Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 14 février

Mercredi 14 Février 2018 - 07:08

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 14 février
À la une du Journal de l’île ce matin, "le commerçant, la maquerelle, et les 15 putains". Connu pour agressions sexuelles et escroquerie à l’assurance, Mohamed Salim Ranglia donnait aussi dans la prostitution explique le journal.

"Des pratiques dangereuses" titre le Quotidien, suite à la perquisition de trois centres d’esthétique hier. La responsable des instituts de beauté a été placée en garde à vue, suite à des prestations présentées comme médicales ayant des effets secondaires graves.
 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 14 février
Faits-Divers

Mohamed Salim Ranglia louait en "time share" ses appartements à une quinzaine de prostituées qui en détenaient les clés. Le propriétaire des murs de la maison de passe du quartier Saint-Jacques est toujours en garde à vue pour proxénétisme en bande organisée. Il est aux côtés de son fils et d'une mère maquerelle qui faisait tourner la boutique à plein régime. Nuit et jour, une quinzaine de prostituées et leur lot de clients se croisaient à un rythme soutenu dans trois appartements avec des gains importants à la clef.

La gérante des deux instituts de beauté Derma-Nüde, implantés à Saint-Paul et à Saint-Pierre est en garde à vue depuis hier midi. Elle est mise en cause dans une affaire d'exercice illégal de la médecine et, "subtilité" juridique, ses établissements sont ciblés en qualité de personnes morales. Il semble que les soins dispensés dans ses salons aient fait plus de dégâts que d’embellissements.

Un homme, a été jugé hier par le tribunal pour téléchargements de films à caractère pédopornographiques. Le retraité à la carrière exemplaire et comblé dans sa vie de famille a plongé dans les horreurs d’internet. L’internaute déviant a été condamné à six mois de prison avec sursis, le dispensant d'inscription au fichier des auteurs d’infractions à caractère sexuel.

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 14 février
La DEAL (direction de l'Environnement, de l’Alimentation et du Logement) a lancé la chasse aux constructions illégales. Hier matin, huit prévenus étaient jugés devant le tribunal de Saint-Pierre. Tolérance ou répression, la réponse à apporter aux constructions illégales situées en zones non constructibles est étudiée.

Politique

Suspecté de sous-estimer son patrimoine, Thierry Robert affirme la sincérité de ses déclarations et espère être lavé de tous soupçons. Il se donne du temps avant d’attaquer la Haute Autorité en justice. Pour rappel, le député est visé par une procédure remettant en cause sa déclaration de patrimoine.

Le sénateur Jena-Louis Lagourgue et ancien maire de Sainte-Marie visé par un corbeau. Plusieurs sénateurs ont en effet reçu une collection d’articles de presse sélectionnés, pointant du doigt la gestion de la ville. Des courriers anonymes visant à déstabiliser le nouveau sénateur.
L.G
Lu 1110 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 06:44 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 19 avril

Mercredi 18 Avril 2018 - 06:37 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 18 avril