MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

RESTER SOUS LES 1,5°C : QUELLES MESURES ?


Par Bruno Bourgeon - Publié le Mercredi 6 Janvier 2021 à 16:28 | Lu 1809 fois

RESTER SOUS LES 1,5°C : QUELLES MESURES ?
Le cabinet d’analyse BL Évolution, spécialisé dans la transition énergétique, a écrit une saisissante analyse fin 2019. Elle liste les mesures concrètes à mettre en œuvre en France pour s'aligner sur un réchauffement de 1,5°C. Des mesures irréalistes (?) mais qui marquent l'urgence climatique. 

Sans surprise, l’année 2020 a battu des records de chaleur malgré la pandémie, qui a fait diminuer la production industrielle de CO2. Et qui se classe ainsi au premier rang des années les plus chaudes : +15°c en moyenne sur Terre ! 2018 a connu également une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les canicules, les sécheresses, les inondations et les ouragans. Le niveau de la mer a crû de 2 à 3 mm par rapport à 2017, et la fonte de la banquise et des glaciers s’est accélérée.

Il reste peu de temps pour inverser la tendance. Dans son rapport (https://www.bl-evolution.com/Docs/181208_BLevolution_Etude-Trajectoire-rapport-special-GIEC-V1.pdf), le cabinet a mis en avant les mesures à mettre en place pour s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C en France, en s’appuyant sur le scénario du GIEC d’octobre 2018. Outre les classiques rénovations énergétiques des logements et développement des énergies renouvelables, la plupart des mesures sont drastiques. Comment s’aligner sur une trajectoire à +1,5°C ? Pour cela, il faut -63 % d’émissions de CO2 entre 2017 et 2030, avec :
- 76 % sur la mobilité : interdiction de vendre des véhicules neuf pour un usage particulier dès maintenant, réduction de 5 %/an des km parcourus par les usagers, interdiction des voitures thermiques en centre urbain dès 2024, avec accès des voies réservées aux transports doux (vélos, etc.), généralisation du télétravail deux jours par semaine à partir de 2025. Soit : trajets en voiture/2, trajets en transports en commun x 2, trajets en vélo x 6.
- 74 % sur le résidentiel : interdiction du chauffage au fuel en 2026, constructions neuves en habitat collectif exclusif avec une surface maximale par habitant de 30 m², couvre-feu thermique en 2025 entre 22h et 6h pour atteindre une température moyenne de 17°C dans les logements, taxation progressive pour décourager une consommation de plus de 4 kWh/j
- 73 % sur les biens et services : normalisation de la location, interdiction de la publicité en ligne intégrée aux sites internet, le flux vidéo consommé devant être divisé par 3 d’ici 2030.

En suivant cette trajectoire de décroissance, l’empreinte carbone de la France passerait de 10,5 tonnes d'équivalent CO2/hbt en 2017 à 3,7 tonnes de CO2/hbt en 2030, et l’empreinte écologique de 3 à 1 planète. Ce qui entraîne des changements profonds dans tous les secteurs. Le cabinet reconnaît qu’il s’agit là d’un scénario peu réaliste et à l’impact limité si tous les pays n’enclenchent pas eux aussi un basculement de même acabit. On en est loin.

Et B&L Évolution d’ajouter qu’il ne faut pas baisser les bras car chaque dixième de degré compte. C’est une économie de guerre qu’il faut mettre en place, une économie de rationnement, d’efforts intenses qui nous sort de notre monde de confort. Cela demande un effort de tous sur une décennie ou deux. Autant dire que nous n’y sommes pas préparés. Et que tout parti politique, écologique ou pas, devrait inclure de telles mesures dans son programme. Faute de quoi il ne serait pas crédible. Mais quelle crédibilité accorder au politique de nos jours ?

Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID

D’après Novéthic : https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/infographie-interdiction-d-acheter-une-voiture-neuve-ou-de-prendre-un-long-courrier-couvre-feu-thermique-quotas-sur-les-produits-importes-les-mesures-chocs-pour-rester-sous-1-5-c-146877.html




1.Posté par martin lane le 06/01/2021 20:13

il est déjà trop tard.
Et ce n'est pas avec la " course à la croissance " qu'on risque d'atténuer le phénomène.

2.Posté par A mon avis le 06/01/2021 23:05

La crise de la Covid donne un bon exemple de l'inconscience collective humaine. Malgré l'évidence de la nécessité d'un changement radical de nos comportements, chacun réclame pour lui ou/et pour son secteur d'activité, que tout redevienne comme avant au plus vite, protestant et refusant même d'appliquer les mesures qui impactent son secteur, ou sa "liberté".

Alors envisager une modification radicale des comportements à l'échelle planétaire, en réponse au réchauffement climatique, n'est, malheureusement que pure utopie.

Mais il en faut, des utopistes ! L'histoire montre que ce sont eux qui font changer le monde !

3.Posté par " VIEUX CREOLE " le 07/01/2021 12:15

LA CRISE ET " LE COVID 19" RENDENT NOS COMPATRIOTES " FOUS D 'inquiétudes !

L'UN des nombreux Conseillers du Président A RENCONTRÉ - ,PRESQU' " EN MISOUK" - Marion MARÉCHAL -LEPEN !! Ce qui a obligé l’Élysée à préciser " que c' était " à titre strictement personnel (": pour voir quoi . . .) !L.R.E.M. RESSEMBLE A UNE FORMILLIERE DANS LAQUELLE ON A DONNÉ UN GRAND COUP DE PIED RAGEUR !! UN JOURNAL PARISIEN annonçait hier : qu' autre membre du parti Présidentiel venait de démissionner . . . . ----------< Autrement dit dans notre pays ,c'est " LA CHIENLIT TOTALE" ! !
LA SEULE BONNE NOUVELLE NOUS VIENT ( ENFIN ! ) DES U.S.A. : "le Fou furieux"- comme certains le surnommaient dans le monde.- a subi la pire Défaite Humiliante de l'histoire de son Pays :" D'ANCIENS CHEFS D' ÉTAT REPUBLICAINS " ONT APPORTÉ PUBLIQUEMENT UN CUISANT DÉSAVEU HUMILIANT ET PUBLIC A LEUR CANDIDAT BATTU ! ! !

4.Posté par Saucratès le 07/01/2021 23:55

Salut Bruno. Tous mes meilleurs vœux pour 2021. Je ne suis en aucun cas en accord avec toi sur ce que tu écris, avec tes prescriptions ... et celles de ton cabinet d’analyse. Ce que tu proposes, c’est une dictature écologiste, en tout cas c’est de cette manière que je le lis. Ils/tu préconisent des «constructions neuves en habitat collectif exclusif avec une surface maximale par habitant de 30 m²». Ce n’est pas simplement une proposition pour atteindre la neutralité carbone. C’est une dictature en preparation, du même type que la dictature communiste. Et comme chez les communistes, il y aura le peuple auquel il sera imposé cet habitat collectif, et les apparatchiks qui auront le droit de vivre dans des palaces. Rappelle-moi la taille des appartements des Macron à l’Elysée ou du président de l’Assemblée nationale ? Rappelle-moi la taille et la superficie de ta propriété ? Ce que j’aimerais que les collapsologues fassent, c’est commencer à s’appliquer à eux-mêmes ce qu’ils veulent imposer au reste de la planète. Vivre dans un appartement dans un immeuble collectif, dans 30 m2 par personne par personne, si cela est sensé devoir sauver la planète du réchauffement climatique.

C’est ce qui m’exaspère dans les messages politiques/écologistes des collapsologues, cette envie d’imposer à tous leurs propres délires, leurs interdictions ... ne plus consommer de viande, s’attaquer aux bouchers, manger des insectes parce que c’est la protéine du futur ... C’est le futur que je crains pour notre civilisation, une civilisation d’interdictions et d’obligations, sous les ordres d’Ayatollahs collapsologues et visionnaires en culottes courtes.

Ne croit pas que je m’en prends à toi. Mais tu relaies ces inepties, et tu appelles à leur reprise dans les programmes de tous les partis politiques. Cela ne constituera que le retour du communisme soviétique, ou chinois, avec le peuple d’un côté et les apparatchiks et les dirigeants de l’autre. Et cela, je n’en veux pas. Amitiés. Saucratès.

Etouvre-feu thermique en 2025 entre 22h et 6h pour atteindre une température moyenne de 17°C

5.Posté par Bruno Bourgeon le 08/01/2021 09:26

Exact Saucratès. Et si tu lis bien, les mesures sont irréalistes (voir introduction) et marquent l'urgence climatique. L'irruption de l'état dans la vie privée est l'autre nom du totalitarisme, je suis bien d'accord avec vous. Et vous devriez aussi être d'accord sur le fait que les mesures anti-covid sont aussi liberticides et intrusives, donc également totalitaires. Ce que je dénonce.

6.Posté par A mon avis le 08/01/2021 13:26

@ 4.Saucratès : décidément vous êtes obsédé par le "communisme". il n'y a pas que les régimes dits "communistes" qui puissent être totalitaires. Certaines théocraties, monarchies ou autres régimes politiques dictatoriaux n'ont rien à envier aux dérives totalitaires du communisme.

La pandémie actuelle est une sorte de "mise en jambe" de ce qui attend l'humanité avec les conséquences du réchauffement climatique.
Toute contrainte est une atteinte à la liberté.

Mais ...
D'un côté, les mesures anti-covid sont qualifiées de mesures "liberticides" et "totalitaires"., et d'un autre côté on va s'insurger devant l'augmentation du nombre de malade et de morts et contre un gouvernement qui ne prend pas de mesures pour enrayer le fléau !
D'un côté on réclame à corps et à cris un vaccin, et quand le vaccin est prêt, on refuse de se faire vacciner au nom de la liberté individuelle !
On refuse le confinement ou la fermeture des salles de spectacles (mais pas des lieux de culte !) et on va protester contre l'augmentation des cas covid.
etc.
Comment concilier ces contradictions ?
C'est ce qu'on appelle la quadrature du cercle !

Concernant le réchauffement climatique, le problème est d'un autre ordre, car nous ne maitrisons plus l'augmentation de température, compte tenu de l'inertie et de la globalité des phénomènes. Les mesures "urgentes" énoncées dans le billet de B Bourgeon, ne seront pas atteintes compte tenu des bouleversements économiques que cela impliquerait de les mettre en place.
Contrairement à ce que vous affirmez Saucratès, les "collapsologues" ne cherchent pas à "imposer leurs délires" pour reprendre vos termes.
Si vous les lisez bien, ils exposent la situation à partir de données scientifiques fiables et consensuelles, et émettent diverses hypothèses sur l'évolution du climat et ses conséquences en fonction des réactions possibles de l'humanité. Ça n'a rien d'un délire.

Ce qui est délirant, c'est l’interprétation qui est faite de leurs écrits.

Alors, c'est quoi pour vous la "liberté" ?

Comment concilier "liberté" et "contraintes" nécessaires à la survie ?

7.Posté par Saucratès le 08/01/2021 14:02

Salut Bruno. Pas très clair le fait que tu trouves ces mesures irréalistes. D’habitude, tu défends plutôt toutes ces propositions pro-climatiques, de telle sorte que j’ai lu que tu défendais aussi les propositions de ce cabinet. Oui, l’autre nom de cette idéologie colapsologiste est effectivement un totalitarisme. Concernant les mesures anti-Covid, c’est assez rare un médecin qui le dénonce. Il suffit de voir tous ces médecins qui hantent les couloirs des journaux télévisés pour expliquer et défendre les mesures gouvernementales. Chaque chaîne a son expert.

J’ai aussi trouvé hallucinant cette journaliste de iTélé ou de BFM TV qui a posé une question au premier ministre demandant si l’explosion des cas de Covid en France n’était pas la conséquence du laxisme des français à Noël, si on ne payait pas le laxisme du gouvernement ayant permis aux français de se rencontrer pour les fêtes de Noel. On croit rêver ! J’aurais été moi-même journaliste, je pense que je me serais énervé en l’entendant poser une telle question. Certains journalistes et certains médecins veulent toujours plus de restrictions et toujours plus de coercition à l’encontre des citoyens et des français, et toujours plus de limitations de nos libertés publiques ! Amitiés. Saucratès.

Post scriptum : en voyant le lien que tu m’as transféré, j’ai compris que tu n’étais pas pro-mesures coercitives anti-Covid. Merci.

8.Posté par Saucratès le 08/01/2021 18:29

Cher.e AMA, bonjour. Meilleurs vœux. Désolé de vous contredire mais seuls les fascismes et le communisme se sont vus traiter de régimes totalitaires, non pas les théocraties (lesquels ? Rome ou Lhassa ?), les monarchies (lesquelles, l’Angleterre, la Belgique, Monaco ?) ou autres régimes comme les dictatures. Je ne suis pas obsédé par le communisme, mais les apparatchiks sont tristement les dérives d’un régime qui a mis l’égalité théorique de tous en principe, mais qui ne s’applique pas forcément à tous. Et les propositions citées par Bruno Bourgeon me rappelaient tristement ce genre de dérives évidentes.

Au sujet des mesures anti-Covid, je pense que vous citez les préoccupations de personnes totalement différentes. Ceux qui contestent les mesures liberticides ne sont pas les mêmes qui s’insurgent devant le nombre de cas, la lenteur de la vaccination ou l’absence de mesures de confinement ou de couvre-feu. Seule exception certainement, quelques partis politiques d’opposition qui utilisent tous les moyens pour critiquer le gouvernement.

Là où je vous reconnais bien, c’est votre fixette sur les lieux de culte. Que les salles de spectacles puissent fermer mais pas des lieux de culte, cela semble vous énerver ! Ou votre défense des collapsologues en culotte courte (ou à la longue barbe blanche d’ailleurs) ...

Mais vous me mettez au défi de définir ce qu’est la LIBERTÉ, et comment concilier LIBERTÉ et contraintes nécessaires à la survie. Intéressant. Ce qui compte, selon moi, sont les libertés publiques, et constitutionnelles. Liberté de déplacement, de manifestation, de choisir librement ses dirigeants, de disposer d’une information neutre, objective, non partisane ... le respect des libertés personnelles de chacun et de consommer librement. C’est à l’économie de permettre de conjuguer ces aspirations avec les contraintes climatiques et la consommation des ressources, et à la politique de contraindre les entreprises à prendre en compte ces contraintes dans la fixation des prix (Pigou et la taxation des externalités négatives). Autant j’accepterais sans discussion de ne plus avoir les moyens de me payer telle ou telle chose (viande, voiture, maison individuelle), autant je ne supporterais pas que cela me soit interdit par un donneur ou une donneuse de leçon collapsolgiste aigri.e.

Mais j’ai sûrement tout faux pour vous. Amitiés. Saucratès

9.Posté par Bruno Bourgeon le 08/01/2021 19:52

Évidemment non Saucrates puisque le Conseil Départemental de l’Ordre m’a convoqué pour explications sur les positions du Collectif Covid Médecins 974 dont je fais partie et qui allaient à l’encontre de la doxa officielle. Vous ne lisez pas la presse? Voir la presse du 9 au 10 décembre et même un peu avant.

10.Posté par A mon avis le 09/01/2021 13:39

8.Posté par Saucratès
Vous acceptez les contraintes qui vous seraient imposées par un "économiste".
Mais vous refusez les mêmes contrainte préconisées par "un donneur ou une donneuse de leçon collapsolgiste aigri.e. "

Etonnant comme vous fonctionnez par clichés ! Chacun est placé dans sa petite case

Le bon économiste !
Le collaspologue aigri !


Et que feriez vous des recommandations d'un économiste collapsologue ?

Car la "collapsologie" réunit des chercheurs de multiples disciplines : physique, histoire, anthropologie, climatologie, écologie, etc. et ... économie !

Remarque : nous avons la chance d'avoir le choix de manger ou pas de la viande. Beaucoup d'humains ne se posent pas la question. Leur problème étant de simplement trouver quelque chose de mangeable pour survivre !

11.Posté par A mon avis le 09/01/2021 18:32

8.Posté par Saucratès
à propos des régimes totalitaires, en voici une définition et leurs caractéristiques (d'après Wikipedia) :

Un régime totalitaire, c'est un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société.

Principales caractéristiques :
- monopole idéologique imposé et n'admettant aucune critique
- monopole des instruments de propagande
- parti unique dirigé par un chef charismatique.
- monopole de la force armée et de la police
- recours à la terreur, la surveillance, la délation etc.
- emprisonnement et torture, élimination des opposants.]i

Qu'en pensez vous ?
Si l'adjectif "totalitaire" n'apparaît qu"au XXè siècle, il recouvre une réalité bien antérieure et encore tout à fait actuelle, au regard de la gouvernance de nombreux États, gouvernance qui répond tout à fait à cette définition et à ses caractéristiques.
Comme certaines monarchies passées, ou théocraties actuelles, ne croyez vous pas ?
Et le risque de basculement est grand pour certains régimes qualifiés de "autoritaires" !

Et pour tous ces pays, le réchauffement climatique est le cadet de leurs soucis !
Ce ne sont pas eux qui vont faire baisser le taux de CO2, plus intéressés qu'ils sont à leur puissance militaire plutôt qu'a leur production de gaz à effet de serre !

Votre assimilation des "collapsologues" et des écologistes en général à des apparatchiks ou des ayatollahs est grotesque et sans fondement raisonnable. Ce sont des clichés absurdes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes