MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 30 mars 2017


- Publié le Jeudi 30 Mars 2017 à 06:25 | Lu 1580 fois

À la une du Journal de l’île ce jeudi, retour sur la Guyane et Mayotte, des "DOM sous pression" titre le média, entre "insécurité, chômage, drogue" ou encore "sentiment d’abandon".

De  son côté, Le Quotidien revient sur le forum des régions ultrapériphériques qui se tient actuellement à Bruxelles, là où se joue "l’avenir de l’île".

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 30 mars 2017
FAITS-DIVERS

Ressorti libre hier du palais de justice de Champ-Fleuri en compagnie de son épouse, Jean-Bernard Caroupaye a reçu une convocation le 13 juin prochain devant le tribunal correctionnel pour s’expliquer des accusations de fraudes fiscales et de blanchiment d’argent. Lors de sa garde à vue, Jean-Bernard Caroupaye a indiqué que le travail administratif était confié à son épouse. Le vice-président de la CCIR a vu le parquet saisir quatre de ses terrains dont un comprenant un immeuble, estimés à plus de 2,3 millions d’euros. Selon les informations du JIR, Jean-Bernard Caroupaye et sa femme encourent tous les deux cinq années de prison et plus de 500 000 euros d’amende.

Le père Fabrice Ibrahim, accusé d’abus sexuels sur un enfant de choeur et la mère de ce dernier,  a quitté momentanément hier matin sa cellule de la prison de Domenjod pour être entendu par le juge d’instruction. Arrêté en février dernier, le désormais ancien curé de la Plaine-des-palmistes avait reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Une enquête est toujours pour savoir si d’autres personnes n’ont pas été victimes des agissements de Fabrice Ibrahim.

Les cinq jeunes placés en garde à vue et soupçonnés d’avoir commis deux braquages à Sainte-Suzanne et à la Plaine-des-Palmistes, ont été mis hier en examen et placés dans la foulée en détention provisoire à la maison d’arrêt de Domenjod. Un seul de ces petits braqueurs est ressorti libre placé sous contrôle. Lors du premier braquage commis à la Plaine-des-Palmistes le 13 mars dernier, ils sont repartis avec des viennoiseries, après avoir braqué une arme sur le boulanger présent sur les lieux. Le lendemain, ils pénètrent encagoulés et armés dans la pizzeria Bertolino à Sainte-Suzanne, repartant avec 60 euros, après avoir menacé le gérant.

SOCIÉTÉ

"Pont suspendu de la Rivière de l’Est : ‘la structure gravement altérée’" (Le Quotidien). Le média du Chaudron rapporte dans ses colonnes qu’une récente inspections étoilée du pont suspendu de la Rivière « confirme l’urgence de travaux pour assurer la stabilité de l’ouvrage ». Des travaux estimés entre 5,83 millions et 7,59 millions d’euros ajoute Le Quotidien, qui rappelle que la structure est interdite au public depuis le 29 janvier 2016, sur ordre du maire de Sainte-Rose, Michel Vergoz.




1.Posté par KLB le 30/03/2017 18:11

pourriez-vous relayer un peu mieux la situation en Guyane c'est important

un mouvement de "101 frères" à Mayotte c'est vrai ou pas ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes