Société

Qui percevra réellement les 100€ d'augmentation du SMIC ?

Lundi 17 Décembre 2018 - 12:49

C'est l'annonce phare d'Emmanuel Macron, en réponse au mouvement social des Gilets Jaunes. Le SMIC devait être rehaussé de 100€. Qu'en est-il réellement, tous les smicards percevront-ils cette prime ? Le premier ministre Edouard Philippe a précisé dans un entretien accordé hier soir au journal économique "Les Echos" les modalités de la mesure.


C'est une "mesure forte", affirmait lundi soir dernier le président de la République Emmanuel Macron, dans son allocution télévisuelle après 3 semaines de mobilisation des Gilets Jaunes. Dans les faits, "la hausse du SMIC" n'en est pas une. Il s'agit d'une hausse de la prime d'activité, qui est une aide versée par la CAF aux travailleurs les plus démunis. Elle est attribuée sous conditions de ressources, selon la composition des foyers fiscaux.

Edouard Philippe annonçait hier soir dans le journal économique "Les Echos" les détails des 100 euros promis aux smicards. "L'engagement du président passera par une hausse massive de la prime d'activité. Cela permet d'aller vite : dès le 5 février, la prime sera versée pour compléter le salaire de janvier et atteindre ainsi la hausse de 100 euros. Elle permet de tenir compte des éléments de justice sociale, et notamment de l'ensemble des revenus du foyer. Nous avons préféré cette solution à une baisse des cotisations salariales, qui était plus injuste et qui, à ce titre, a déjà été censurée par le Conseil constitutionnel", indique Edouard Philippe.

55% des smicards concernés

Ainsi, ce n'est pas le SMIC en lui-même qui sera augmenté de 100 euros, mais la prime d'activité. Seuls 55% des smicards devraient donc bénéficier de cette hausse de pouvoir d'achat. En revanche, les conditions d'attribution de la prime d'activité sont élargies : auparavant, pour la percevoir, un travailleur célibataire devait toucher 1,2 SMIC au maximum, qui passera dès février, pour les salaires du mois de janvier, à 1,5 SMIC. "Tous les salariés célibataires sans enfant auront 100 euros de plus jusqu’à 1560 euros net de revenus" et "avec un enfant, une mère célibataire pourra percevoir la prime jusqu’à 2000 euros de salaire", précise le Premier ministre. Le nombre de foyers éligibles passera de 3,8 millions à 5 millions.

Pour justifier ce choix des modalités et du financement de cette mesure, le premier ministre avance qu'"Augmenter le SMIC, et l'augmenter massivement, c'était faire porter sur les entreprises le coût de cette mesure, ce qui aurait conduit à une hausse significative du coût du travail défavorable à l'emploi". 

L'ensemble des mesures devrait coûter 10 milliards d'euros, financés en grande partie par une baisse des dépenses publiques. 
Bérénice Alaterre
Lu 9650 fois



1.Posté par Marc le 17/12/2018 13:21

Le Point et le Parisien sont un peu plus précis sur les modalités de financement:

- le CICE, qui "pèse" 20 milliards serait raboté de trois milliards
- la baisse de l'IS, qui devait passer de 33,3% à 31% l'an prochain, ne devrait finalement se faire que pour les petites entreprises. L'objectif reste cependant toujours de passer à 25% en 2022, ce n'est que reculer pour mieux sauter.

2.Posté par jean claude payet le 17/12/2018 13:22

j'ai envie de dire ta mere?

3.Posté par jean claude payet le 17/12/2018 13:27

faut bien preciser pour femme seule parce que ici y en a un paquet meme si y touours un gros gland derriere le fam li le seul pour percevoir l'argent de la gaulle...une sacre equipe de margoulin quand on y pense...

4.Posté par ATBO le 17/12/2018 10:30

"l'ensemble des mesures devrait coûter 10 milliards d'euros financés en grande partie par la baisse des dépenses publiques "
C'est à dire par la suppression de moyens et de postes dans les services publics....donc....encore du chômage supplémentaire!!!
Et qui va en payer le prix fort? les classes moyennes!!!
Et qui va payer le prix fort en qualité de services publics: Éducation nationale, Santé, poste, préfecture ( démarches à faire désormais par internet), : les classes moyennes et les plus vulnérables...

5.Posté par Mwinmidike le 17/12/2018 14:07

"avec un enfant, une mère célibataire pourra percevoir la prime jusqu’à 2000 euros de salaire"
Dois-je comprendre qu'avec un enfant, un PÈRE célibataire pourra aussi percevoir la prime jusqu'à 2000 euros de salaire ?? Je dis ça parce qu'il y en a, donc M. Le Ministre, généralisons, parlons de PARENT célibataire et pas de PÈRE ou de MÈRE.

6.Posté par Gratel le 17/12/2018 14:14

"Tous les salariés célibataires sans enfant auront 100 euros de plus jusqu’à 1560 euros net de revenus"

Aïe, çui qui touche 1561 euros a intérêt à demander à son patron une baisse d'un euros, pour pouvoir toucher les 100.

Effet de seuil...

7.Posté par cmoin le 17/12/2018 14:47

Qu'est ce qu'il y a? Pas content de gagner 100euros de plus?
Arrêtez de pleurer la bouche pleine!

8.Posté par BRAVO le 17/12/2018 14:57

pffffffff
en grande partie par une baisse des dépenses publiques !!!!!!
mon c..l !!! OUI

9.Posté par Bof! le 17/12/2018 15:37

Faites un sondage : la plupart des gens vous diront qu'il y a trop de fonctionnaires , qu'ils ne bossent pas beaucoup, qu'ils sont souvent absents ( tout cela restant à prouver!!!), qu'ils sont inefficaces, qu'ils ne sont pas aimables...bref, en supprimer serait une bonne chose...surtout si vous leur glisser à l'oreille qu'ils sont responsables du déficit de la France ( ce que 80% au moins des gens ne sauraient expliquer d'ailleurs)

Maintenant demandez leur ce qu'ils pensent de la disparition des bureaux de poste , des perceptions, des fermetures de classes, du manque d'infirmières dans les hôpitaux , voire des médecins dans les déserts médicaux, là ils diront que c'est lamentable , terrible parfois et qu'il faut faire quelque chose!!!

Cherchez l'erreur et ne dites pas qu'il faut faire faire ces boulots par le privé , c'est déjà en partie le cas dans l'éducation, la poste etc. où 30 à 40% des personnels sont déjà des contractuels de droit privé , taillables et corvéables à merci.
Rappelez aux gens que des services postaux sont déjà assurés par Chronopost ou des boites américains come DHL ou UPS et demandez leur ce qu'ils pensent des tarifs!

10.Posté par lorema le 17/12/2018 15:53

Quel geste fort de ce président roi du foutage de gueule , méprisant, arrogant, barbouzeur, complotiste et ...je ne dirai pas le reste pour ne pas m'attirer d'autres foudres !De qui se moque t- on? Certainement pas des gros , ses copains

11.Posté par jean claude payet le 17/12/2018 16:04

je vais pleurer arretez

12.Posté par kersauson de (p.) le 17/12/2018 16:15

les GJ devraient EXIGER la suppression de la sur remuneration
cause principale des prix elevés en gde surfaces
2 milliards / an dont 0.7 pour ici

en tout cas les nouveaux chomeurs dûs aux GJ ne percevront pas ces 100€ ,

13.Posté par Zandèt le 17/12/2018 16:27

On va prendre aux pauvres et leur faire croire qu'on leur donne du pouvoir d'achat. Il y aura plus d'élèves dans les classes, moins d'hôpitaux en province, moins de bureaux de postes.... Pendant ce temps, les riches dorment tranquillement sur leurs deux oreilles: Macron est passé maître dans l'entourloupe! Band' zilézones la fé roule à zot dan la boue....

14.Posté par Pierre le 17/12/2018 18:17

C'est un piège à cons et ils seront nombreux : Pour avoir les 100 euros il faut bénéficier de la prime : plein aux oubliettes....

15.Posté par ald'eau le 17/12/2018 18:22

Le refus de réinstaurer l'ISF est désormais dénoncé par la presse d'affaires.

Le magazine Forbes (celui qui recense chaque année les personnes les plus riches du monde) a ainsi présenté un article qui démontre que l'ISF ne poserait pas de graves problèmes aux très riches. Il semblerait, à travers les lignes, que ces personnes voudraient contribuer à l'effort supporté par les français, mais qu'on ne leur en offre pas la possibilité...Le motif figure dans l'article.

le lien



(Zinfos974: bravo pour la nouvelle présentation dans l’application dédiée aux smartphones, qui est plus adaptée au format des écrans. Toutefois, les commentaires n'apparaissent pas toujours (en Une).

16.Posté par Paulo le 17/12/2018 20:21 (depuis mobile)

@post 12 : oui oui pas besoin de crier.

17.Posté par Inspecteur Laposousoute le 17/12/2018 21:43 (depuis mobile)

100 euros pou fambe seule ???? Elever par bande macro pays... de qui se moque t''on? Si i fait un controle pays fambe seule. Ben la wa ouar i tombe seul 1 fois sur 2 kan zot sousoute i demande. Le macro i sot par fenetre kan linspecteur i sot a terre.

18.Posté par Zot la pas honte le 17/12/2018 21:54

Au fait si on rigolait un peu. Il semblerait que les gilets jaunes sont en passe de gagner au moins une revendication.
Il semblerait que les cumulards de tout poil seraient entrain de trouver une parade pour retrouver une virginité.
Du maire cumulard de fonctions, d'indemnités de rémunérations sonnantes et trébuchantes, à son voisin des laves qui lui est en passe de devenir le roi de la tune, en passant par une ribambelle d'élus chargés de mandats et d'indemnités, tous militent pour le jour d'après

19.Posté par Lol le 18/12/2018 09:09

bin moi je tombe dans la tranche en couple avec enfants payé au smic et peu pas beneficier ! toujours un peu y reste a terre bin je voterai plus non mdr comme sa sa sera reglé.

20.Posté par Gratel le 18/12/2018 11:04

Donner 100 euros aux salariés pour acheter des produits fabriqués en Chine ne résoudra pas le problème du pouvoir d'achat à terme.

La cause de l'appauvrissements de la classe moyenne, c'est la mise en concurrence avec les travailleurs des pays émergents.

Dans les années 70, un smicard c'était déjà un ouvrier sans aucune qualification et qui arrivait à faire face à toutes ses dépenses et à nourrir sa famille.

Il faut donc taxer les produits chinois qui maintiennent artificiellement une monnaie faible. Ce sont ces produits qui concurrence déloyalement le commerce et l'industrie française.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie