MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 3 décembre 2020


Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 3 Décembre 2020 à 06:49

Une enquête judiciaire est ouverte pour des faits de violences verbales et de harcèlement à l'encontre de la sénatrice et ancienne présidente du Département, Nassimah DIndar, titre ce jeudi le Journal de l'île. Comme rapporté dans les colonnes du média, c'est un fonctionnaire de la collectivité, en charge de l'Espace Reydellet, qui dénonce ces faits. "Toutes les personnes (agents du Département et responsables associatifs) témoins de ces échanges entre Nassimah Dindar et M. B. devraient être entendus par les enquêteurs", écrit le média ("Un fonctionnaire accuse Dindar").

De son côté, Le Quotidien revient sur les fêtes de fin d'année dans l'île, qui seront "privées de public", en raison du contexte sanitaire. Les traditionnels rassemblements sur les plages ou encore le défilé du 20 décembre ont en effet été interdits par le préfet Jacques Billant. Ce qui fait les affaires des locations saisonnières, "des lieux privés, où aucun encadrement ne sera possible", indique le média.

FAITS-DIVERS

Une fois encore, un homme devait répondre devant le tribunal judiciaire des faits de conduite sous l'empire d'un état alcoolique.  Le 9 août dernier, il est contrôlé par les gendarmes de Saint-Gilles pour un contrôle routier de routine. En plus d'être mesuré à 1,6 mg d'alcool par litre d'air expiré, il est également sous le coup d'une annulation de permis. La voiture est alors placée en fourrière et le conducteur est convoqué le mardi 1er décembre. Lors de l'audience, il a reconnu les faits et a indiqué que la voiture était à sa belle-soeur. Il avoue avoir pris le volant en toute connaissance de cause car sa femme avait également bu. Pour ces faits, il a été condamné à 6 mois de prison avec suris assorti d'un mandat de dépôt.

Un jeune homme de 25 ans comparaissait ce mercredi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de violence sur personne dépositaire de l'autorité publique, outrage et destruction de bien. Les faits remontent au 29 novembre dernier. L'homme qui les a sollicités explique alors sa version des faits : Il est venu réclamer les 40 euros qu'une connaissance lui doit mais ce dernier, en plus de refuser de rembourser, l'a agressé et lui a volé sa sacoche. Interpellé à son domicile, il entre alors dans une colère noire. "Flics de merde, zoreils et créoles de merde", crie-t-il, fou de rage ! Et d'ajouter : "Détachez-moi et je vous défonce bande d'enc...". Des insultes qui continueront au commissariat mais cette fois en alliant le geste à la parole. Résultat, un agent mordu, un autre prend un coup de genou et un dernier prend presque un coup de tête. Pour ces faits, il a été condamné à un an de prison.

Lors d'une patrouille à Cilaos, les gendarmes ont aperçu un pied de zamal sur un terrain. Leurs investigations ont permis d'interpeller un homme qui avait fait pousser des dizaines de plants de cannabis. Au total, ce sont ainsi 73 pieds de zamal qui sont saisi s. Le mis en cause a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade de Cilaos et les investigations se poursuivent. Les militaires retourneront bientôt dans le secteur pour continuer à chercher des stupéfiants.

SPORT RÉUNION

La Ligue réunionnaise de football est invitée à mettre à jour son formulaire destiné à la déclaration des candidatures en vue de l’assemblée élective. Sollicitée par le candidat Alex Augustine le 29 novembre, la direction juridique de la Fédération française de football vient de confirmer ce que supposait l’équipe d’Augustine, à savoir que le document mis à disposition par la LRF comporte des mentions inutiles.  Depuis l’ouverture des actes de candidature le 23 novembre, les candidats ont tout loisir de remplir leur dossier de candidature en vue du renouvellement du comité directeur de la LRF, en janvier prochain. C'est le cas d'Alex Augustine. "Etant candidat sur une liste, je m’interroge sur la validité du formulaire de déclaration de liste émise par la LRF. En effet la feuille n°2 du formulaire, nous impose de nommer directement un « président délégué », un « secrétaire général » et un « trésorier ». Après lecture des statuts de la LRF, cela me semble contraire aux obligations statutaires", a-t-il introduit sa question de droit auprès des juristes de la FFF.  La réponse n’a pas tardé. Le lendemain de la demande de précision juridique, les experts de la maison-mère à Paris ont livré leur lecture ce lundi 30 novembre, "pour éviter toute confusion".

POLITIQUE

La fin de l’année sonne l’heure des OB pour les collectivités territoriales. Ce mercredi, au tour du Département de dévoiler les grandes lignes de son action pour l’année qui vien t. Déchargé de sa mission de « guichet » en faveur du public RSA cette année, le Département a enfin pu envisager un exercice budgétaire avec plus de manoeuvre financière, malheureusement impactée par l'inattendu Covid.  Véritable bouffée d'oxygène pour la collectivité départementale, cette recentralisation permettra à cette dernière de s'impliquer "fortement" dans sa politique de solidarité mais aussi de relance économique. Sur l'action sociale, le Département va lancer le R+, un dispositif qui permet de cumuler les revenus de sa nouvelle activité sans que le RSA ne soit coupé. Ce R+ sera amplifié l'année prochaine, entrevoit le Palais de la Source. La montée en régime est déjà probante avec 900 contrats déjà signés.




1.Posté par #lareunionnite le 03/12/2020 19:26


Responsable mais jamais coupable
.... pour le moment

2.Posté par klod le 04/12/2020 22:20

et pas un article du Dupuy sur la une du JIR ????????? étonnant ? ! pas d'informateur en misouk ? des directives données ?

mais qui croire ? ( atchoum , a vos souhaits ) ,

il s'en passe des choses dans "nos collectivités" , a quand une vrai démocratie respectueuses de chaque salarié privé ou publique ? on en ait pas encore là , n'est il pas ? , la route est longue pour le respect de chacun .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes