Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 6 novembre 2018

Mardi 6 Novembre 2018 - 07:04

[REVUE DE PRESSE] Mardi 6 novembre 2018
Le tribunal administratif a, hier, rendu sa décision sur l’affaire des paillotes, "deux terrasses touchées, quatre restos coulés", écrit le Quotidien, "Bye bye les restos". Ils devront démanteler les installations dans un délai d’un mois mais "la bataille juridique est loin d’être terminée".

Le Journal de l’Ile rend hommage à Albert Ramassamy. L’ancien sénateur est décédé dimanche soir quelques jours avant son 95e anniversaire. "Le descendant d’engagé devenu sénateur s’est toujours battu pour le maintien du statut de La Réunion""Le dernier combattant", à la Une du journal.
 
 

[REVUE DE PRESSE] Mardi 6 novembre 2018
Faits-divers

Dans la nuit de vendredi à samedi, quatre policiers ont été blessés lors d’une bagarre sur le front de mer de St-Pierre. Hier, les trois agresseurs, deux hommes et une femme, ont été jugés en comparution immédiate. Ils écopent de peines de prison ferme allant de 6 à 8 mois, indiquent vos deux journaux. 

Christian Amelot est jugé depuis hier pour le meurtre de Jessie Sophie, sa compagne. L’homme de 73 ans a fait preuve d’un "humour inapproprié", note le Quotidien face aux pleurs des proches de la victime. 

Ibrahim Patel ne s’est pas montré hier "contrairement à ce qu’il avait annoncé haut et fort", relève le JIR. Le président de la CCIR est mis en examen pour fraude électorale, corruption active et recel.
 

[REVUE DE PRESSE] Mardi 6 novembre 2018
Politique

La Région Réunion examinait hier, les orientations budgétaires 2019. "Règlements de comptes à la Pyramide", écrit le Quotidien. "Robert trace sa route", pour le JIR.

Deux élues de la majorité de St-Leu ont été sanctionnées par le maire Bruno Domen. Il est reproché à Françoise Gara, déléguée aux affaires commerciales et Marie-Annick Hamilcaro déléguée aux personnes handicapées, le soutien de leur mari derrière Jean-Luc Poudroux, indique le JIR. 
 
N.P
Lu 1403 fois



1.Posté par momo le 06/11/2018 18:31

j espere que maintenant nous allons pouvoir nous attaquer serieusement a tous ces proprietaires qui ont construits sans lepermisde construire N EST CE PAS mr le prefet

2.Posté par Tony le 06/11/2018 22:21 (depuis mobile)

Enfin... les lois sont appliquées !
Ce qui est quand même relativement extraordinaire dans cette histoire c'est que le tribunal soit saisi pour confirmer l'application d'une loi !...
Pas étonnant que les tribunaux soit engorgés !...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 07:14 [REVUE DE PRESSE] Samedi 17 novembre 2018

Vendredi 16 Novembre 2018 - 06:07 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 16 novembre 2018