MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quelle sale vie de chien pour un chat


Par Roland RAMAKISTIN - Publié le Jeudi 10 Septembre 2015 à 17:09 | Lu 1806 fois


Il y a environ un an. J’ai vu s’arrêter à mon portail, un chat maigre, flanqué, les os sortant des flancs et qui me regardait tristement. Il avait l’air de me demander de l’aide. Je l’ai regardé longuement. Lui aussi ne semblait pas pressé de partir. Voyant qu’il insistait je lui ai dit tendrement : "Viens, entre".

Il s’est avancé, il est venu vers moi, il s’est frotté contre mes pieds. J’ai compris qu’il avait tout perdu et qu’il n’avait plus ni maître, ni tendresse, ni toit, ni à manger, ni à boire depuis bien longtemps. Je lui ai donné à manger, des croquettes, du pâté et à boire. Et je l’ai baptisé SDF car j’ai compris qu’il n’avait plus d’adresse.

J’ai voulu l’adopter mais le problème c’est que j’ai à la maison trois chattes très solidaires, jalouses, mère et filles, qui aiment bien leur tranquillité et leur féminité. Le pauvre matou l’a très bien compris aussi et s’est limité à les saluer très poliment en venant seulement présenter sa gamelle trois fois par jour, soit matin, midi et soir. Parfois même quatre ou cinq fois aussi selon l’appétit. Cela ne me dérangeait pas, mes chattes non plus d’ailleurs, plutôt compatissantes.

Il était super gentil ce matou. Il prenait son repas, venait me remercier en me caressant de son poil doré et en s’étirant sur ses pattes de derrière pour exprimer son bonheur, puis s’éloignait en faisant pipi au portail comme pour bien marquer son territoire et repartait loin, je ne sais où.

Mais un matin, il est arrivé en traînant lourdement son corps. J’ai vite remarqué qu’il avait un gros souci. Puis j’ai vu qu’il avait la tête tranchée à moitié d’un méchant coup de sabre comme le montre la photo ci-dessous. Pendant 4 jours, il est resté allongé dans ma cour sous un pied de papaye sans pouvoir se déplacer. Je lui apportais à manger et à boire plusieurs fois par jour, mais il était trop abattu pour pouvoir manger. Je lui ai même improvisé un moelleux petit lit de chiffon. Il a mis 5 mois avant d’en guérir. Cinq mois de terrible souffrance. Il avait cependant bien récupéré. Il était devenu un beau matou. Mais ne voulant déranger personne, il s’est habitué à seulement venir prendre ses repas et à passer le reste du temps ailleurs. Il ne m’a jamais dit où.

Il ne se gênait même plus. Il osait venir me sortir du lit le matin avant 5 heures et me casser les oreilles le soir vers 22 heures. Je trouvais cela malgré tout assez sympa, ce sacré culot qu’il avait.

Mais depuis un mois, je l’attends tous les jours, matin, midi, et soir. Le soir, je laisse la porte ouverte jusqu’à minuit, espérant le voir revenir pour lui donner à manger. Chaque fois que j’entends un chien aboyer je me dis : "Tiens, c’est lui, il a les chiens aux fesses, il arrive mon voyou". Chaque fois rien. Un mois de souffrance pour moi car je le trouvais adorable mon SDF. Ce soir, je n’attends plus rien. Il est minuit. Je pense qu’il ne reviendra plus jamais. Il n’est peut-être plus de ce monde dur, violent, sans cœur. Il repose certainement en paix et angéliquement auprès de son créateur. Je lui souhaite d’être plus heureux là où il doit être en ce moment. Au revoir mon SDF. Ailleurs mais pas sur cette Terre.

Oui, un dernier mot. Il s’était fait d’autres amis chats qui venaient parfois lui piquer gentiment ses repas en son absence. Mais même les autres n’ont plus jamais donné signe de vie. Quelle vie de chien, même envers les chats.

Roland RAMAKISTIN
Un ami des bêtes.




1.Posté par KLD le 10/09/2015 23:55

triste le mépris des animaux.

2.Posté par anonyme le 11/09/2015 01:34

C'est triste.

3.Posté par amie des bêtes le 11/09/2015 04:32

Bravo à ce monsieur pour l'affection donnée à ce chat. Que Dieu vous récompense de la meilleure façon.

4.Posté par amie des bêtes le 11/09/2015 04:36

les chats sont reconnaissants envers celui qui leur fait du bien. pas besoin de grand chose pour les respecter. il suffit d'avoir un coeur !

5.Posté par noe le 12/09/2015 15:09

Et dire que beaucoup d'humains mangent des animaux ...

6.Posté par gros kafrine le 12/09/2015 19:54

Bravo sa ma remuer les tripes cette histoire je souhaite de tout coeur que ce chat soit encore vivant en ayant trouver une famille aimante et je maudis la méchanceté ,le mépris envers les animaux certains hommes si ont peux appeler sa des hommes ont beaucoup de leçon a recevoir des animaux qui eux ont sont rempli d,humanité, d,amour,de tendresse

7.Posté par Bravo Mr L'Ancien Maire de Trois Bassins le 12/09/2015 21:45 (depuis mobile)

Bravo pour ce texte Mr Ramakistin dommage que la population de 3 Bassins ne vous ai plus réengager

8.Posté par plusquebizare le 12/09/2015 21:55

je comprend, j'ai vecu cela de nombreuses fois et le coeur n'oublie pas lui!

9.Posté par macotterie le 13/09/2015 15:08

il a trouvé mieux ailleurs ! c'est cela d'évoluer..chercher ailleurs mieux..un chat migrant..quoi de plus normal?

10.Posté par Surcouf le 13/09/2015 19:54

J'ai eu des chats qui un jour ne sont pas revenus et j'ai passé plusieurs jours à les chercher. J'en ai deux depuis quelques années; ils sont assez peureux et très prudents, tant mieux. Ils sortent dans le jardin juste ce qu'il faut et ils rentrent. C'est un bonheur d'avoir des animaux, chiens ou chats, et ceux qui les maltraitent ne méritent pas le nom d'humains. D'ailleurs, plus je regarde les infos, plus je préfère les animaux aux hommes!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes