Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 13 février

Mardi 13 Février 2018 - 06:46

[REVUE DE PRESSE] Mardi 13 février
Ce matin à la une du Journal de l’île, le procureur de la République de Paris saisi à propos du "patrimoine escamoté" de Thierry Robert. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique conçoit un "doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité" de la déclaration de fin de mandat du député. En cause, l’omission dune partie substantielle du patrimoine de l’élu.

À la une du Quotidien, la question de la laïcité, épinglée par une inspectrice d’éducation sur notre île. "La Réunion, bonne ou mauvaise élève?" s’interroge le journal. une application trop souple de la loi serait faite sur notre département.
 

[REVUE DE PRESSE] Mardi 13 février
Justice

La Haute Autorité pour la transparence saisit la justice concernant le patrimoine de Thierry Robert. Une nouvelle fois des le collimateur de la justice, il est reproché au député d’avoir minoré une partie substantielle de sa deuxième déclaration de patrimoine. L’élu se dit serein, la même situation que lors de sa première déclaration se reproduisant, avec le même résultat le blanchissant de tout soupcons à venir.

La délinquance en baisse en 2017, c'est l’annonce faite lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour d’appel. La procureure générale adjointe a salué une évolution encourageante de la délinquance, avec une baisse très sensible après deux années de hausse. Une baisse notable des cambriolages est donc ainsi observée.

Un réseau de prostitution hôtelier démantelé peut-on lire dans le JIR. Hier matin, les policiers de la sûreté départementale ont interpellé cinq personnes suspectées d’être impliquées dans un réseau de proxénétisme. Plusieurs milliers d’euros en espèce auraient été saisis lors des perquisitions.

[REVUE DE PRESSE] Mardi 13 février
Société

C’est le dossier du Quotidien, "la laïcité, une boîte de Pandore malmenées par une inspectrice" titre le journal. Alors qu’une cellule chargée de veiller aux valeurs de laïcité vient d’être créée au rectorat, une inspectrice en visite sur l’île estime que son application locale doit être plus stricte.

Des anciens contrats aidés du groupement d’insertion des personnes handicapées physique crient à la discrimination. Cinq anciens chauffeurs ont saisi les prud’hommes, en cause un usage abusif des contrats aidés et de la discrimination entre salariés.
L.G
Lu 996 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 06:23 [REVUE DE PRESSE] Lundi 16 juillet

Dimanche 15 Juillet 2018 - 06:30 [REVUE DE PRESSE] Dimanche 15 juillet 2018