Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 21 novembre 2017

Mardi 21 Novembre 2017 - 07:07

[REVUE DE PRESSE] Mardi 21 novembre 2017
Les incidents de dimanche au Port et au Chaudron à nouveau en une de la presse écrite locale.

Le maire de la cité portuaire, Olivier Hoarau, a accordé une interview au Quotidien. S’il ne voit "aucun lien entre l’interdiction des rodéos et les violences dimanche soir, il reconnaît que le problème est plus global" écrit le média, affirmant au passage que "la jeunesse est en souffrance".

De son côté, le Journal de l’île revient plus en profondeur sur ce phénomène de "la pousse", qui prend de plus en plus d’ampleur dans l’île. Un phénomène "irréductible à tout encadrement" estime le JIR car "son essence réside justement dans la transgression des interdits".

FAITS-DIVERS

Marie-Yolande Sinama sera fixé sur son sort aujourd’hui. La septuagénaire, soupçonnée d’avoir étouffé son mari en octobre 2015, comparaît depuis hier à la cour d’assises. Devant les juges, elle a assuré qu’elle n’avait pas l’intention de tuer son mari Yvon, mais simplement de le faire taire. La gramoune ne supportait plus en effet la maladie de ce dernier, atteint d’Alzheimer et a avoué "être au bout du rouleau". Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Un Saint-Pierrois a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre à six mois de prison ferme pour avoir causé dimanche un accident en frappant sa femme qui roulait au même moment. Les faits ont eu lieu dimanche au petit matin dans le secteur de la Ravine-des-Cabris. Selon les informations du Quotidien, l’homme, visiblement dans un état second, avait "accueilli" les policiers en les insultant copieusement. Lors de l’audience, le prévenu a reconnu avoir frappé sa compagne, "mais pas aussi fort" écrit Le Quotidien. En plus de sa condamnation à de la prison ferme, le prévenu devra dédommager ses victimes, "à hauteur de 800 euros pour elle et de 2 000 euros pour les deux policiers", conclut le média.

[REVUE DE PRESSE] Mardi 21 novembre 2017
POLITIQUE

Le député de la 5e circonscription, Jean-Hugues Ratenon, va devoir s’expliquer devant la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP). Cette dernière soupçonne en effet le parlementaire réunionnais d’avoir déposé ses comptes de campagne après le délai prescrit, soit après le vendredi 18 août 2017.


 
NP
Lu 1174 fois



1.Posté par FABIN francis michel le 21/11/2017 09:00

je correspondais avec "Solange" qui logeais "Kimmy" et sa fille Priscilla. il y a eu un incendie dans un studio d'enregistrement voisin. "Kimmy" et la fille de Solange sont aux URGENCES. Avez-vous des nouvelles à me donner?

2.Posté par DOGOUNET le 21/11/2017 09:15

Depuis 40 ans (!) que l'on parle (!) d'un circuit de pousse et autres amiz-kouyon pou la zéness koméla, à qui la faute si nos zélis-la-mok découvrent l'eau chaude à chaque manif ?

3.Posté par FABIN francis michel le 21/11/2017 15:23

pouvez-vous vous renseigner si un "Studio d'Enregistrement" à été incendié le 20/11/ à 06:00 du matin, heure de chez vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 18 octobre 2018

Mercredi 17 Octobre 2018 - 07:02 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 17 octobre