimé que l'examen de leur recours était devenu sans objet, sa décision révèle de facto l'absence de base juridique entre le lundi 8 février - date d'entrée en vigueur du port du masque pour les primaires à La Réunion - et ce lundi 15 février, date du jugement du tribunal administratif. Une décision qui motive le collectif à poursuivre son bras de fer devant la plus haute juridiction de l'ordre administratif français, le Conseil d’Etat. Le collectif le fait savoir par voie de communiqué de presse.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes