MENU ZINFOS
Société

Quelles pistes de reclassement pour les salariés des paillotes?


La préfecture fait le point ce midi concernant la démolition des paillotes et ses conséquences sur le plan social. Le suivi du personnel de toutes les paillotes démantelées sera assuré par Pôle emploi. Le secteur de la restauration semble pourvoyeur d'emplois en ce moment. Une lueur d'espoir pour les salariés qui se retrouvent au chômage.

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 18 Décembre 2018 à 14:36 | Lu 1823 fois

Ce matin dès 6h00, une opération de démolition en présence des services de l’État a été menée à l’Ermitage (Saint-Paul) afin de faire respecter les jugements du tribunal administratif de Saint-Denis du 31 octobre 2018 ordonnant aux structures le Coco Beach, la Marmite, la Bobine, le Mivéal, Locaplage et le K’Banon de cesser d’occuper le domaine public maritime et de remettre la plage dans son état naturel.

Des constats portant sur l’état des lieux et la présence de mobiliers ont été dressés en présence des forces de l’ordre et d’huissiers de justice. Les divers réseaux (gaz, électricité, eau usée et potable, téléphonie) ont été neutralisés avant toute intervention. Le mobilier a été enlevé et déposé dans un lieu de stockage où il restera à disposition des contrevenants.

Les opérations de démolition s’achèveront d’ici ce soir et les déchets seront triés avant d’être orientés vers un centre de traitement.

Le reclassement des salariés des établissements concernés sera accompagné par les équipes de Pôle Emploi. A cet égard, 135 postes sont actuellement à pourvoir dans le secteur de la restauration, dont 40 sur l’Ouest. Les salariés qui n’auront pu être reclassés immédiatement bénéficieront de contrats de sécurisation professionnelle (CSP), signale la préfecture.




1.Posté par chasseur le 18/12/2018 14:56

Et le karl belon, il n'aide pas au reclassement? Quel est le montant de sa ou ses retraites et de son patrimoine?

2.Posté par chasseur le 18/12/2018 15:18

Quelle honte : grâce à ce Bellon, avec quel écart de salaires vont-ils retrouver un emploi?. Et puis ils n'ont qu'à faire une formation qui ne mènera à rien, ou aller dans le Sud, quitter leur logement, changer les enfants d'école . Personnellement, je souhaite tout de même de bonnes et joyeuses fêtes de fin d'année à tous le personnel concerné par cet acharnement d'un vieux grincheux qui doit s'ennuyer dans sa vie de retraité aigri. Et merci à vous d'avoir permis aux touristes et aux locaux (y compris les réunionnais créoles) de passer d'excellents moments dans ces endroits sympathiques durant toutes ces années.
Surtout ne lui en voulait pas car il n'a pas les idées claires et malheureusement la France est contaminée par tous ces procéduriers qui inondent les tribunaux qui auraient pourtant bien des choses plus importantes à traiter surtout à la Réunion qui est un petit caillou qui rassemble toute la misère du monde. Courage à vous et restez motivés pour tourner cette page et ce qui va peut-être vous consoler ce sera de voir dans quel état les traditions créoles des week-end vont laisser les places désormais laissés "libres" à la place des paillotes.

3.Posté par Grangaga le 18/12/2018 15:25

Donn' a zot' in.....bak' do l'o èk' in rozwarr', po aroz' bann' pié filao la soufèrr' là..........
Après' si nana lo plan syin-dan èk' gazon ..............
Donn' a zot' po fé deu-trwa partèrr' de vèr'dirr'.........

4.Posté par Totoche le 18/12/2018 15:39

Le reclassement n'est valide que si l'emploi proposé correspond en termes de conditions de travail (y compris conditions SALARIALES).

M'est avis que s'il y a 40 postes ouverts dans l'Ouest, c'est pas par manque de candidats, c'est surtout parce qu'ils ne paient rien du tout en terme de salaire.

5.Posté par AZALA le 18/12/2018 16:27

Si se sont des professionnels ils n'auront pas de mal a retrouver du boulot!!!

6.Posté par Jean François le 18/12/2018 13:28

Ceux là plus les autres qui attendent depuis longtemps, c'est quoi cette manipulation médiatique ? Ils deviennent prioritaires par rapport aux autres dont les boîtes ont été médiatisées récemment ? Arrêtez de nous prendre pour des cons !

7.Posté par titotoche le 18/12/2018 16:58

DIT KARL BELCON DE DONNE TRAVAIL MAINTENANT!!!!

8.Posté par Nono le 18/12/2018 17:39

@5 Ils deviennent prioritaires

Le CSP, c'est prendre un pourcentage des allocations tout de suite, afin de ne pas aller grossir les rangs de pôle emploi. Allocations en partie subventionnées par l'employeur. Libre au salarié de l'accepter ou non (et dans ce dernier cas, c'est du pôle emploi classique).

Arrêtez de nous prendre pour des cons !

C'est pas gagné.

9.Posté par quoi le 18/12/2018 18:46

@grandgaga
vraiment grand gaga arrêtez d'écrire dans un charabia incompréhensible. La plupart des lecteurs ne comprenne jamais vos commentaires

10.Posté par kreol974 le 18/12/2018 19:33

c'est aux propriétaires de ces paillottes illégales de reclasser ces employés !!!! les fautifs ce sont eux, la mairie et tamarun !!!!

11.Posté par Oui Chasseur le 19/12/2018 07:06

Je suis d'accord avec vous! Encore un parvenu qui , grâce à son éducation, sait manipuler d'autres qui ont eu moins de chance. En tant que créole réunionnaise, je déplore qu'on en soit arrivé là...

12.Posté par moi je traverse la rue et je vous trouve un snack legal le 19/12/2018 07:49

Margie disait que c'etait le fief de la jet set et du rpr. ILs ont un longue pratique des tites places bordages

13.Posté par Grangaga le 19/12/2018 14:03

Post' 9.........Quoi..........

Po lo p'ti z'is'twarr'....kèl' reklas'man, si ou fé parti.........
Zot' lé ......alé, dizon 70% té y travay' dan lé payott', té y kumul'.........
RSA, l'Assédic é a koté d'sa.......sir'tou an pèr'yiodd' de fètt' là.........
Ou wa kossa mi vé dirr'...........
Arrrrrrrrrr' !!!! Mwin la oublyié, ou gainll' pa lirr' a mwin.........
Ou la pa po konprann' non pli, pars'ki sifi pa sol'man lirr'.........
Bin domin lé fèr'yié ma.....fy, profitt' alé poz' in bouké pou zot'........
Grass' a zot' nou lé là zordi......
Ek' zot' kozé......an missouk', an parabol', an maloya........
Pou largu' .....foutan, ou pass' in méssaz' ...ti dous'man....
Kan sèr'tin té y krwa zot' po fé lo....kouyion........
A nou as'tèrr'.....a ou sir'tou, kan ou va konprann' sa.......
Lo l'Anglé li, l'Al'man li, lo Woloff' èk' toutt' lé zot'..........
N'ora pi d'sekré pou ou.....pé t'ètt' outt' z'anfan ossi......
An tou lé ka, mi panss' ke nou.....plito ou dan so ka là................
Va tirr' o mwin in......dwa dann' outt' k..............
Bonn' Fètt'.........Kaff'...................

14.Posté par quoi? le 19/12/2018 20:52

@ grosgaga
mais c'est quoi ce charabia ? Ah oui demain c'est le 20 décembre

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes