Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Jeudi 11 janvier 2018

Jeudi 11 Janvier 2018 - 06:45

Le Quotidien sort la calculette. Après des décennies de lutte pour faire baisser le billet d'avion entre la Réunion et l'Hexagone, les astuces combinées de la continuité territoriale et le prix plancher des compagnies low cost, il est possible de "voyager gratis". A quand un remboursement...

Le Journal de l'Ile fait le tour des conséquences de la fermeture de la route du littoral. Parmi les heureux : les hôteliers qui se frottent les mains.


JUSTICE

Dans la nuit de lundi à mardi, des bureaux des services techniques de la mairie de Saint-Paul ont été incendiés. Les gendarmes ont rapidement interpellé un jeune majeur, ivre, et bien connu de la justice. Après quelques heures en dégrisement, il reconnaîtra les faits durant sa garde à vue. Il comparaîtra ce matin devant le tribunal de Saint-Denis.

Rien ne va plus entre Jean-Paul Virapoullé et Gérald Maillot. Les présidents des intercommunalités de l'Est et du Nord avaient rendez-vous hier devant le juge administratif. En cause : la régularité du contrat signé en novembre dernier par le second avec la société Inovest. Le tout dans le cadre du traitement des déchets pour le compte du syndicat mixte auquel appartiennent les deux communautés d'agglomération. JPV parle dans Le Quotidien d'un "contrat en misouk" pour définir l'accord signé entre son homologue et la société attributaire du marché. Le tribunal administratif ne pourrait être qu'une première étape.

SOCIETE

Pêche au bichique : "On va où comme ça ?" demandent des pêcheurs écoeurés par les images de centaines de pêcheurs barrant l'ancien radier Saint-Suzanne mardi dernier. Un "événement" largement relayé dans les médias. Selon les pêcheurs qui tentent de respecter un tant soi peu la réglementation, de nombreuses entorses ont été commises mardi dernier, et en toute impunité. Ils en appellent au respect des règles par tous car la ressource se tarit.

ECONOMIE

"Dernière chance pour Apavou ?" titre le Quotidien. L'homme d'affaires était attendu hier devant le tribunal de commerce. Les administrateurs judiciaires du groupe Apavou ont présenté les plans de continuation des 11 sociétés du groupe pour un montant total à rembourser d'environ 100 millions d'euros. Le tribunal a émis un avis favorable à la consultation des créanciers mais les mandataires ont demandé la liquidation. "Le sort d'Apavou fixé dans une semaine", titre le JIR.

CULTURE

Rarement abordés, les droits des artistes seront l'un des objectifs que s'est fixé le nouveau délégué régional de la SACEM. Pierre Schott entend également soutenir la création musicale. Son entretien est à lire dans le Quotidien.

Zinfos974
Lu 1849 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Avril 2018 - 06:56 [REVUE DE PRESSE] Lundi 23 avril 2018

Dimanche 22 Avril 2018 - 06:57 [REVUE DE PRESSE] Dimanche 22 avril 2018