MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 24 mai 2018


Par NP - Publié le Jeudi 24 Mai 2018 à 06:06 | Lu 1476 fois

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 24 mai 2018
À la une du Journal de l’île ce jeudi, retour sur cette reconstitution du meurtre d’André Camalon, qui a eu lieu hier à Sainte-Anne. Un meurtre qui "avait ému et choqué La Réunion par sa violence et sa cruauté", écrit le média, qui raconte longuement la "nuit de calvaire" qu’a enduré la victime.

De son côté, Le Quotidien revient sur la progression de l’obésité dans notre île, qui touche près d’un quart des Réunionnais. "Les grignotages permanents, mauvaise habitude locale, n’expliquent pas tout. Les professionnels cherchent à enrayer cette terrible progression",  indique le journal.

FAITS-DIVERS

Dix mois de prison avec sursis pour un Réunionnais installé dans la région de Caen en métropole, pour avoir agressé sa voisine avec un katana nous apprend ce jeudi le Journal de l’île. Âgé de 31 ans et originaire de Saint-Paul, il s’en était pris à sa voisine en raison de ses ébats amoureux, qui empêchaient selon lui sa fille âgée de deux mois de dormir.

L’homme qui s’en était pris dimanche au petit matin à des policiers de la BAC sur le front de mer de Saint-Pierre a écopé hier d’une peine de deux ans de prison ferme. Ce dernier, alcoolisé et sous l’effet de stupéfiants, avait asséné des coups de poing au visage à deux des policiers de la BAC avant de s’enfuir en courant. Un des gardiens de la paix, qui a obtenu 8 jours d’ITT, pourrait garder des séquelles à vie nous apprend Le Journal de l’île. Les complices du prévenu, qui ont également été mêlé à cette rixe, ont quant à eux été condamnés à 10 mois de prison avec sursis.

ÉCONOMIE

Une bonne nouvelle à venir pour Denis Vergoz ? L’homme d’affaires propriétaire de cinq boîtes de nuit dans l’île, pourrait voir dans une semaine le tribunal de commerce valider ses plans déposés, prévoit le JIR. Néanmoins, le mandataire judiciaire a demandé hier la liquidation de l’Apollo Night. La presse écrite locale rappelle que le passif du groupe du roi de la nuit, qui dégage près de 11 millions d’euros de chiffre d’affaires, s’élève à 7 millions d’euros.

Deux ans après sa création, la SPL Oté a été placée hier par le tribunal de commerce en redressement judiciaire. La structure, qui a engrangé en 2017 près de 160 000 euros de passif, a été lâchée par la mairie de Saint-Paul et le TCO, deux de ses trois actionnaires avec la mairie de Trois-Bassins, après que l’affaire Marouvin ait éclaté. Fabrice Marouvin, adjoint au maire de Saint-Paul membre du conseil d’administration d’Oté, est soupçonné d’avoir fait pression pour "confier des marchés de la SPL à certains de ses proches", écrit Le Quotidien. Un mandataire judiciaire a été nommé pour étudier le dossier, avant la prochaine audience, qui aura lieu le 18 juillet prochain.

 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes