MENU ZINFOS
Faits-divers

Querelle familiale : Rohan Caroupaye contredit la version de son frère Christopher


Devant les accusations de son frère Christopher, Rohan Caroupaye a souhaité donner sa lecture de cette querelle familiale qui lui donne du fil à retordre depuis plus de trois ans.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 14 Novembre 2022 à 16:33

Le Facebook live posté la semaine dernière par Christopher Caroupaye a mis de l’huile sur le feu au sein de la famille Caroupaye. 

Mercredi dernier, Christopher Caroupaye découvre qu’il va être expulsé de sa maison. Au lieu de reconnaître ses torts, si tort il y a, il se montre en victime sur son réseau social. La Réunion entière découvre alors le différend familial en "direct live", sans filtre. Une présentation des événements qui a eu le don d’agacer son propre frère. 

Rohan Caroupaye a souhaité faire une mise au point afin de montrer que toutes les solutions de médiation ont été tentées ces dernières années, allant même jusqu’à faire intervenir la justice dans ce dossier familial. 

Si ordre d’expulsion il y a bien eu, il est arrivé au bout d’un long cheminement durant lequel Christopher Caroupaye a eu tout le temps de trouver une parade. 

"La maison est sous mon nom et à celui de mon petit frère", commence par cadrer Rohan Caroupaye, 25 ans. Il est l’avant-dernier des quatre fils de Jean-Bernard Caroupaye alors que Christopher est l’aîné avec dix ans de plus. 

Un "chantage"

"Il continue de dire que c’est mon père qui est derrière tout ça mais mon père n’a plus affaire à lui depuis bien longtemps. Il habite dans une maison dans laquelle je n’ai pas d’entrée d’argent. Ça, ça ne me dérangeait pas mais quand je lui ai demandé de payer les taxes, il me disait qu’il ne voulait pas payer, que ce n’était pas à lui de payer mais que c’était à moi de payer", raconte Rohan Caroupaye dans cet improbable différend familial. 

"J’ai commencé par faire un mail avec mon avocat, sans aucune démarche auprès d’un tribunal, mais il a refusé de répondre". Au lieu de cela, il aurait proféré des menaces, "allant même dire qu’il allait casser la maison si je continuais. Il a fait des menaces comme quoi il allait mettre le feu dedans et qu’il en a rien à faire. Du coup, mon avocat a fait intervenir le tribunal qui a demandé à mon frère de payer un loyer ou, s’il ne souhaitait pas payer, de quitter les lieux. Cette procédure date de 2019 et il n’a jamais accepté de payer un loyer", retient son jeune frère.  

"Il nous disait que le loyer était trop cher. On lui a proposé de faire expertiser. Pour lui, le loyer c’était XXX euros, pas plus (nous avons supprimé le montant volontairement, ndlr)", décrit Rohan Caroupaye mais son grand frère lui demande d’abandonner ses poursuites judiciaires s'il veut voir la couleur du loyer. Devant ce "chantage", "du coup j’ai continué les démarches", nous explique Rohan Caroupaye. 

Médiation puis avis d'expulsion, rien n'y fait

Alors que les nombreuses perches tendues pour régler le différend à l'amiable n’aboutissent pas, le tribunal finit par émettre un ordre d’expulsion. Mais rien n’a été simple dans ce dossier où une guéguerre entre enfants a toujours lieu.

"Entretemps (avant l'ordre d'expulsion, ndlr), mon frère a fait pas mal de choses. A un moment donné, il faisait même des menaces de mort. Il est même allé chez ma mère et mon petit frère pour les agresser. Il s’est battu avec mes frères pour faire signer à ma mère un bail donc maintenant il prétend que c’est légal. Elle n’a rien voulu faire (porter plainte, ndlr) parce que c’est son fils mais la police est quand même intervenue par rapport au fait que les voisins avaient entendu les cris, les casses. C’était en pleine période covid", s’en souvient Rohan Caroupaye qui dit être allé au bout de la démarche amiable car, en plus des trois ans de procédure devant la justice, il y a eu de la médiation avant cela, plaide-t-il sa bonne volonté dans ce contentieux au sein de la fratrie. 

"Sur les réseaux sociaux, il raconte beaucoup de choses, qu’on va le mettre dehors, qu’il n’est pas prévenu, alors que mon avocat l’a déjà relancé, l’huissier l’a déjà relancé plusieurs fois. L’avis d’expulsion date de 2021. On est en novembre 2022 ! Il a eu plus d’un an pour réagir. L’huissier est venu en août. Mon frère a encore demandé un délai supplémentaire, je lui ai dit 'ok' mais son but c’était de laisser trainer jusqu’à la période cyclonique", en vient-il à déduire sur la stratégie adoptée par son grand frère.

"C’est dommage que des choses comme ça arrivent mais à chaque fois on essaie d’arranger les choses. Quand l’huissier est venu, on n’était pas obligé de lui accorder un délai supplémentaire mais au lieu de faire le nécessaire pour partir, il raconte sur les réseaux sociaux plein de choses", regrette Rohan Caroupaye.

La version de son frère sur Facebook est d’autant plus irritante pour ceux qui le connaissent qu’elle ne colle pas avec son train de vie fait de voitures de luxe notamment. "À un moment donné, il faut qu’il choisisse", conclut son frère.




1.Posté par jpleterrien le 14/11/2022 17:16

Dallas ou les Kardashian, faut choisir !!!
Merci zindos974 pour ces informations de 1ère bourre qui tiennent en haleine le bon peuple de la Réunion et ses environs proches !!!
A quand un film ou une téléréalité sur ce suspens insoutenable qui met en scène des personnages d'une importance primordiale à notre vie quotidienne ???

2.Posté par C la réalité le 14/11/2022 17:26

Qu'est ce qu'on s'en balance de la famille CAROUPAYE. Il y a d'autres sujets plus importants que Untel ou untel a été mis à la porte. Ce sont des enfants gros sous qui se la roulent.
Faites plutôt un chapitre sur la Réforme de la retraite, le pouvoir d'achat, la crise économique, la récession qui nous attend, etc ..... mais pas la famille CAROUPAYE

3.Posté par Michel Lafatigue le 14/11/2022 18:18

Il y a des centaines d’autre « Caroupaye » mais en moins riche… ceux là ils sont invisibles pour les médias…
Combien de drames humains se passent à la Réunion et personnes
n’en parle

4.Posté par TICOQ le 14/11/2022 18:46

Ça fait un article bien long pour une querelle familiale dont tout le monde se bat le steak !!!

5.Posté par Le Jacobin le 14/11/2022 19:07

Il faut prendre un médiateur pour régler le problème au plus vite je propose:

Mr Jean Bernard Caroupaye qui connaît bien le dossier, habitué des conflits sociaux, négociations pour barrage de route pour faire Ch.... la classe laborieuse et se mettre plein les fouilles.

Il faut éviter un drame dans cette noble famille à la Réunion.

Jean Bernard Caroupaye le patriarche à prétendu qu'il avait tout perdu qu'il ne lui restait plus rien devant le juge, à tel enseigne que le Juge lui a proposé un billet de 20€ pour prendre le Bus, nous apprenons qu'il répond aux appels d'offres sur Saint André pour les grands chantiers, c'est pourquoi il n'a pas le temps de s'occuper de la querelle dans famille.

Si il est prêt à mourir pour le transport il se garde bien de mourir pour sa famille.

Gloire à toi Jean Bernard la Réunion s'en passera !

6.Posté par Pat le 14/11/2022 19:22

Caaaaaaroupaye malheur à celui qui n'a pas compris...

7.Posté par HULK le 14/11/2022 19:25

À mon avis ils ne passeront pas les fêtes de noël ensemble. Mais on s'en moque complètement en fait.

8.Posté par Yab le 14/11/2022 20:03

Rien à cirer de vos problèmes zot y prend à zot pour des vedettes Hors que l'est même pas un p'tit canot😂😂😂😂😂

9.Posté par Marin le 14/11/2022 20:03

Creole la fini habitué bataille pou le bien comme si quand zot y mort zot y amène la kaz ek zot!très ridicule ein!tuer un alors?si c'est ça zot y veu triste quand même

10.Posté par La réunion le 14/11/2022 20:13

Zinfos974 lé comme réunionnais la dît la fé

11.Posté par Funny le 14/11/2022 20:28

Disons la famille Pogba bana fini marabouter à force le papa i jouer ds la sorcellerie

12.Posté par Lalangnapwinlozo le 14/11/2022 20:28

La famille papaye est dans la merde ! manque juste la famille Christophine...et didi !

13.Posté par Zorey kapab koz kreol le 14/11/2022 20:41

Dallas
Ton univers impitoyable
Dallas
Glorifie la loi du plus fort
Dallas
Et sous ton soleil implacable
Dallas
Tu ne redoutes que la mort…

14.Posté par Lali le 14/11/2022 20:44

Mi paye pas impôt. Mi roule dans gros loto.fee rouler mon coco.le kama.sont petit frère la fait tombé Ali. Donc crp les un tres tres faible faible. Malheureusement

15.Posté par jojo la frite le 14/11/2022 21:01

il est un dicton bien de chez nous qui dit :"voleur, ... y vole voleur ..... et le diable y rit" . Ne comprenez ce que j'écris, .... que dans un sens positif, .... pour le diable, bien sûr ....

16.Posté par Olivette le 14/11/2022 21:49


17.Posté par kreol974 le 14/11/2022 22:56

Le chien fé pa lechate.... "lu mor pou son loyer" !!!!

18.Posté par Loozap le 14/11/2022 23:37

Le sujet est vraiment contextualisé donc je ne crois pas où est-ce que ça nous regarde les problèmes de famille

19.Posté par Papillon le 15/11/2022 06:13

Moi je dit juste que un frère ou une sœur c’est pour la vie et une maison c’est matériel pourquoi ne pas avoir discuté et expliquer les choses on ne jette pas quelqu’un à la rue surtout quand c’est votre sang commérage commérages y en a beaucoup à la réunion malheureusement

20.Posté par JPP le 15/11/2022 06:45

Ben, fallait mettre deux trois camion devant sa case et appel la CGT et compagnie ....FNPTDR etc ...

21.Posté par totyo le 15/11/2022 04:20

Je vais attendre la version netflix

22.Posté par Onnepeutpasplaireàtoutlemonde le 15/11/2022 11:19

Super l'info... Qu'est-ce-qu'on s'en tape...

23.Posté par onin le 16/11/2022 08:45

Ha la misère, quand le journalisme ne fait que s'inspirer des mains courantes de la police.

24.Posté par josef le 16/11/2022 12:53

S 'il est aussi héritier je ne vois pas le problème .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Les + plus lus de la semaine



 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes