MENU ZINFOS
National

Qui étaient les deux policiers assassinés à Magnanville ?


- Publié le Mercredi 15 Juin 2016 à 12:13 | Lu 1549 fois

Qui étaient les deux policiers assassinés à Magnanville ?
Lundi soir, deux policiers ont été sauvagement assassinés par un individu se revendiquant de Daesh, alors qu’ils se trouvaient à leur domicile, à Magnanville (Yvelines). Un meurtre qui a suscité l’émotion chez les proches et les collègues du couple, qui était visiblement très apprécié. Les noms et les photos des deux victimes ont été dévoilés par la police nationale, en accord avec leurs familles, afin de leur rendre hommage. 
 
Jean-Baptiste Salvaing était âgé de 42 ans. Ce commandant de police originaire de Pézenas (Hérault), venait de prendre son poste dans le commissariat des Mureaux, après être passé par la BAC (Brigade Anti Criminalité), le tribunal et le commissariat de Mantes-la-Jolie. Il y exerçait les fonctions d’adjoint du chef de brigade de la sécurité publique.
 
"Jean-Baptiste Salvaing était un officier connu dans tout le département, où il avait fait toute sa carrière. Il était très apprécié dans tous les services par lesquels il est passé", a confie Julien Le Cam, secrétaire départemental du syndicat Alliance, ajoutant que "c’était quelqu’un de très humain, très proche de ses hommes".  "C’était un policier très sympathique qui avait très bonne réputation", confirme l’un de ses collègues dans des propos relayés par Le Parisien. D’autres le décrivent également comme un homme sportif, passionné de rugby.
 
Au micro d’RTL, une personne de sa famille en a parlé comme d’ "un garçon très droit avec une moralité hors pair". "C’est un gamin qui était brillant (…). Je l’aimais beaucoup, j’étais très admirative de ce qu’il était. C’est quelqu’un qui avait vraiment une valeur inouïe. Ce n’est pas juste", a-t-elle ajouté.
 
Selon la note du service de nuit de la police des Yvelines, dont le Figaro a pu prendre connaissance, l’homme a fait preuve de beaucoup de courage le soir de la tragédie. "Il a tenu à alerter le voisinage du danger qu'il courait, en invitant les riverains à fuir et à prévenir ses collègues", souligne le journal.

Jessica Schneider était elle âgée de 36 ans. Les informations la concernant sont moins nombreuses. Celle qui était secrétaire administrative au commissariat de Mantes-la-Jolie était également très appréciée. "C’était quelqu’un de très agréable", d’après ceux qui la connaissaient, a en effet indiqué Julien Le Cam. "Le commandant de police et son épouse étaient des policiers d’une grande qualité humaine et professionnelle", a complété le délégué départemental Unsa Mathias Guillard.

Le maire de Magnanville, Michel Leblouc, s’est également exprimé sur le couple, au micro de BFMTV. Le premier magistrat les a décrit comme des administrés "respectés" dans la ville.
 
Les deux parents laissent derrière eux un petit garçon de 3 ans.




1.Posté par kafir le 15/06/2016 16:17

Des gens intelligents le grand père du commandant était dentiste et le papa médecin généraliste !

kafir

2.Posté par Tchip le 15/06/2016 21:27

@ Kafir tres intelligent ta reflexion comme quoi un puvrier et un boulanger ne pourrait repondre a ce tittre d'intello...

3.Posté par kafir le 16/06/2016 00:21

@ tchip tout tanbour pani bon son frère !

kafir


4.Posté par Annie Bal le 16/06/2016 12:18

Rendre hommage aux victimes c'est bien mais à quoi ça sert si on continue de taire le fond du problème ?

Dans un communiqué daté de mardi, André Gerin, député (Parti Communiste) et maire honoraire de Vénissieux (Auvergne-Rhône-Alpes), alerte : « La France est gangrenée par l’islamisme (…) Force est de constater qu’une partie des musulmans s’est radicalisée ».
Il explique : « Les plus hautes autorités savent à quel point la situation est grave. Elles ne peuvent plus minimiser leurs propos beaucoup trop prudents. Car le phénomène islamiste ne cesse de croitre. Il constitue un danger majeur qui guette notre société. Il renferme même les germes de guerre civile. ».
source : https://leblogalupus.com/

Il faut bien constater que l'état d'urgence ne nous protège pas et n'empêche pas les assassins d'agir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes