Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 11 décembre 2019

Mercredi 11 Décembre 2019 - 06:07

A la une du JIR ce mercredi, retour sur la mobilisation d’hier contre le projet de réforme de retraites ("Les syndicats ne lâchent rien"). Même si la mobilisation était moins importante numériquement que jeudi dernier, "la pression reste forte", indique le média.

De son côté, Le Quotidien a choisi de consacrer sa une du jour au rapport de la Cour des compte sur l’ordre des médecins, "un véritable réquisitoire", écrit le journal, et qui pointe "de graves dysfonctionnements". "Le conseil départemental y est épinglé à de multiples reprises", ajoute le média.

FAITS-DIVERS

Air Austral est une nouvelle fois confrontée ce mardi  à la nécessité d'immobiliser son Boeing 787-8, F-OLRB, informe Les Nouvelles de Mayotte. Après sa remise en ligne et son décollage hier matin de La Réunion vers Mayotte, un nouveau message indiquant en vol une demande de maintenance a en effet été constaté. Par mesure de précaution, le commandant de bord a décidé le retour en vol de l'appareil pour inspection au sol, à Gillot. L'appareil a atterri à 11h50.  

Un champion de MMA était jugé ce mardi par le tribunal correctionnel pour escroquerie. Il était en effet en arrêt maladie de 2016 à 2018 alors qu’il assurait l’encadrement sportif pour une association d’Aide, de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse. Mais en parallèle, il était également videur dans une boîte de nuit. 106 fois, a d’ailleurs compté la procureure. Alors qu'il bénéficiait dans le même temps de 500 jours d’arrêt et d’accident du travail. Il devrait ainsi plus de 20.000 euros à la CGSS. Pour ces faits, il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Ce mardi, sept jeunes étaient jugés pour avoir lancé des cocktails Molotov sur la gendarmerie de La Possession en novembre 2018, en plein mouvement des Gilets Jaunes. Ils ont fini par expliquer leurs actes : "effet de groupe", "erreur de jeunesse"… Tous, ou presque, travaillent ou font des études. Pour la procureure, ça ne tient pas: "Ils s’étaient concertés et ils étaient préparés, avec leurs t-shirts sur la tête". Deux d'entre eux ont finalement été condamnés à 1 mois avec sursis et quatre autres à 6 mois avec sursis. Le septième a été relaxé.

SOCIÉTÉ

La Région a dévoilé hier son nouveau dispositif de continuité territoriale. Fini les remboursements de billets de longs mois après le voyage, place maintenant aux bons de voyage. "Il n'y aura plus de remboursement à compter de 2020 mais on partira sur un système de bon. Cette mesure (le remboursement) avait été mise en place car elle répondait à un besoin, à un souhait des gens de pouvoir réserver facilement par internet. Au fil du temps, on a essayé d'améliorer le système. On le sait, le bon n'était pas émis le même jour, etc...", explique Yolaine Costes, vice-présidente de Région. "On a mis des mesures correctives mais on s'est aperçu au fil du temps que le système n'était pas performant", dit-elle en espérant, avec cette mouture, "plus d'efficacité".

SOCIAL

Entre 1000 à 1500 personnes ont répondu à l'appel d'une nouvelle grève générale ce mardi 10 décembre. Comme attendu, le mouvement a moins mobilisé dans les rues de Saint-Denis. Les organisations syndicales CFE-CGC, CFTC-FP, CGTR, FO, FSU, SOLIDAIRES, SAIPER ont souhaité de nouveau faire entendre leurs revendications concernant la réforme des retraites voulu par le gouvernement. Selon eux, la baisse des pensions ainsi que devoir reculer encore l’âge de départ des futurs retraités est inacceptable. Les syndicats se sont également unis pour l’amélioration de l’emploi, la fin du chômage massif et de la précarité tout au long de la vie, l’augmentation des salaires ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes, afin que la pérennité des retraites soit garantie.

ÉCONOMIE

Le tribunal de commerce de Marseille a mis mardi 10 décembre en délibéré au 23 décembre sa décision sur les offres de reprise du groupe para pétrolier Bourbon. Le groupe français de services maritimes pour l'offshore pétrolier et gazier, est engagé dans une procédure en redressement judiciaire depuis le 7 août. Une seule offre de reprise globale sur quatre déposées le 21 novembre - celle des banques créancières - a finalement été officiellement déposée pour la reprise du groupe, spécialiste des services maritimes du secteur pétrolier qui emploie 8.200 salariés dont 1.392 en France. Le Réunionnais Jacques de Chateauvieux, PDG et actionnaire majoritaire de Bourbon, a retiré son offre. 
Nicolas Payet
Lu 1337 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Janvier 2020 - 07:17 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 29 janvier

Mardi 28 Janvier 2020 - 06:09 [REVUE DE PRESSE] Mardi 28 janvier