MENU ZINFOS
Economie

Quelles alternatives post-coronavirus pour les professionnels du tourisme ?


Par Zinfos974 - Publié le Mardi 31 Mars 2020 à 16:06 | Lu 4982 fois

Source Pixabay
Source Pixabay
En ce printemps 2020, il est encore difficile de mesurer l’impact qu’aura le coronavirus sur l’économie de l’Île de la Réunion. Les dommages sont visibles au niveau mondial et les nations auront besoin d’un certain temps pour panser leurs plaies. Très touché par la crise, le secteur du tourisme pourrait subir des conséquences financières désastreuses. Ce ne sont pas moins de 2000 entreprises et 14 000 salariés qui sont concernés  selon les chiffres de 2017. Les professionnels du secteur se voient dès lors obligés de considérer des alternatives pour maintenir leur source de revenus. 

Réaliser des investissements sur les marchés financiers

Alors que l‘économie est au point mort, il est difficile de postuler pour trouver une fonction dans un autre secteur. Néanmoins, ceux qui ont un capital ont l’opportunité d’investir sur les marchés financiers. On sait que le cours des actions et des produits financiers a fortement chuté ces dernières semaines. Cette tendance n’épargne personne. L’action Apple par exemple à chuté sous 230 dollars le 20 mars. En France, l’indice CAC 40 qui était à 6000 points en début d’année est passé sous la barre des 4000 points pour brièvement remonter. Pour ceux qui ont les nerfs solides, il y a très certainement des arbitrages à réaliser en utilisant des plateformes de trading.
 
C’est également le cas sur le marché des devises. Le cours de la livre par rapport au dollar  par exemple est à un de ses plus bas niveaux depuis 5 ans. La paire euro dollar réserve également quelques surprises ces dernières semaines liées entre autres aux différentes actions gouvernementales pour faire face au coronavirus. Même si les marchés sont dans une phase hautement volatile, les opportunités ne manquent donc pas.

Source: Piqsels.com
Source: Piqsels.com
Travailler à distance via des plateformes intermédiaires

Pour ceux qui souhaitent une source de revenus moins risquée, il est également possible de chercher du travail à distance. Pour ce faire, de nombreuses plateformes existent afin de mettre en contact demandeurs d’emploi et employeurs. Les opportunités sont extrêmement variées et dépendent des qualifications de chacun. Les professionnels du tourisme, souvent multilingues et multiculturels, ont des compétences particulières qui peuvent être valorisées à l’international.  On peut imaginer des emplois dans le secteur de la traduction, de la rédaction d’articles de voyage, de la vente ou du télémarketing notamment.

Construire une réputation lorsqu’on travaille à distance prend du temps, il ne faut donc pas se décourager si les premières démarches sont infructueuses. Dans tous les cas, il peut être intéressant de se construire un revenu d’appoint qui ne soit pas lié à l’affluence touristique sur l’île afin d’être plus souple en cas de crise.
 
Miser sur le tourisme intérieur et préparer l’avenir

Si certains ne veulent pas envisager une alternative au tourisme, autant anticiper l’avenir. Une fois l’épidémie vaincue, le tourisme intérieur sera le premier à remonter avant que les frontières ne soient réouvertes. Le demi-million de touristes extérieurs qui a fréquenté l’île en 2018 mettra plus de temps à revenir.

L’Île de la Réunion a la chance de bénéficier de bons chiffres en matière de tourisme intérieur (1,2 milliard d’euros selon les derniers chiffres officiels   publiés en 2010). C’est donc le moment pour les établissements autrefois tournés vers le tourisme extérieur de repenser leur modèle et d’adapter leur offre pour tenir compte de cette nouvelle réalité.





1.Posté par La reunion le 31/03/2020 17:29 (depuis mobile)

Post mortem désolé mais ça va dur pour les gars 😢😢

2.Posté par Pat le 31/03/2020 17:29 (depuis mobile)

Pffff c est quoi cet article. Pensez vous vraiment que les acteurs du tourisme local auront encor les capacités à « Trader » sur les marchés financiers. Article copier coller complètement hors sujet.

3.Posté par Joseph le 01/04/2020 08:29

Oui, il faut relancer le tourisme, les vols vers la Réunion, les Chinois par exemple, après 5 semaines de confinement, ils rêvent tous de venir ici !

4.Posté par Éric le 01/04/2020 16:11 (depuis mobile)

Le tourisme ne doit pas plus être le pilier de l'ile. Il ya des ingénieurs en pagaille sur l'île. Valorisons les savoir faire intransferable : jeux vidéos, production cinéma, agricultrice bio. Ya plein de chose à faire !

5.Posté par CILAOS SANS HÉLICOPTÈRES le 01/04/2020 17:40

Investissez massivement dans les caravanes de mules, avec des ânes pour pouvoir aller à dos d'âne à Mafate, à Dos D'âne n'a plus besoin car il y une route, mettez en place des équipe pour refaire les sentiers et ramasser les crottes de mules pour le compost des jardins, ça coûtera moins que l'hélicoptère, et ça sera dans le silence, et ça fera plus d'emploi locaux et les caravanes de mûles feront une attraction locale charmante, en plus de l'engrais bien mieux que la crotte de cerf de java, redécouvrez aussi les sentiers de CILAOS sans hélicoptère ou autre moulin faisant du désordre en l'air, hub central de tous les sentiers et paradis de la randonnée, au chant des oiseaux c'est mieux, proposez aux handicapés qui ne peuvent pas y aller à pied la chaise à porteur en payant la même somme que hélico à des sportifs musclés vous verrez qu'il y en aura qui se porterons candidat à ce salaire là et là cet argent n'ira pas à 95% à Airbus mais restera en économie locale. Restaurez les anciens thermes de CILAOS pour qu'il y a des bassins qui tiennent la (fréquentation venu par la) route, louez des vélos électriques avec double jeu de batterie pour découvrir la route de cilaos sans lâcher des oxydes d'azote...

6.Posté par olive le 01/04/2020 21:41

à la Réunion, on a la canne et le tourisme. Point.
la canne, c'est mort
et le tourisme va morfler

7.Posté par taz.opinion le 02/04/2020 06:34

Post 3 - Les Chinois rêvent tous de venir à La Réunion ????
Grande nouvelle ! Les Chinois n'ont aucune idée de l'existence de notre île ...

8.Posté par La reunion le 02/04/2020 16:28 (depuis mobile)

Post 7 faut ou la oublier la pub mh370 aster zot y conné ou ça y lé

9.Posté par menfin le 02/04/2020 23:27 (depuis mobile)

Faire des tarifs vraiment attractis, dans les hotels, pour les locaux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes