MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Quelles solutions économiques pour la Réunion ?


Par - Publié le Mardi 3 Février 2009 à 10:37 | Lu 928 fois

Sur proposition de notre fidèle lecteur boyer, je vous propose donc de nous faire des propositions afin de permettre un développement économique équilibré de la France, et de la Réunion en particulier...
A vos plumes...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par denis le 03/02/2009 11:30

Un développement équilibré à la Run ? Sujet interessant. Je pense qu'il faudrait un forum internet uniquement là dessus avec : 1) L'exemple vient d'en haut. Déja, solliciter les électeurs pour qu'ils votent pour des élus intègres : il faudrait des bilans sur chaque élu afin que chaque électeur soit informé du passé de chaque candidat. 2) Definir des objectifs clairs pour la Run, et le soumettre à débat aux internautes, comme le fait Obama. 3) Diffuser d'une facon claire l'argent public qui arrive : Europe, France, combien ? pour qui? Region, departement, communes, et qui décide de l'investir là et pas ailleurs. 4) une partie du forum serait réservée aux "choses qui ne vont pas", par exemple, trouver une solution pour qu'il y ait plus de Réunionnais aux postes de commandes qui représentent l'etat (prefecture, rectorat,...).

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 12:02

"on" pourrait partir du seul document existant sur le sujet...vous savez, celui qui a été rédigé par l'alliance pour ce qui concerne la Réunion bien sûr.

3.Posté par mastercard le 03/02/2009 13:25

Vaste programme: des solutions économiques pour La France et La Réunion?
Les projets pour La Réunion ne manque pas. Les patrons, par exemple, ont fait La Réunion-Ile verte.
La première réaction, celle de denis, montre qu'on peut mettre ce qu'on veut sous une telle rubrique.
Et des réponses existent à des questions qu'ils posent. Le bilan des élus? Il est toujours fait de manière contradictoire: l'élu défend son bilan; ses adversaires le contestent? D'où arrive l'argent public? Le tableau économique de la Réunion (TER) publie chaque année les budgets de la Région et du Département. On peut voir comment l'argent public est utilsé. Qui décide des investissements? C'est souvent fait de manière partenariale quand les fonds viennent d'Europe ou de France. Il y a aussi des règles qui font qu'on ne peut pas faire n'importe quoi avec l'argent public. Il y ai le contrôle de l'Etat -le contrôle de la légalité- ou celui de la Cour des Comptes sur la bonne utilisation des fonds.


4.Posté par Cambronne le 03/02/2009 14:16

Par ou commencer ?
Déjà que l'état remplisse sa mission d'équité publique ?
Et que l'état laisse la libre entreprise L'état doit il laisser aux entreprises une totale liberté d'action d'entreprendre ?
sachant qu'aujourd'hui les entreprises ont une liberté trop limité par les blocages régaliens de l'ordre public de protection orchestré et instauré par l'ordre public de direction.
Tenez par exemple sur le sujet Hôtellerie l'état français va aider le Cap Vert en débloquant des dizaines de millions d'euros pour financer des projets de développement dans l'archipel faisant que cette destination devient la nouvelle fantaisie de notre état Jacobins, surprenant alors qu'ici département français ile des Bourbons nos hôteliers n'ont pratiquement aucun soutiens que des terrains bloqués soit volontairement par l'état en raison d'une soit disant loi littorale soit spolié pour des raisons de spéculations foncières

5.Posté par William le 03/02/2009 17:48

Mes propositions,

en politique :
- limiter à 2 mandats pour tous les postes executifs (ex : 2 mandats de maire au max, puis 2 mandats conseiller général au max (si élu bien sûr...), 2 mandats de député...). Conséquences directes : limitation des dynasties et "turn over" plus fréquents limitant les lobbing. Plus de prise de risque politique pour arriver à des résultats.
- connaitre les nominations futures (adjoints, ministres, présidence des com de com...) avant les élections.
- impossibilité de se représenter si les mesures et les engagements clés proposés dans le programme électoral n'ont pas été remplis (au moins engagé à défaut d'être réalisés)
- interdire à vie les mandats à ceux qui ont été reconnus coupables de malversations, abus de confiance, détournement de fond... bref à tous les profiteurs
- rendre le vote obligatoire


éducation :
- limiter le nombre de places de fac et autres formations supérieures aux besoins : ne pas laisser notre jeunesse se perdre dans des formations et diplomes cul de sac !
- uniforme dans les écoles
- rotation des enseignants (établissement) : par exemple 3 ans au maximum dans le même établissement puis affectation dans un autre établissement à proximité : partage plus efficace des expériences des enseignants, fin de la routine complice de certains prof et diffusion de la "pression" des établissement dits difficiles.
- responsabiliser les élèves en cas de faignantise caractérisée (perturbateurs, dormeurs pendant les cours...). Que ceux qui ne font pas d'effort pour apprendre se voient sanctionner (report de l'age de passer le permis, de l'inscription sur la liste électorale...)
- désacraliser le CDI pour faire comprendre que la vie professionnelle est faite de changement et de formation continue...

économie / écologie (les deux ne sont pas dissociable à mon avis) :
- libérer les TPE (artisans, indépendants, moins de 5 salariés...) des charges sociales
- controler et pourquoi pas interdire les parachutes dorés !
- mettre en place la taxe Tobin
- interdire (ou fortement taxer) les long transit de produits de consommations courantes (nourriture en particulier) : relance de l'économie de proximité + faible empreinte écologique. Par exemple, ne garder l'octroi de mer que sur les produits importés comme c'était l'esprit au début de cette taxe.
- prélever l'impôt à la source

social :
- refonte de la représentation syndicale aujourd'hui archaïque
- prestations sociales revalorisées mais conditionnées à l'inscription à l'inscription sur la liste électorale ou aux paiement d'un impôt)
- désacraliser le CDI (qui n'a plus de sens) mais sanctionner plus sévèrement (pénal) les licenciement abusif en particulier dans les entreprises gagnant de l'argent.

culture :
- musées gratuits pour tous (comme au USA pour les musées nationaux)
- arrêter les subventions à fond perdu dans des projets délirants (colonnes de burenne, pont neuf de Christo...) et les rediriger vers des manifestations de proximité pour faire vivre les quartiers et les cultures "péi" créant également du lien social.
- encourager le mécénat privé par défisc pour les grands projets culturels couteux. Les USA dé fiscalisent les participations à des opérations de sauvegarde du patrimoine (partout dans le monde). Les projets pourraient être initiés par le ministère de la culture.

Voilà en vrac quelques idées... à votre tour !



6.Posté par singapore le 03/02/2009 18:50

Economiquement, la réunion a de forts potentiels économiques.Malheureusement, pour des raisons obscures, on fait tout pour la maintenir "en esclavage" permanent.

Pour le tourisme:
En face, on a Maurice avec tous ses touristes, ici, rien!
Si on mettait le prix du billet Réunion/Maurice A SA JUSTE VALEUR, on pourrait voir ces touristes d'en face, lassés de la mer, venir se mettre au "vert" sur notre verdoyante et sportive ile.
C'est possible, facile à faire MAIS ON NE LE VEUT PAS.
Il n'est pas necessaire d'aller chercher les touristes en France ou Europe: ils sont EN FACE de nous!

Den même, aprés avoir fait le tour de l'ile en randonnée pendant 14 jours , et dormi dans 14 gites différents, j'ai mangé TOUS LES SOIRS du .. ROUGAIL SAUCISSE!
J'aime bien ce plat, mais que pouvons nous dire de la diversité culinaire réunionnaise? RIEN, alors imaginez ce que penserait un touriste!

Pour le BTP:
Plutôt que de se lancer dans des travaux "pharaoniques", dont les marchés sont donnés à de grands groupes métropolitains, on devrait faire TOUTE l'année les travaux nécessaires à l'ile:
-refaire les routes
-refaire les écoles, collèges,lycées
-refaire certaines maisons et lieux publics
Au moins, le BTP réunionnais aurait du travail toute l'année pour tous les corps de métiers SANS ETRE DES SOUS- TRAITANTS des supers groupes métropolitains qui viennent en fait, se gaver sur notre compte.

Pour les taxis:
Suite au probléme du paquebot allemand, où des touristes otnt été bloqués par les taxis, qui protestaient contre les cars venus chercher les touristes, il suffirait de construire sur le port un lieu convivial où taxiteurs, cars, bus, restaurants, snacks pourraient s'installer, proposant aux touristes leurs services. En fonction de leurs budget, ceux-ci prendront le car, le taxi ou autre..;
La concurrence, nécessaire à toute économie, se mettrait en place et créeront des emplois.

Le MAL de la Réunion, réside dans le fait qu'ICI, TOUT EST MONOPOLE, il y a TOUJOURS une famille qui bloque tout, qui vérrouille, qui tue léconomie locale et les emplois.

En agissant INTELLIGEMENT, on peut vcréer de la richesse ICI, on peut créer des emplois et faire travailler les gens sur de longues pèriodes.

Mais cela, c'est un choix à faire, êtes vous prêt à vouloir de cette richesse, êtes vous prêt à faire de la Réunion, ce qu'elle devrait être, c'est à dire une ile de rêve?

Si oui, agissons.

7.Posté par boyer le 03/02/2009 22:48

D'abord, il serait interessant de relire le texte de Georges Pebereau "A quand l'étincelle de la révolution ? ; parut dans Le Monde en septembre 2008, il pourrait prendre une saveur premonitoire apres les greves de Guyane et Guadeloupe.

L'occasion de rappeler que:
En 2005 en France 65 milliards d'euros d'aides ont ete versés aux entreprises.
En 2008 le bilan du paquet fiscal a ete confirmé: 15 milliards flambés pour les rentiers avec un résultat nul.
En Europe, la part des revenus du travail dans le PIB a perdu 12% depuis 1975. Ca fait a peu pres 100 milliards d’euros qui sont passés des salariés au capital.



Pour la Reunion, la creation massive d'emploi passe par:
- la reduction du temps de travail sans perte de salaire
- des departs a la retraite plus tot.


D'autre part il serait interessant de revoir le reportage de Benoit Ferrand "papa debré" pour le passage ou les differents intervenants expliquent la volonté de develloper les productions locales pour remplacer les importations.

A titre perso, je ne serais pas contre l'idée de réorganiser les aides sociales un peu à la facon des cantines scolaires financées par la FASSO dans le temps longtemps. appliqué à la continuité territoriale ca pourrait etre autre chose que les frasques d'air austral et les boniements de Jego.

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 23:11

la Réunion île verte, ce n'est pas le patronat mais la jeune chambre économique.
rendons à césar...

9.Posté par Cambronne le 04/02/2009 08:18

5. Posté par William le 03/02/2009 17:48

- arrêter les subventions à fond perdu dans des projets délirants (colonnes de burenne, pont neuf de Christo...)

William vous vouliez parler de l'empreinte et marque du Malin la Maison qui a la forme symbolique 3 six l'un sur l'autre 666 dont certaines personnes sont en emplois fictifs avec des appointements qui dépassent l'entendement pour le travail fourni , cette Maison des Civilisation fera le malheur de tous disait la prophétie ....
D'ailleurs depuis que sur le livre d'or j'ai personnellement écrit que c'était la Maison du Diable par sa forme 666 Miss Verges ne donne plus les photos dans le sens des chiffres peut être trop compromettant... Sa plus grande frustration je crois qu'elle aurait voulu être à la tête du centre Tjibaou (le centre de la culture kanak) en Nouvelle Calédonie qui eux ont 5000 ans d'histoire à raconter...
Pas deux siècles et demi
Car nul ne viendra visiter cette édifice il sera vide , d'ailleurs pour voir des chaines et des boulets trois fer blanc et un moulin Maïs d'autant qu'elle coutera en entretien et emplois fictifs parce que l'architecture choisi n'est pas concevable ici et le comble c'est qu'ils trouveront des prétextes pour l'entêtement dans la stupidité à nous proposer un simulacre fallacieux d'une soit disant culture originelle ....le comble c'est aussi mettre la charrue avant les bœufs il n'y a même pas d'hôtels en proximité

10.Posté par boyer le 04/02/2009 17:46

Proteger les emplois de la Reunion avec l'octroi de mer n'est un tabou, sauf peut-etre pour les "collabos du capitalisme mondialisé" (expression de Pierre Frédéric Dupuy) et à condition bien sur de ne pas le devoyer en TVA regionale sur les produits locaux.

En effet le dogme liberal, "laisser passer, laisser faire" qui a amené l'economie americaine au clash n'est plus de mise:

-En novembre 2008, l'inde a relevé les tarifs douaniers et en imposé des restrictions à l'importation sur certaines catégories d'aciers. (les salariés d'arcelor mittal doivent souvourer les promesses de l'UMP).

- En dec 2008, l'Equateur a relevé de 5 à 20% ses tarifs sur 940 produits, allant des caramels aux équipements de transport.

- L'Union européenne a réintroduit les subventions à l'exportation (les fameuses restitutions) pour le beurre, le fromage et le lait en poudre.

-La Chine a augmenté les ristournes de TVA (ce qui équivaut à réduire les taxes à l'exportation) pour des milliers de produits exportés et baissé les tarifs sur des produits importés mais destinés à la réexportation.

Voila pourquoi les importations "pas chere" des pays pratiquants le dumping social doivent être regulées avec l'octroi de mer.

11.Posté par Cambronne le 05/02/2009 12:42


10. Posté par boyer le 04/02/2009 17:46
Proteger les emplois de la Reunion avec l'octroi de mer n'est un tabou, sauf peut-etre pour les "collabos du capitalisme mondialisé" (expression de Pierre Frédéric Dupuy) et à condition bien sur de ne pas le devoyer en TVA regionale sur les produits locaux.

En effet le dogme liberal, "laisser passer, laisser faire" qui a amené l'economie americaine au clash n'est plus de mise:

-En novembre 2008, l'inde a relevé les tarifs douaniers et en imposé des restrictions à l'importation sur certaines catégories d'aciers. (les salariés d'arcelor mittal doivent souvourer les promesses de l'UMP).

- En dec 2008, l'Equateur a relevé de 5 à 20% ses tarifs sur 940 produits, allant des caramels aux équipements de transport.

- L'Union européenne a réintroduit les subventions à l'exportation (les fameuses restitutions) pour le beurre, le fromage et le lait en poudre.

-La Chine a augmenté les ristournes de TVA (ce qui équivaut à réduire les taxes à l'exportation) pour des milliers de produits exportés et baissé les tarifs sur des produits importés mais destinés à la réexportation.

Voila pourquoi les importations "pas chere" des pays pratiquants le dumping social doivent être regulées avec l'octroi de mer.


____________________________

C'est une invention interventionnisme du capitalisme d'état digne des plus grand moments du régime Soviétique sous Khrouchtchev dire que Khrouchtchev avait une mentalité "révisionniste"

12.Posté par floc'h patrick le 05/02/2009 14:16


Oyé Oyé peuple de France vous autres tous les déçus qui ont voté comme moi par erreur pour
le tout petit monsieur à talonnette qui fait la morale sur les délocalisations, mais lui fait fabriquer les brodequins pour l'armée française en Tunisie ,

Un seul mot et consigne BOYCOTTONS son intervention TV de ce soir.

De toute façon rien ne sera dit de plus que nous savons déjà que le France est en faillite et sauf ses mensonges comme d'habitude,
je vous ai compris oui je vais faire teuteuteu ... pour vous !!! bon je vais donner encore plus d'argent d'abord à mes copains des banques et du grand capital
et vous le petit peuple de base qui produisait la richesse du pays pour nous entretenir dans nos coutumes depuis 1789, vous qui souffrez je vais vous aider j'augmente un petit peu les impôts,
je supprime un peu plus vos libertés, la pluralités des expressions sur internet par des contrôles intensifs
et je vais donc cadenasser le web surtout pour les provocateurs !!!
Je fais fermer Z'infos 974 et tout les blogs subversifs etc etc ....
Je n'y suis pour rien c'est la faute de la crise .... etc ... etc...
voila vous savez ce qu'il va dire donc profitez de bien de votre soirée avec votre femme et vos enfants, amis, voisins, faites un monopoly achetez vous la rue de la Paix etc... ou faites l'amour et protégé bien sur !!!

13.Posté par boyer le 06/02/2009 16:15

aujourd'hui dans le courrier des lecteurs du JIR un billet a la gloire de l'UMP pour le feliciter de l'augmentation ridicule du numerus clausus.

Sur le site de la fac de medecine de strasbourg une excellent document (synthetique) sur la demographie medicale à la reunion.

http://www-ulpmed.u-strasbg.fr/

On y apprend qu'au premier janvier 07 il y a pour 100.000 habitants

52 dentistes contre 58 en metropole (-6)
246 medecins contre 330 en metropole (-84)
9 kiné contre 22 en metropole
482 infirmiers contre 717 en metropole

Est-il normal de se taire sur les resultats ridicules obtenus sur le numerus clausus de nos elus et d'aller derrière se gargariser avec des thèmes nauséabonds?

14.Posté par IVA le 13/02/2009 11:59

L'economie locale reposant sur l'importation et la distribution.
Nos prévisions économique sont réaliser sur les 35 % de vie chère et les revenus social.
Nous sommes toujours dans une configuration coloniale, avec des privilèges d'un coté et des gens sous perfusion de l'autre.
On est tous contient de cette réalité: polititiens locals, état, associations, sociétés civiles, étudiants ect....
Les vraie questions doivent être poser:
Voulons-nous sortir de cette aliénation ou préservé nos utopiques privilège?
Voulons-nous rejeter totalement ce passé et ce système qu'on traine à la Réunion?
Voulons-nous couper ce lien ombical ?
Voici quelques idées de réflections:
- Sommes-nous des acteurs porteur d'idée, dans cette immense environnement Européenne et
Régional qui est notre avenir.
- Utilisons-nous tous les leviers moderne que nous bénéficions sur l'île: université, recherche, santé...
- accompagnons-nous le développement régional?
- proposons-nous des partenariats aux territoires émergent dans une vision gagnant-gagnant?
- Avons-nous une réflection sur une économie d'export vers l'Europe?
Aujourd'hui que le monde s'intérroge il est temps pour nous de faire notre gris primal.

15.Posté par creolesreunionnais@live.fr le 16/02/2009 08:08

copier-coller de mon post sur l'article du 12- 02 : "Gael, l'Etat va indemniser " :

I)Oui Super Choupette,
Et ce serait simplement … JUSTE. Ce serait simplement … LOGIQUE.
C’est ta logique. C’est ma logique aussi. Mais y’a-t-il encore des gens de bons sens parmi ceux qui nous « gouvernent » ? C’est tellement plus facile de distribuer l’argent de nos impôts…

1)Ce matin dimanche 15 février, au marché forain du chaudron : qu’est ce qui a fait défaut ? RIEN !

Il ne manquait de rien : brèdes, tomates, citrouille, courgettes, carottes, thym, oignons, haricots verts, etc… il y avait de TOUT !

Sauf que les prix avaient augmenté chez la majorité des vendeurs !

Donc ce n’est pas la pénurie qui a justifié l’augmentation.

On s’autorise à augmenter les prix car les consommateurs ont déjà subi le lavage de cerveau et vont accepter cette augmentation …

2)Tout comme les reportages télévisés ont déjà validé le coût des « serres » composées de tuyaux plastiques et de feuilles de plastiques pour des sommes aussi modiques que 25 000€… Que nos « décideurs » réfléchissent sur les coûts réels pas simplement sur des factures non détaillées ainsi que sur la « solidité » de ces « structures »!
QUESTION : Sur quelles bases objectives font se faire les indemnisations ?

3)Alors que dans le même temps, d’autres reportages ont montré des agriculteurs équipés rentrer leurs belles salades dans les chambres froides.
QUESTION : Un simple passage local en chambre froide justifie t-il une augmentation du prix de la salade de 1 euro à 1,50 € soit une augmentation de 50 pourcents !

4)De même que certains disaient produire quotidiennement 2500 salades !
QUESTION : quelle est OBJECTIVEMENT la perte de ces producteurs période intempéries par rapport au bénéfice de ces producteurs hors intempéries ?

Ce n’est pas la faute des producteurs. On les plaint. Alors, c’est normal, c’est humain qu’ils se plaignent !

II)Quelques suggestions à Papapio, et à nos « décideurs » :
Cela fait longtemps qu’on a accepté l’idée que pendant les vacances scolaires, il n’y a plus d’enseignants en exercice, et que si on veut faire garder nos enfants pendant ces périodes il faut dépenser en payant quelqu’un ou un centre de vacances.
De même on a admis depuis longtemps que pendant les congés du bâtiment, il est plus difficile de trouver un « dépanneur ». Est-ce que ce n’est pas encore plus gênant pour nous qui subissons une panne ?
Alors, arrêtons avec les idées préconçues. Renseignez vous bien. Les maraichers de « bon sens » sont loin d’être fauchés. Le maraîcher ne travaille pas seul dans son champ. Que je sache le maraicher qui récolte 2500 salades quotidiennement ne travaille pas seul. Pensez vous vraiment que s’il veut, il ne peut pas prendre de congés ?
A une époque où on a INSTITUE toutes sortes de congés : congé parental, y compris pour les papas (nos ancêtres l’auraient-ils cru possible ?), congés pour garder un parent âgé, etc, ne croyez vous pas qu’on peut accepter l’idée d’un « congé des agriculteurs » ?
Le maraicher ferme pendant 5 semaines pendant la saison cyclonique pour diminuer ses risques de pertes.
La population consomme un peu plus de légumes qui auront été mis en chambre froide, ou des produits surgelés, ou des produits en conserves, ou des produits importés, ou encore des produits qu’il aura lui-même congelés !!!

Dans une solution maximaliste, l’Etat pourrait décréter la possibilité d’un congé plus long avec une fourchette.
Pendant les 5 semaines, tout le monde bénéficie des congés payés.
Sur la période complémentaire, tout le monde bénéficierait d’un « revenu minimum ».

Si j’ai bien retenu, on annonce déjà un chiffre de 100 millions d’euros de pertes.
Cela équivaut à équiper 250 mille foyers d’un frigo à 400 euros en dernier recours.

III)OUI, l’agriculture est un métier pénible. Les agriculteurs méritent notre respect. Ce dimanche 15 février au Chaudron, il y avait même un planteur qui FORCAIT le RESPECT en « vendant » 2 petites salades pour … un seul euro ! Il en donnait même 3 à ses clients habituels. Et son étal n’était pas spécialement bondé : CHAPEAU MONSIEUR !

IV)M. Dupuis, mon post risquant de passer inaperçu pour une majorité, je vous laisse le soin – si vous le souhaitez- de rédiger un « article ».


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes