MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Qui a raison, des antivax ou des journalistes obsédés de porter la voix de la Macronie et de la raison ?


Par Saucratès - Publié le Jeudi 19 Janvier 2023 à 17:51

Qui a raison, des antivax ou des journalistes obsédés de porter la voix de la Macronie et de la raison ?
Nous n’aurons jamais la réponse, coincé entre les antivax qui se sentent confortés par tout nouveau décès qu’ils attribuent forcément à la vaccination et au vaccin, et les journalistes et experts gouvernementaux, qui ne reconnaîtront jamais le moindre lien entre vaccination et décès, même si les décès devaient exploser.
 
C’est certainement là le cœur du problème ; le fait qu’il n’y aura jamais de réponse. Parce qu’on ignore à partir de combien de centaines de milliers ou de millions de décès le gouvernement et les experts reconnaîtront qu’il y a un problème et qu’ils en sont les instigateurs avec l’obligation vaccinale qu’ils auront mis en œuvre ! Parce qu’il y a forcément des décès les années passant, même pour des causes naturelles, mais que chacun de ces décès vient conforter la position des antivax, et que chaque dénégation des experts et du gouvernement vient les conforter dans leur certitude !
 
Si on lit le journal Le Monde, ardent partisan et défenseur de la vaccination obligatoire, ardent partisan et défenseur des confinements et du tour de vis policier et sécuritaire de la démocratie française, ardent partisan et défenseur de l’exclusion des soignants ou des salariés essentiels ou non essentiels non vaccinés, on comprend que ce journal mène une croisade acharnée contre les positions des antivax. Avec le terme ‘croisade’, on est effectivement très proche de la réalité de ce combat mené par Le Monde, un combat entre le ‘BIEN’ (le vaccin, les gens sérieux, vaccinés, le gouvernement et le président Macron …) et le ‘MAL’ (les antivax, ennemis d’aujourd’hui, et les fascistes et membres de l’ultra-droite, les opposants au confinement, les ‘gilets jaunes’ …). Le Monde se croit du côté du BIEN, se prend pour un soldat du BIEN, qui doit combattre inlassablement les fausses informations (tout ce qui est contraire à la logique, à la raison, aux positions du gouvernement).
 
Ma position au milieu de tout cela ?
Quelle est-elle ? Je suis à la fois gêné par les positions extrémistes des antivax, parce que ce qu’ils racontent ne tient pas la route, un peu comme face un naturopathe fou que vous n’arriveriez pas à suivre dans ces délires naturistes et énergétiques, mais également gênés par les positions des journalistes et des experts gouvernementaux, parce que je sens bien qu’ils ne cherchent qu’à nous manipuler, à nous mentir, à inventer de nouvelles règles pour mieux nous imposer leurs règles et leurs décisions. Et évidemment, je suis également vacciné comme une large fraction des Français, un peu contraint, un peu forcé, sans avoir vraiment eu le choix … Cette contrainte m’aurait plutôt poussé à ne pas me faire vacciner que l’inverse.
 
Parce qu’on n’aura jamais la réponse, sauf à ce que la mort s’arrête complètement (ce qui enlèvera tout argument aux antivax) ou bien sauf à ce que la mort et le vaccin exterminent totalement l’immense majorité de la population occidentale (ce qui donnera raison aux antivax), il me reste à répondre à une autre question …
 
Comment tout ceci est-il né ?
Tout ceci est né d’une méprise ou plutôt de non-dits. Les arguments des antivax se nourrissent de tous les à-peu-près de la communication du gouvernement depuis l’apparition du coronavirus, c’est-à-dire depuis 2020. On ne va pas revenir sur l’argument des masques chirurgicaux, première erreur de communication du gouvernement et des ministres. On pourrait parler des confinements en dépit du bon sens qui a été mis en œuvre partout dans les mêmes conditions, qu’il y ait des cas de coronavirus dans les départements ou qu’il n’y avait pas de circulation de l’épidémie. 
 
Mais, à l’inverse, si le gouvernement avait confiné le territoire métropolitain, mais pas la Réunion ou pas les Antilles, que n’aurait-on entendu sur un gouvernement qui ne protégeait pas la population domienne, dont la santé ne lui importait pas. Résultat, nous avons été confinés alors qu’il n’y avait que quelques cas épisodiques dans l’île. Des entreprises mises à l’arrêt. Des salariés interdits de se déplacer librement.
 
Non, je ne m’intéresserais qu’à la seule question de l’obligation vaccinale et de l’exclusion des soignants et des personnels essentiels non vaccinés. Et là, on se trouve véritablement face à une méprise et à une déformation des faits.
 
Quel est l’impact des déboires des précédentes campagnes de vaccination, notamment contre la grippe H1N1, sur les décisions prises par ce gouvernement pendant l’épidémie de coronavirus ? Une ministre comme Roselyne Bachelot a pu être moquée et mise en cause sur l’histoire des millions de doses inutilisées de vaccins contre le virus de la grippe H1N1 ; Macron et le gouvernement ne voulaient en aucun cas se retrouvaient dans une telle situation. Et la seule façon d’y échapper, lorsqu’il est apparu clair que la manipulation médiatique des publicités pour la vaccination ne suffirait pas, cela a été de mettre en place la vaccination obligatoire pour tout le monde. On a ainsi imposé la vaccination de tout le monde pour éviter de dilapider des millions de doses de vaccins commandés et livrés.
 
Quelles sanctions pouvait-on mettre en œuvre pour rendre obligatoire la vaccination ? Puisque qui parler d’une ‘obligation’ implique forcément de penser ‘sanctions’ et ‘exclusions’. La première solution retenue a été d’interdire aux citoyens non vaccinés de sortir dans des restaurants, en boite, dans les bars, à défaut de pouvoir les forcer à rester chez eux enfermés. N’oublions pas les mots du président de la République à cette époque, indiquant « qu’il avait bien envie d’emmerder les non-vaccinés ». Et le plus triste, ce fut cette absence de réactions de toute la presse et tous les médias. Aucune condamnation unanime des propos de Macron de la part de la classe politique ou des médias, dont la majeure partie véhiculait les mêmes arguments, les mêmes positions idéologiques.
 
La deuxième solution quelques mois plus tard fut d’aller encore plus loin dans l’emmerdement des non-vaccinés, en leur refusant le droit de travailler s’ils n’étaient pas vaccinés. Mais là encore, il y avait méprise et travestissement de la réalité. L’argument de Macron, des ministres du gouvernement, des parlementaires et des journalistes, c’était qu’il était intolérable d’attraper le Covid et d’être contaminé en étant hospitalisé. C’est même ce qui motive toujours le maintien de l’obligation vaccinale pour les soignants et le refus de leur réintégration. 
 
Mais c’est un travestissement de la réalité, puisqu’une personne vaccinée peut toujours être contagieuse, porteuse du virus, et qu’elle peut contaminée des patients ou d’autres soignants. Évidemment, le risque est censé être plus faible que pour une personne vaccinée, mais il y aura bien toujours potentiellement des malades qui auront été hospitalisés et qui auront été contaminés à l’hôpital. Ce qui était supposé être intolérable.
 
Il n’y a pas de réponse définitive. L’argumentaire du gouvernement relayé jusqu’à plus soif par les médias n’effacera jamais l’énorme gâchis démocratique que la gestion abracadabrantesque de cette épidémie par le gouvernement de Macron a causé. Parce que ce gouvernement était incapable de faire entendre raison aux Français, de persuader les français qu’ils agissaient pour leur bien, pour le bien commun de tous, ils ont pris des décisions abracadabrantesques, obligatoires, imposées sans concertation, ce qui a encore plus creusé un fossé béant, un gouffre infranchissable, entre ce gouvernement et les citoyens français qui ne croient plus en ce gouvernement.
 
Et si demain, ce gouvernement a véritablement besoin de l’appui des citoyens face à un nouveau danger, il ne trouvera pratiquement plus personne pour le croire, pour adhérer à ses alertes. C’est une victoire à la Pyrrhus, si l’on peut dire, avec une grosse proportion des Français, des classes moyennes qui ne se reconnaîtront plus dans ses discours et dans ses actions.
 
La vaccination aurait dû demeurer un choix individuel. Le droit de chacun d’entre nous à disposer de son corps aurait dû pouvoir résister à cette épidémie et à ses conséquences. Le droit de pouvoir faire ses propres choix et d’en assumer les conséquences aurait dû survivre à cette épidémie. Et c’était le rôle du gouvernement français de protéger ce droit, de protéger nos libertés publiques. Et non pas l’inverse.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

70.Posté par polo974 le 31/01/2023 09:13

69.Posté par L'Ardéchoise le 30/01/2023 19:50
"""
... des situations méritent d'être revues, corrigées, et pas figées.
"""

mais tout à fait, il suffit au personnel de se protéger en se faisant vacciner.

69.Posté par L'Ardéchoise le 30/01/2023 19:50

polo, nous n'avons pas les mêmes chiffres, mais peu importe.
L'absence d'une seule personne dans une équipe suffit à compliquer le fonctionnement d'un service.
Or il manque au moins 2 000 infirmier(e)s dans le service public.
De plus, pourquoi faire une moyenne ?
Il y a des endroits où c'est moins compliqué qu'à d'autres.

Je n'encense pas tout le personnel médical, c'est comme dans tous les métiers, certain(e)s n'assurent pas.
Et je ne suis pas anti-vax, mais des situations méritent d'être revues, corrigées, et pas figées.

68.Posté par GIRONDIN le 30/01/2023 19:13

Je suis pour la réintégration des personnels non vaccinés.

67.Posté par François Payet le 30/01/2023 17:58

Girondin et l’Ardéchoise, bien sûr que non, il ne faut pas réintégrer les personnels soignants non vaccinés. Ils savent qu’elle est la condition pour bosser et ne doivent pas se défausser sous de faux prétextes. Le métier de soignants implique certaines vaccinations et la Covid (je résume) en fait désormais partie.
Bravo Polo974 pour cette mise en perspective de la réalité des hôpitaux et de certains personnels.

66.Posté par GIRONDIN le 30/01/2023 17:49

62.Posté par L'Ardéchoise
Effectivement ma doyenne préférée.....

Vous et moi pouvons discuter sans insulte, sans fracas. Idem avec JORI.

Merci mon amie

65.Posté par Thierrymassicot le 30/01/2023 17:20

63.Posté par polo974 le 30/01/2023 15:59

👍🏻👍🏻👍🏻

64.Posté par L’Ardéchaise le 30/01/2023 16:03

« cela fait tellement d'années que nous partageons sur ce site.« 
On finira par le savoir @62 que vous êtes là, « doyenne »!

63.Posté par polo974 le 30/01/2023 15:59

62.Posté par L'Ardéchoise le 30/01/2023 15:06
"""
Bien sûr qu'il faut réintégrer des personnels vu le manque crucial de soignants.
"""

Il y a environ 500 à 600 infirmiers et nettement moins d'une centaine de toubibs suspendus.

soit 6 infirmiers et 1 toubib par département.

ça va changer que dalle de les réintégrer.
(en fait, si, ces gens sont en grande majorité reconnus par leurs (ex) collègues comme les plus tire-au-flanc, donc finalement, leur réintégration ne va pas améliorer la situation, bien au contraire)

Toutes les études prouvent que statistiquement, il vaut nettement mieux être vacciné que non vacciné.
(pour info, les personnes ayant des raisons médicales de ne pas se faire vacciner ont été réintégrées si elles ont été suspendues au départ, ne reste donc que les antivax toxiques ou les personnes désireuses de quitter le métier)

62.Posté par L'Ardéchoise le 30/01/2023 15:06

Salut, GIRONDIN.
Bien sûr qu'il faut réintégrer des personnels vu le manque crucial de soignants.
Mais les obliger aussi à respecter certains gestes, ce qui n'est pas toujours le cas, à se demander ce qu'on leur enseigne dans les IFSI.
Ou plutôt ce qui amène 60% des futurs soignants à choisir ce métier.
Un peu comme dans l'EN, pour avoir la sécurité de l'emploi.
Je sais, je suis bien amère, mais croyez moi, cette réalité ne m'enchante guère.
Bien à vous, l'ami, cela fait tellement d'années que nous partageons sur ce site.

61.Posté par L'Ardéchoise le 30/01/2023 14:07

Le post 60 n'est pas de moi, GIRONDIN aura rectifié.
Il est "vraisemblablement" de JD974, qui m'aime tellement qu'il se prend pour moi !

60.Posté par L’Ardéchaise le 30/01/2023 12:37

Soyez cohérent Girondin, je vous cite
« Pour devenir personnel soignant on doit se faire vacciner. Si un personnel médical estime qu'il n'a pas à se faire injecter un nouveau produit, sans recule (sic), sans expérience, j'estime qu'il à le droit »… et doit donc renoncer à travailler puisque « Pour devenir personnel soignant on doit se faire vacciner ». CQFD.

59.Posté par GIRONDIN le 30/01/2023 05:38

par L'Ardéchoise
Salut, je ne suis pas d'accord sur tout mais vous avez mon soutien

Pour devenir personnel soignant on doit se faire vacciner. Si un personnel médical estime qu'il n'a pas à se faire injecter un nouveau produit, sans recule, sans expérience, j'estime qu'il à le droit.

Macron doit les réintégrer.
Ce personnel non vacciné était négatif au test et interdit d'exercer alors que du personnel vacciné, positif soignait:
....."...le 8 décembre 2020, l’administration américaine Food and Drug Administration (FDA) indiquait déjà que l’effet sur la transmission était une inconnue. «A l’heure actuelle, on ne dispose pas de données permettant de déterminer la durée de la protection conférée par le vaccin, ni de preuves que le vaccin prévient la transmission du Sars-CoV-2 d’une personne à l’autre»,...." libération



Interrogé sur LCI dimanche 20 novembre 2022, François Braun a expliqué
"Je prendrai ma décision après avoir reçu deux avis, dont celui de la haute autorité de santé", ....
. "Il y a un niveau de sécurité sanitaire. On meurt tous les jours du covid en France. Peut-on accepter que des non-vaccinés soient à côté de personnes fragiles ? Il y a aussi un problème d’éthique, car il y a des soignants qui ont accepté la vaccination."

Il parle d'éthique. Il doit les réintégrer.

58.Posté par L'Ardéchoise le 28/01/2023 11:12

58 - Votre mauvaise foi et votre inclinaison à me casser du sucre sur le dos chaque fois que vous trouvez un de mes commentaires deviennent pitoyables !

57.Posté par youssouf le 28/01/2023 10:29

inutile de s inquieter= des vaccins il y en a pour tout le monde= des millions de doses sont encore sur le marche=Pfizer veille sur vous= Profitez en = Longue vie

56.Posté par L'Ardéchoise le 27/01/2023 21:58

Au champion des pseudos à rallonge.
Où est le problème ? Les Chinois savent que les vaccins à virus atténué peuvent avoir des conséquences néfastes rares, et pas forcément une réussite complète tout comme les vaccins à ARN, et ils ne sont pas les seuls, cela concerne toutes les instances scientifiques du monde.
Le risque zéro n'existe pas.
C'est pas compliqué, non ?
Vous voulez quoi ? Un cours d'immunologie, de microbiologie, de Santé publique ?
Et pourquoi faire ?
Pour lire les billevesées des comploplos.
C'est bon, j'ai ma dose, si j'ose...

55.Posté par JD974 le 27/01/2023 19:26

A chaque titre des feuilles qui aident MACRON sa feuille de route : casser les effets secondaires, les discréditer, les réduire à de banales coïncidences, complotistes donc de surcroit.
Que les malheureux vaccinés qui se sont fait perforer le lard souffrent. En silence s’il vous plait. Et puis ce sont les non-vaccinés qui sont les responsables !
Parmi les premières à se lancer, citons « La santé au Quotidien », newsletter vaguement médico-prémâchée destinée au député-maire de plus de cinquante ans à jour de ses injections et qui d’emblée nous situe le niveau de sa vision du problème.
A la question « Les vaccins anticovid sont-ils à l’origine d’arrêts cardiaques inexpliqués ? » la réponse du Q est lapidaire : c’est non ! Et pourquoi ? Parce que et tenez-vous bien : « l’extrait vidéo diffusé sur les réseaux sociaux est tiré d’une interview diffusée sur BFMTV le 28 décembre 2022 à propos des « décès survenus au sein du centre hospitalier de Remiremont avant décembre 2020 ».
Puisque « le décès de la maman de Charlotte Zanin a eu lieu avant décembre 2020 alors que les premières injections ont eu lieu fin décembre 2020.
La chronologie rétropédalée au secours de la science infuse : le décès de la maman de Charlotte est antérieur au début des injections ARN. Ce qui prouve bien qu’elles ne peuvent pas être à la source d’arrêts cardiaques. A la Santé au Quotidien on ne nous la fait pas. Non mais !

54.Posté par lesseps le 27/01/2023 10:10

@ jd974:
comme pour tous les médicaments il y a des effets indésirables et des décès peuvent survenir ... jusque là rien de neuf sous le soleil... on ne parle que de quelques pélerins qui ressentent des effets secondaires mais les millions qui n'ont aucune séquelle , on en parle ??? Non on préfère parler de quelques cas isolés et les monter en épingle en criant à l'empoisonnement de masse ... messages entendus par les crédules et les plus manipulables ... Pour les autres, ils sourient en lisant les élucubrations des complotistes de salon... Pour ma part , vacciné je fait de meilleurs performances sportives qu'il y a 3 ans !!! Une explication , les spécialistes en mousse ???

Et pour démonter toutes vos allégations sans fondements et surtout sans sources (217.000 américains tués par le vaccin par exemple )
lisez çà :
- https://www.contrepoints.org/2021/08/20/403483-y-a-t-il-eu-des-milliers-de-morts-causes-par-la-vaccination-contre-le-covid-19
- https://www.20minutes.fr/sante/2973239-20210211-coronavirus-centaines-morts-causes-vaccin-pfizer-faux
, cela vous fera vous coucher moins bête et écrire moins de bullshits ...

53.Posté par JD974 le 27/01/2023 09:24

Décidément SAUCRATES votre débat suscite intérêt au moins quand les injures sont évitées et les lectures effectuées.

Nouvelle étude évaluée par des pairs : >217 000 Américains tués par les vaccins COVID et ce, juste la première année !

Et il s’avère également que les événements indésirables graves étaient ~5X plus élevés que ce que Pfizer a rapporté dans son essai de phase 3. Mais ce n’est pas grave car ils sont à l’abri des poursuites.

L’hypocrisie de cette expérimentation insensée est d’autant plus inique qu’après avoir fermé les yeux sur le procédé pendant son cours, le pouvoir politico sanitaire se contrefiche de son aboutissement : pas question du moindre bilan.

Circulez, il n’y a rien à voir.

Aux orties donc les « effets secondaires ». Et là, la formule est simple : il suffit de décréter que les effets secondaires sont « sans rapport prouvé » avec les injections autre que celui des dates proches.

Ceux qui (industriels du médoc, pouvoir sanitaire, politicards irresponsables, presse asservie) pour justifier les injections géniques, nous ont précipités dans l’inconnu, l’incertitude, l’approximation, le trou noir mondial du lucre mortifère, sont les mêmes qui à l’heure d’étudier les effets secondaires se mettent à pinailler, à discourir façon chochotte, à faire assaut de nuances inouïes, à couper les injectés en quatre, bref à exiger des preuves, irréfutables, démontrées, écrites, quand ce n’est carrément confessées en triple exemplaire.

52.Posté par JD974 le 27/01/2023 09:08

L’hypocrisie de cette expérimentation insensée est d’autant plus inique qu’après avoir fermé les yeux sur le procédé pendant son cours, le pouvoir politico sanitaire se contrefiche de son aboutissement : pas question du moindre bilan.

Circulez, il n’y a rien à voir.

Aux orties donc les « effets secondaires ». Et là, la formule est simple : il suffit de décréter que les effets secondaires sont « sans rapport prouvé » avec les injections autre que celui des dates proches.

Ceux qui (industriels du médoc, pouvoir sanitaire, politicards irresponsables, presse asservie) pour justifier les injections géniques, nous ont précipités dans l’inconnu, l’incertitude, l’approximation, le trou noir mondial du lucre mortifère, sont les mêmes qui à l’heure d’étudier les effets secondaires se mettent à pinailler, à discourir façon chochotte, à faire assaut de nuances inouïes, à couper les injectés en quatre, bref à exiger des preuves, irréfutables, démontrées, écrites, quand ce n’est carrément confessées en triple exemplaire sur Véran chiffon ou Attal gaufré.

A chaque titre donc sa feuille de route : casser les effets secondaires, les discréditer, les réduire à de banales coïncidences, complotistes donc de surcroit. Que les malheureux vaccinés qui se sont fait perforer le lard souffrent. En silence s’il vous plait.

51.Posté par JD974 le 26/01/2023 18:47

Comme le rappelle fort opportunément l’INSERM, la mise au point d’un médicament requiert le suivi (donc le scrupuleux respect) des trois phases préalables que sont (I) l’étude de toxicité, (II) l’étude des effets indésirables et du bénéfice thérapeutique, et (III) l’étude d’efficacité sur cohorte importante, cette dernière durant « souvent plusieurs années, le temps de recruter les patients et de suivre l’évolution de leur état de santé ».
Or, et on le sait, non seulement la phase I (décisive) n’a jamais été exécutée, non seulement la phase II ne fut que le théâtre d’essais commerciaux à visée publicitaire, mais pire encore la phase III ne fut pas réalisée avant validation, aboutissant à des injections précipitées par milliards, et réalisées sous la contrainte in vivo sur la population !

50.Posté par blackblancbeur le 26/01/2023 09:50

ayez confiance faites vous vacciner jusqua la mort

49.Posté par polo974 le 25/01/2023 23:09

47.Posté par justedubonsens le 25/01/2023 14:37

La mauvaise foi dans toute sa splendeur:
"""
@Polo974, juste pour rire, puisque je ne m'attendais pas à autre chose de VOTRE part, (la familiarité n'est pas de mise), si je ne démontre rien, contrairement à vous "gobeur de mouches" je n'affirme rien !
"""

Pas de familiarité, mais vous insultez...

Quant au fait que vous n'affirmez rien, relisez votre post, puis le mien et vous verrez (si vous êtes honnête) que je n'ai fait que montrer que VOS AFFIRMATIONS étaient FAUSSES.

Ah, bien sûr, ça peut ne pas faire plaisir...
D'où sans doute votre insulte à mon encontre.

"""
... et pour ce faire vous n'apportez jamais rien au débat.
"""
Encore une fausse affirmation de votre part, mais au fait, dans vos 2 posts, quels ont été vos apports au débat (apports qui ne soient pas faux) ???

48.Posté par L'Ardéchoise le 25/01/2023 20:08

Multi-pseudos, plus spécialiste que les vrais spécialistes !
Et qui préfère injecter des fausses nouvelles plutôt que des vaccins.

Les vaccins ne protègent pas à 100%, pas plus les "classiques" que ceux à ARN messager, les Chinois et d'autres en savent quelque chose...
Ils évitent les formes graves dans la plupart des cas.
Ils peuvent ne pas faire correctement leur office dans les cas de comorbidités, sur des personnes dont le système immunitaire est déjà sollicité par ailleurs ou déficient.
Les décès sont à imputer en majorité à des comorbidités que la Covid a accéléré, ou révélé.
Les médicaments, quels qu'ils soient, provoquent des effets secondaires. Bénins, ou plus importants.
Parfois même létaux.
Les vaccins contre la Covid n'ont pas l'exclusivité de ces accidents, qui ont parfois lieu avec un traitement qui semblait inoffensif.
Cela se calcule en bénéfice/risque.
Sans ces vaccins, même imparfaits, quel serait le nombre de morts ?

Quant à "l'obligation de vaccination", elle n'a concerné que certains publics.
Personne n'est venu me mettre le couteau sous la gorge.
En ce qui concerne le personnel médical et paramédical, les obligations vaccinales sont minimales par rapport à ce qu'elles étaient, c'était comme ça, point barre, on savait en signant et on acceptait, pas bêtement, juste parce qu'on avait conscience de l'impact.
Ou on fait ce genre de métier en acceptant ce qui en découle, ou on fait autre chose !!!


47.Posté par justedubonsens le 25/01/2023 14:37

@Polo974, juste pour rire, puisque je ne m'attendais pas à autre chose de VOTRE part, (la familiarité n'est pas de mise), si je ne démontre rien, contrairement à vous "gobeur de mouches" je n'affirme rien ! Ce qui me gêne avec des polémistes de votre genre c'est que la vérité ne vous intéresse pas et pour ce faire vous n'apportez jamais rien au débat, vous vous contentez de railler, moquer ceux qui essayent d'ouvrir le débat. Comme je le disais en fin de mon précédent poste, peut-être saurons-nous un jour la vérité et ce ne sont pas vos élucubrations et votre vulgarité qui nous y aideront !
Que cela vous entraîne vers un autre post mais je ne vous répondrai pas !

46.Posté par JD974 le 25/01/2023 13:22

Elon Musk s’est exprimé sur Twitter le week-end dernier et affirme avoir été victime d’effets secondaires « majeurs » lors de sa seconde dose de rappel de vaccin Covid. Le milliardaire de Tesla, 51 ans a également affirmé que son cousin avait été hospitalisé pour une inflammation du cœur après avoir reçu un vaccin.

45.Posté par blackblancbeur le 25/01/2023 12:05

quand donc les chevaliers de la bonne pensence mettront fin a leurs homelies
inutile de les nommer on les reconnait a leurs incantations

44.Posté par JD974 le 25/01/2023 11:15

Réponse à « article foireux » : « De partout, des rumeurs font état de décès suspects de plus en plus nombreux, morts subites, accidents ou décès cardiaques aggravés. »
En Suisse, l’utilisation du terme «inconnu» pour qualifier le statut vaccinal d’un décès suspect serait-elle une tentative de dissimuler la triste réalité de la part des autorités sanitaires suisses?
C’est ce que l’on pourrait penser d’un petit encart assez discret paru dans la version en ligne de l’édition alémanique de 20 Minutes le 8 décembre 2022. Il est intitulé «Statut vaccinal inconnu – qu’est-ce que cela signifie ?».
On ne peut que constater que les injections Covid n’ont pas empêché les décès, contrairement à la croyance officielle. En effet 90% des hospitalisés et 94% des morts étaient, en fait, vaccinés.
Une preuve par des documents officiels ? « Depuis fin janvier 2021 l’OFSP (Office fédéral de la santé publique) saisit les données relatives au statut vaccinal en se basant sur les informations transmises par les médecins des hôpitaux dans le cadre de la déclaration obligatoire en cas d’hospitalisation ou de décès liés à une infection à Covid-19 confirmée en laboratoire.
Un nouveau rapport clinique simplifié a été introduit début septembre 2022 en Suisse. Sur le nouveau constat clinique, on ne saisit que les données de personnes vaccinées et la date de la dernière dose. «Nous ne savons pas combien de doses de vaccins cette personne a déjà reçues mais elle est déclarée vaccinée et nous ignorons si elle est ainsi immunisée de base ou si elle a déjà reçu des rappels», explique Simon Ming, porte-parole de l’OFSP.
Comment mieux argumenter les données des certificats de décès ? Doser des D-Dimères. Mettre en présence une goutte de sang du défunt avec une goutte du vaccin.

43.Posté par Polo974 Le vaccin réduit les risques et la transmission le 25/01/2023 10:51

Le vaccin réduit les risques et la transmission




Notre polo974 + fort que Pfizer






Le vaccin réduit les risques et la transmission dixit polo974

42.Posté par polo974 le 25/01/2023 09:48

39.Posté par justedubonsens le 24/01/2023 09:43

Vois-tu, il est inutile de continuer à répéter que la protection du vaccin n'est pas totale, absolue et sans faille. Hors c'est exactement ce que voudrait encore (et encore et encore) nous faire croire socratruc avec son "Mais c’est un travestissement de la réalité ...". C'est LUI qui travestit la réalité.

Le vaccin réduit les risques et la transmission, même si depuis le variant omicron (avant la nouvelle version du vaccin) contourne un peu la protection et se propage naturellement plus vite, vu qu'il s'installe dans les voies hautes et beaucoup moins dans les poumons (et du coup est quand même moins mortifère).

Je ne vais pas plus loin dans le massacre du billet de socratruc, ce ne serait que répétitions...

maintenant, sur le reste du post du mal nommé "justedubonsens"

"""
Pourquoi des Bolloré et autres grands capitalistes financiers s'engagent-ils autant dans les acquisitions de médias sinon pour diffuser leurs "bonnes" paroles.
"""
TRÈS mauvais exemple: Bolloré, c'est le patron facho (commentaire "satyrique" avec un y) de cnews, chaine pourvoyeuse de toutes les fakes imaginables.


"""
Mêmes les quelques médias comme Médiapart ou le Canard enchaîné sont soumis aux rentrées financières et donc aux publicités pour survivre. """
TRÈS mauvais exemple, encore: le Canard Enchaîné ne vit pas de pub ni de subventions, c'est un des rares journaux à vivre de ses lecteurs.


"""
Ce qui montre tout de même l'insanité des déclarations dithyrambiques des pro-vaccins !
"""
Sauf que tu n'as rien montré ou démontré.


"""
Comment peut-on être confiants dans ces médications quand on voit et entend les résultats en Chine où le gouvernement n'y va pas avec le dos de la cuiller en ce qui concerne les mesures d'isolement ?
"""
Résultat obtenu SANS les vaccins à ARNm tant honnis ici. De plus, c'est une belle preuve que finalement, la France s'en est pas trop mal sortie (même si ça a été assez brouillon, et qu'on est parti d'une situation d'impréparation crasse)...

41.Posté par Se dit de quelqu''''''''''''''''un qui récuse la version communément admise d''''''''''''''''un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d''''''''''''''''un complot fomenté par une minorité active. le 24/01/2023 12:41

Punaise, même ça il ne comprend. On ne meurt qu'une fois, parole de complotiste.

40.Posté par Thierrymassicot le 24/01/2023 11:11

@38bla bla bla

Parce que dans les EPAHD les pensionnaires ont arrêtés de vieillir depuis 3 ans ? Pas de rotation... Allez comploplos, ton argument est stupidos🤣🤣🤣

39.Posté par justedubonsens le 24/01/2023 09:43

Au moins Saucratés je pense que vous êtes parvenu à ce que vous espériez, tous les spécialistes en tout habituels se sont déchaînés et avec quelle virulence. Les atrabilaires "polo 974", "Lesseps" et surtout "à mon avis" se sont lâchés comme toujours, et comme toujours, en contestation de votre écrit sans apporter aucun argument pouvant soutenir leur acrimonie.
Voir la presse libre dans ce pays c'est croire aux bisounours. Pourquoi des Bolloré et autres grands capitalistes financiers s'engagent-ils autant dans les acquisitions de médias sinon pour diffuser leurs "bonnes" paroles. Mêmes les quelques médias comme Médiapart ou le Canard enchaîné sont soumis aux rentrées financières et donc aux publicités pour survivre. Enfin les journalistes eux-mêmes peuvent difficilement faire la fine bouche puisqu'ils perçoivent des avantages fiscaux énormes. Tout ce monde là est bien lié à Macron et à son gouvernement.
Maintenant pour ce qui est de l'avis que l'on peut avoir sur les bienfaits de ces put...de vaccins, chacun y voit midi à sa porte, mais sans aucun doute la gestion de la com de Pfizer a été efficace pour nous faire "enfiler" x doses de vaccin. On en est à la 4ème aujourd'hui combien d'autres encore ? Ce qui montre tout de même l'insanité des déclarations dithyrambiques des pro-vaccins !
Comment peut-on être confiants dans ces médications quand on voit et entend les résultats en Chine où le gouvernement n'y va pas avec le dos de la cuiller en ce qui concerne les mesures d'isolement ?
Peut-être effectivement saurons-nous un jour l'efficacité ou non de cette panacée !

38.Posté par Se dit de quelqu''''un qui récuse la version communément admise d''''un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d''''un complot fomenté par une minorité active. le 24/01/2023 05:02

Il faut preciser qu'en ehpad, on ne meurt qu'une fois. Et comme je suis complotiste, j'ajoute que les morts de la 1ère vague étaient les plus vieux, les plus faibles, les plus fragiles.
Alors faites-vous vacciner. Mes doses sont disponibles.

37.Posté par Thierrymassicot le 23/01/2023 20:16

Il m'avait semblé que l'efficacité du vaccin avait largement été démontrée, les chiffres d'entrée en médecine critiques, ainsi que la mortalité en ephad du à la Covid-19 se sont effondré partout dans le Monde où la vaccination ARNm à été mise en place... De plus, je ne pense pas que les organes de presse écrite, radio et télévisuelle soient à la botte de Macron, ni même les instances sanitaires mondiales... Bref, encore un article foireux de cette personne qui n'est présente sur ce blog uniquement pour faire du buzz et de la désinformation, bref du complotisme.

36.Posté par GIRONDIN le 23/01/2023 12:49

Journaliste en France ?🤣
Certains journaux et speaker sont pour la censure et s'étonnent d'être pourchassés dans la rue.

Je suis Pour le vaccin covid, sur mon voisin.

Soutient aux personnels suspendus pour non vaccination covid.

35.Posté par JD974 le 23/01/2023 10:16

De partout, des rumeurs font état de décès suspects de plus en plus nombreux, morts subites, accidents ou décès cardiaques aggravés (principalement en population jeune), et d’effets secondaires très graves et variés, tous liés de façon indécise aux différentes campagnes d’injections à répétition contre le Covid et pratiquées à l’échelle planétaire.

Les statistiques officielles semblent converger dans l’ensemble des pays ayant fortement “vacciné” vers des taux de surmortalité de 15 à 19 %. En fait au lieu de déclarer sans ou avec lien avec la vaccination, un test pourrait être pratiqué sans difficultés : les D-Dimères démontrant une anomalie de coagulation après quoi un prélèvement pourrait être confié à un laboratoire n’ayant aucun lien d’intérêts avec BIG PHARMA.

Comme cette vidéo tournée cette semaine à Davos le confirme, cela commence à sentir le roussi pour les principaux responsables de toute cette campagne où on a avant tout brassé des milliards d’argent public pour enrichir une clique d’industriels et politiques sans scrupule.

Aujourd’hui, Albert Bourla, Ursula Von der Leyen et Fauci. Demain : les politiques et gouvernements, les médecins et experts de plateau complaisants ou corrompus. Après-demain : la presse et les médias qui n’ont pas joué leur rôle de contre-pouvoir et se sont couchés devant les ordres venus d’en haut, en faisant taire de l’information capitale (mais dérangeante, car risquant probablement de mettre à mal des subsides bienvenus)

Ce qui se passe en ces moments troublés est capital et va prendre de l’ampleur : plus rien n’arrêtera ce qui a toutes les allures du futur plus grand scandale sanitaire et de santé publique de tous les temps.

34.Posté par Lesseps le 22/01/2023 15:48

Ahahahha la meilleure de l’année saucratinovtich l’anarchiste (en mousse) qui dénonce et veut mettre au pas le gouvernement français et qui nous inonde de sa haine gouvernementale se plie tel un petit roquet (pardon aux roquets de les mettre dans la même catégorie que cet hurluberlu) aux directives du gouvernement…. Il nous vend du rêve depuis des années en ce faisant passer pour un rebelle pour au final s’aplatir tel la limande dont il partage le faciès… il va bientôt nous avouer que c’est un ancien fonctionnaire à ce rythme là et qu’il profite du système qu’il honnit tant .. Pour ma part j’en suis persuadé.. mais vu son âge et son degré d’abêtissement , il préfère noyer le poisson sur zinfos et son blog aux 14 vues annuelles

33.Posté par Omarie le 22/01/2023 10:15

@31,32. Postés par Saucratès

Bonjour Saucratès,

Concernant la vaccination, vous me dites :
"Ce qui est surprenant, c’est que vous ayez eu besoin de le préciser, comme s’il s’agissait d’un besoin de justification. J’y vois soit la crainte d’une condamnation de vos futurs contradicteurs, soit comme moi, le besoin d’être clair vis-à-vis de vos lecteurs".

C'est venu spontanément mais au fond, c'est peut-être un réflexe en prévision de "jugements hâtifs". Car dès qu'on apporte une analyse un peu différente, on est vite catalogué "anti ceci", "anti cela" ou "pro ci", "pro ça" selon le thème abordé. Mais vous avez raison, je n'avais pas à me justifier.

Suis-je opposée à "une politique gouvernementale de vaccination obligatoire et imposée" comme vous le présumez dans votre post 32 ?
Non ! je n'y suis pas opposée. D'ailleurs, je pense que si l'obligation avait été réellement imposée à tous (sauf cas particuliers pour impératifs de santé), cela aurait évité bien des polémiques. Le fait qu'elle ne s'appliquait qu'à une partie de la population, différenciée selon l'âge et les catégories professionnelles (notamment personnels soignants, pompiers, intervenants sociaux en relation avec les établissements de santé, personnels de la petite enfance, etc) n'a pas aidé à l'acceptation de ce vaccin.

Il faut dire que la façon dont les choses ont été gérées n'incitaient pas vraiment à la confiance. Après, cela peut se comprendre, face à un phénomène d'une telle ampleur, personne au monde n'y était préparé. Ensuite, les contradictions scientifiques relayées en permanence par les medias, les blablabla sur les réseaux sociaux, ont beaucoup contribué à semer le trouble dans l'opinion. Bref, la pagaille générale !

Pour ma part, j'ai accepté le vaccin (obligée, parce qu'en contact avec des personnes vulnérables). J'ai quand même attrapé le covid après. Je m'en suis remise. Maintenant, j'ai le virus dans la peau, je vis avec !

32.Posté par Saucratès le 21/01/2023 20:59

Je ne parle pas de schéma vaccinal complet. Est-ce que cela a encore un sens d’ailleurs aujourd’hui ? On avait un schéma vaccinal complet… Je suis d’ailleurs pas à rejeter l’idée de faire une nouvelle dose, si c’est utile. Je ne suis pas antivax mais plutôt anti-vaccination obligatoire. LOL.

Ce qui est surprenant, c’est que vous ayez eu besoin de le préciser, comme s’il s’agissait d’un besoin de justification. J’y vois soit la crainte d’une condamnation de vos futurs contradicteurs, soit comme moi, le besoin d’être clair vis-à-vis de vos lecteurs. Vous ne les appelez pas à ne pas se vacciner ou à se méfier des vaccins, puisque vous l’êtes vous-mêmes, mais vous posez juste quelques questions (ou vous vous opposez comme à une politique gouvernementale de vaccination obligatoire et imposée). Saucratès

31.Posté par Saucratès le 21/01/2023 20:53

Bonjour Omarie. Bonjour l’Ardechoise. Bonjour Babgbang, Bonjour Cyclope. Effectivement, les commentaires de qualité sont rares et j’aime bien celui d’Omarie. Évidemment, il y a du bon très rarement dans les commentaires de AMA. Il y a un temps, AMA me faisait souvent sourire avec ses réponses amusantes. Mais c’était avant. Je vois mal comment dans notre monde financier on sera capable de dissocier le monde de la santé et le monde de l’argent. Il suffit de voir les fossoyeurs des maisons de retraite et des EHPAD, qui sous prétexte d’argent et de profit ont institutionnalisé la violence faite à nos anciens (et bientôt à nous).

En même temps, sans cet aiguillon de l’argent, jamais il n’y aurait eu de vaccins aussi rapidement. On aurait attendu 5 ou 10 ans pour les avoir, et on aurait peut-être eu plus confiance dans ces vaccins qui auraient pu être longuement testés.

En même temps, si demain une épidémie genre Ebola, choléra ou peste noire se répand dans le monde, on sera peut-être très heureux de pouvoir disposer très rapidement d’un vaccin, quelque puisse en être les effets indésirables.

Mais, chère Omarie, vous savez pertinemment que nous ne saurons jamais rien, que rien ne sera jamais public, que les médias feront peser une chape de plomb pour masquer toute information au grand public. Je sais que je suis un peu négatif sur les médias, mais je n’y crois plus. La faute a leur traitement du confinement, des gilets jaunes, et des messages du gouvernement relayés docilement. Les Guignols de l’info me manquent atrocement, et c’est vrai que c’est Bolloré qui a eu leur peau. Honteux. Bon week-end. Saucratès

30.Posté par cyclope exalté le 21/01/2023 15:29

Comme pour Tchernobyl et ce fameux nuage qui devait rester bloqué à la frontière.....puis la recrudescence de cancers fin des 80's que l'on croyait là encore fruit d'esprits complotistes....on connaitra le fin mot de l'histoire COVID dans une vingtaine d'années.

29.Posté par L'Ardéchoise le 21/01/2023 14:30

Bonjour, Omarie.
Je vous lis aussi avec un plaisir sans cesse renouvelé, les commentaires de qualité se faisant rares.
Et tout comme vous, je regrette l'absence de Lodiab et de quelques autres qui permettaient des échanges riches de sens.
Cordialement.
Ni artrouv !

28.Posté par babgbang le 21/01/2023 13:59

de l air de l air pour les intoxiques depuis 30 ans ! respirez un air sain
ecartez les icones du politiquement correct.ils ont barbe blanche et esprit confit

27.Posté par A mon avis le 21/01/2023 12:56

@ 24.Posté par babgbang
" .les radio (sic) libres non subventionnes (sic) que vous baptisez d extreme droite nous apportent un vent de liberte "

Ah!... Ah!... Ah!... Ah!...
Vent de liberté ou flatulences ?

liberté des journalistes de CNews ; de C8, de Europe 1 ; de Paris Match ! virés dès qu'ils osent critiquer Saint Bolloré, propriétaire et patron de ces "médias libres" ?

26.Posté par Omarie le 21/01/2023 11:30

Bonjour l'Ardéchoise,

C'est un plaisir de vous retrouver. Je me régale de cette touche spéciale de "piment" dont vous avez le secret, qui relève le goût de la sauce.

Si un certain Lodiab pouvait revenir aussi, ce serait une bénédiction.

Bien à vous.

25.Posté par Omarie le 21/01/2023 10:51

Sans doute, le vaccin a freiné la pandémie mais le virus n'a pas disparu. Parce que c'est le propre d'un virus que de vivre, de se développer, de muter et de "déjouer" toutes les tentatives pour le faire disparaître. Quand bien même on arrivera à le vaincre, il y en aura d'autres, favorisés par les effets du réchauffement climatique sur notre écosystème, qui vont faire leur apparition. Il va falloir vivre avec...

C'est vrai qu'il ne faut pas " tout mélanger et bien distinguer ce qui relève de la recherche et de la technique, et ce qui relève du commercial et du financier" comme le dit A mon avis. Toutefois, nous savons tous que la finance règne en maître partout y compris dans le domaine de la santé. C'est la sacro-sainte loi du marché et du profit. Or la santé, le "bien" le plus précieux pour le commun des mortels que nous sommes tous, devrait échapper à ces règles pernicieuses. La santé exige la plus grande transparence. Lorsque la loi du profit s'impose à la science et à l'intérêt humain, cela sème le trouble. Dès lors, le doute est permis. Et dans le doute, la réticence ou la désobéissance est concevable.

Je suis d'accord, il faut savoir dissocier les choses même si au départ, de fait, tout est déjà imbriqué. Ce n'est pas le débat aujourd'hui mais un jour, il faudra bien que tout cela soit clarifié et rendu public.
A suivre : enquête de la cour suprême européenne sur les opérations d'achat de vaccins Pfizer qui implique la présidence de la commission européenne.

Je tiens à préciser que je ne suis pas "antivax". J'ai un schéma vaccinal complet. Je ne regrette pas de l'avoir fait mais je ne remettrai pas une énième dose supplémentaire. C'est un choix personnel.

24.Posté par babgbang le 21/01/2023 08:04

ardechoise-- les journaux ,les radios d etat largement subventionnes nous ont saoule pendant 30 ans et nous ont abeti frappe de cecite .les radio libres non subventionnes que vous baptisez d extreme droite nous apportent un vent de liberte .Fini les recitations de la grande bonne pensance.De l air ,de l air!!!

23.Posté par A mon avis le 20/01/2023 21:27

@ .Posté par JD974

Voilà qui est plus utile à Davos :

Greta Thunberg et d’autres jeunes militants pour le climat ont participé à une petite manifestation vendredi à Davos, accusant l’élite mondiale rassemblée dans la ville suisse de ne pas en faire assez pour sauver la planète.

On veut quoi ? La justice climatique !
On la veut quand ? Maintenant !

c’est le slogan scandé par les manifestants qui se sont rassemblés, par des températures glaciales et avec des pancartes « SOS », sur la route menant au centre de congrès où le Forum économique mondial (WEF) organise cette semaine sa réunion annuelle.

22.Posté par A mon avis le 20/01/2023 20:55

@ 10.Posté par klod.

Parce que vous assimilez les antivax aux anti-réforme des retraites ?

21.Posté par A mon avis le 20/01/2023 20:54

@ 9.Posté par JD974
Résumé de votre commentaire :
Deux journalistes posent quelques questions dans la rue au PDG de Pfeizer qui les envoie poliment balader.

ET alors ?
Quelle information cela apporte-t-il ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes