Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 22 novembre

Jeudi 22 Novembre 2018 - 06:55

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 22 novembre
" Faute de négociations : blocages et affrontements " titre le Journal de l'île ce matin, qui revient sur les évènements d'hier liés à la mobilisation des gilets jaunes sur notre département. Une résolution de la crise ne semble pas se dessiner, et les commerces qui ouvrent quelques heures par jour sont rapidement dévalisés par les clients. Malgré quelques incendies sans gravité, la nuit de mercredi à jeudi a été plus calme que les précédentes au Chaudron à Saint-Denis et au Port.

C'est également le cinquième jour de blocages qui fait la une du Quotidien ce matin. Le journal donne la parole aux gilets jaunes dont le mouvement se structure. Des collectifs voient le jour pour mieux porter leurs revendications.
 

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 22 novembre
Faits Divers

Au total depuis quatre jours, ce sont 108 personnes qui ont été interpellées par les forces de l'ordre suite aux échauffourées. Plusieurs ont déjà été condamnés à des peines de prison ferme. 16 agents de police ont été blessés, indiquent nos confrères du JIR.

Le magasin S'Center du Port a été pillé en plein jour hier. Des enfants ont été vus repartant avec le butin, comme l'indique le Quotidien.

 

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 22 novembre
Société

Les représentants du patronat réunionnais réclament un plan Orsec économique. Car depuis le début du mouvement, la note s'annonce salée pour les entreprises : 150 millions d'euros de perte selon le JIR.

L'aéroport Roland Garros est obligé depuis hier de rationner le kérosène dans les avions. Bien que le blocage des cuves de la SRPP au Port ait été levé hier par les forces de l'ordre, la livraison n'a pu être assurée vers l'aérogare. De nombreuses stations-services sont également à sec sur le département.
Charlotte Molina
Lu 2633 fois



1.Posté par Huirgi le 22/11/2018 09:11 (depuis mobile)

Bjr.les enfants aussi participent aux vols et pillage dans les commerces. Je pense que leur education va de pair avec l''éducation des parents concernés et.à juste titre on doit supprimer leurs allocations .

2.Posté par Samia le 22/11/2018 14:33 (depuis mobile)

Bonjour suite à votre commentaire qui vous dit que ce sont les enfant de personne qui touche les allocations faut arrête de tout mettre dans le même panier et de tout mettre sur le dos des personne qui touche les allocations C juste un minimum vital

3.Posté par Samia le 22/11/2018 14:38 (depuis mobile)

Esayer de faire vivre une famie avec 600 euro par mois en paynt leau EDF loyer ect faut arrête de sans prendre a ceux qui tirent les ficel cx qui sont Paye a rien foutre comme le le président et cs ministre cs sénateur qui ne paye rien et ki touch m

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 06:44 [REVUE DE PRESSE] Mardi 19 mars

Lundi 18 Mars 2019 - 06:48 [REVUE DE PRESSE] Lundi 18 mars