Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 10 avril 2018

Mardi 10 Avril 2018 - 06:51

Les dégradations commises par des manifestants dimanche contre des restaurants de plage de l'Hermitage font à nouveau la une de la presse écrite locale. Deux membres du Kolektif Union Rényoné Responsab (KUUR) ont été placés hier en garde à vue. Ce mardi, les "restaurateurs annoncent la contre-attaque" écrit Le Quotidien. En effet, les propriétaires des paillotes vont annoncer le détail des mesures qu'ils comptent mener, notamment judiciaires.

FAITS-DIVERS

"Jules, sorte de Tanguy sous effets" (JIR) ; "À 50 ans il cogne sa maman de 75 ans" (Le Quotidien) : Le procès d'un quinquagénaire vivant chez sa mère et accusé d'avoir menacé cette dernière avec une arme blanche a été reporté au 7 mai prochain en raison du mouvement des avocats. Il avait été interpellé samedi matin par les gendarmes, qui avaient également retrouvé "un sabre et une hache" sous son matelas nous apprend le JIR mais aussi plusieurs pieds de zamal. En attendant son jugement pour menaces et revente de cannabis, il a été placé en détention provisoire.

Plus c'est gros, plus ça passe comme on dit…mais pas cette fois çi pour ce Portois d'une trentaine d'années. Samedi, ce dernier a organisé une vente à la criée quelque peu inhabituelle, rue André-Gide. La "marchandise", étalée sur une bâche à même le sol n'était autre que du zamal, "environ 291 grammes très exactement" selon les informations du JIR. Interpellé par des membres de la brigade anti-criminalité, le forain d'un jour a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Il a été libéré en attendant son procès.
 

ÉCONOMIE

La rénovation prochaine du Parc du Colosse à St-André inquiète les commerçants du site. En effet, la mairie, leur a annoncé après une rencontre qu'ils devront quitter -temporairement- le parc le 20 août prochain, date prévue de la réhabilitation du site. Montant de l'investissement : 10 millions d'euros. "Certains commerçants estiment lésés par cette décision" écrit Le Quotidien. La municipalité assure de son côté que des indemnisations et des places prioritaires seront accordées aux commerçants. À condition cependant de respecter le nouveau cahier des charges.
NP
Lu 770 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 07:03 [REVUE DE PRESSE] Mardi 16 octobre

Lundi 15 Octobre 2018 - 06:59 [REVUE DE PRESSE] Lundi 15 octobre