Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 24 juillet 2018

Mardi 24 Juillet 2018 - 06:49

[REVUE DE PRESSE] Mardi 24 juillet 2018
A la une du Quotidien ce mardi, l'audition du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, entendu ce lundi devant la commission des lois de l'Assemblée nationale dans l'affaire Benalla. Le locataire de la place Beauveau s'estime "ni responsable, ni coupable" écrit le journal et charge qu contraire le préfet de police de Paris et le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron.

De son côté, le Journal de l'île revient sur cette décharge sauvage dans le quartier du Bas de la RIvière, donnant au quartier de La Digue des airs de "scènes de guerre et ambiances d'un pays du tiers-monde" ("Une décharge sauvage au coeur de la ville").
 

FAITS-DIVERS

Il venait tout juste de sortir de prison. Un homme âgé d'une vingtaine d'années a écopé hier d'une peine de quatre ans de prison dont deux ferme pour avoir menacé le 20 juillet dernier avec une arme un couple de La Montagne et blessé des policiers. Selon les informations de la presse écrite locale, le marginal, qui venait élire domicile dans une usine désaffectée, était fortement alcoolisé au moment des faits : plusieurs bouteilles de vin et de canettes de bières et errait dans les rues du quartier. En plus de sa condamnation, le prévenu a également écopé d'une mise à l'épreuve.

L'automobiliste à l'origine de l'accident de dimanche soir au début du Boulevard Sud au niveau de Gillot, a été placé en garde à vue après être sorti de l'hôpital. Un accident provoqué alors qu'il roulait à contresens et avec plus de 2,2 grammes d'alcool dans le sang selon les informations du Journal de l'île, qui a touché sévèrement une adolescente de 14 ans. Cette dernière avait été évacuée inconsciente vers le CHU de Bellepierre, mais ses jours ne sont plus en danger rapporte nos confrères de la presse écrite.

Placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi pour avoir menacé son propre fils avec sabre, un Tamponnais âgé d'une vingtaine d'années a comparu hier au tribunal de Saint-Pierre. Complètement éméché, il avait menacé de mort son fils. Sa compagne, qui s'est interposée, a été blessée. Le prévenu est ressorti libre sous contrôle judiciaire avant la tenue de son procès.

JUSTICE

C'est un "nouveau rebondissement" dans l'affaire dite des paillotes écrit Le Quotidien. L'avocat des restaurateurs de plage, Me Iqbal Akhoun, a décidé de contester devant le tribunal administratif les contraventions dressées à l'encontre des six restaurants de plage de l'Hermitage le 1er juillet dernier. Ces derniers ont continué leur activité, malgré la fin de leur autorisation d'occupation temporaire (AOT). L'avocat réclame la relaxe de ses clients et l'annulation des procès-verbaux, poursuit le média.
NP
Lu 1076 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Octobre 2018 - 06:05 [REVUE DE PRESSE] Samedi 20 octobre 2018

Jeudi 18 Octobre 2018 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 18 octobre 2018



Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop