MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quelle musique réunionnaise pour les Seychellois ?


​Ou koné koman Larényon i représent nout mizik réyonéz dann FESTIVAL KREOL des Seychelles ?
Savez-vous comment notre musique réunionnaise est représentée au Festival Créole des Seychelles ?

- Publié le Vendredi 31 Octobre 2014 à 14:45 | Lu 753 fois

La semaine dernière en vacances aux Seychelles, j’ai découvert, par hasard que j’allais assister à la 29ème édition du Festival Kréol international. Ce qui est décrit dans les guides, comme la manifestation culturelle la plus importante des Seychelles, rassemble des artistes venus des îles de l’Océan Indien et des Antilles.

On ne peut pas dire que cet événement annuel ait été beaucoup médiatisé dans notre île, je suis donc curieuse de découvrir quels artistes vont représenter notre musique.

Les Antilles ont envoyé le groupe Kassav, de renommée internationale, qui assurera le concert-phare du samedi soir, sur le Grand Stade Populaire de la capitale Victoria. C’est le seul groupe qui fera la Une des journaux seychellois.

Ce vendredi soir, sur le grand podium du stade, après l’unique chanson d’ouverture par Kassav - groupe créole incontestablement vedette, suivie des incontournables discours des officiels, se succéderont les groupes des différents pays. D’abord les chanteurs et chanteuses seychellois, de diverses générations et divers styles, accompagnés par une seule et même équipe de musiciens.

Voila les Rodriguais avec leurs ravanes, les Mauriciens qui feront aussi un étonnant Maloya à la sauce djembés africains  … Ce sera d’ailleurs le seul « Maloya » de la soirée. A Maurice, on doit se souvenir que cela fait 5 ans que le Maloya est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO .. Ce qui ne semble pas être le cas des Réunionnais …

En effet, qui est donc ce Méta qui représente La Réunion ? Pour moi c’est un illustre inconnu, que je n’ai vu sur aucune scène réunionnaise, ni entendu sur aucune radio. Est-ce un professionnel ? Un ami d’amis pistonnés… qui lui offrent des vacances ? On ne peut pas dire qu’il chante juste, ni qu’il soit une bête de scène … et mes voisins Seychellois rigolent bien quand il se lance dans son titre « Bébé, avec toi je me sens bien »…il ne chante même pas en créole dans ce festival créole !!! Poussant le ridicule dans le dernier couplet à bêler non pas Bééébéééé….mais « Seychelles, avec toi je me sens bien » sans doute pense-t-il faire plaisir au public local, résultat : mes voisins seychellois rigolent encore plus ! Quant à moi, je ne suis pas fière d’être réunionnaise et je me demande bien, d’où on a pu tirer ce chanteur… d’un trou béééébéééte ? Et si le préfixe grec méta- veut dire « à côté de », je suis bien d’accord que ce Méta–là (pas hurlant) était à côté de la plaque !

Heureusement que Yaëlle Trulès accompagnée, entre autres musiciens par les frères Riesser, va relever le niveau avec une présence charmeuse, une voix profonde et ses nouvelles chansons dont les paroles tiennent la route . Elle, au moins, je la reconnais, d’abord comme starlette de la météo, et aussi comme une chanteuse, fille de son illustre père ! Et le public l’applaudit très justement. Elle a apporté la touche féminine, jeune  et contemporaine de la chanson réunionnaise.

Mais j’attends toujours les Ségas et Maloyas qui font la spécificité de notre biotope musical !

Voici le tour d’une fonkézeuse  de feu : «  Kaloune –la Fée Noire », elle va dire, avec la  force qui la caractérise, un des poèmes de sa composition,  sur les sons aigrelets égrenés par son sanza. La qualité de sa prestation est au rendez-vous, même si l’offre étonne un peu, et ne semble pas correspondre à ce qu’attend le public venu pour danser.

Toujours pas de ségas ni de maloyas réunionnais, c’est dommage !  Je resterai donc sur ma faim toute la soirée sans entendre nos musiques emblématiques…  Cela viendra le dimanche après-midi, quand je rejoindrai le stade du Cap dans le sud-est de l’île de Mahé.

Plusieurs milliers de Seychellois se pressent déjà pour danser sous le gros soleil et dans la poussière… Pendant que je cherche une place pour garer la voiture, j’entends sur la radio locale qui diffuse l’événement en direct, un pot pourri de ségas-maloyas réunionnais entonnés par Yaëlle Trulès. Je reconnais même une chanson de Firmin Viry… Au moment où j’arrive, elle se lance même à danser toute seule un Maloya en bas du podium.

Après elle, c’est au tour de la Compagnie des  Compères Créoles de faire une démonstration de quadrilles et polkas piquées (précisons que personne, à part eux, ne danse cela, à La Réunion, depuis plus de cent ans… ) S’ils aimeraient devenir un vrai groupe folklorique, il leur faudrait apprendre à bien caler leurs chorégraphies,  et remédier au manque d’ensemble évident des quatre couples plus mal assortis que jamais, que ce soit par leurs tailles, leurs âges et leurs costumes dépareillés… Un tel spectacle passerait, tout juste, pour animer l’après-midi d’une maison de retraite … mais là,  encore une fois,  je ne suis pas fière du tout d’être réunionnaise… Hélas, je n’ai pas encore tout vu ! Car l’un des danseurs s’empare du micro, décidé à faire danser le public, en se prétendant chanteur de Maloya … Ce qu’il va faire avec nombre de fausses notes et sans rythme aucun…quel désastre ! Je n’ai toujours pas vu l’ombre d’un roulèr, d’un kayamb, d’un sati, pikèr ou bobre ! Où sont nos instruments traditionnels, nos rythmes, nos mélodies que tout le monde entonne, où est donc la musique réunionnaise que j’aime et que j’aurais aimé entendre sur cette terre seychelloise ?

Une fois son massacre terminé, le danseur laisse enfin la place aux groupes seychellois suivants. Car tous nos « grands artistes réunionnais » se dépêchent de partir … ils n’aurons pas la politesse d’écouter ce que chanteront leurs hôtes seychellois sur le podium ... Pressés d’aller retrouver la plage privée ou la piscine de leur bel hôtel, ils se sauvent vite à travers la foule… Personne ne les accoste pour les saluer, les remercier, ou les huer … les Seychellois sont gentils et ont applaudi par politesse …

Moi,  je suis encore interloquée par ce que j’ai vu, et je m’interroge sur cette sélection : comment sont-ils arrivés là ? Qui les a choisis ? Sur quels critères ? Dans quel objectif ? Avec quelle mission ? Avec quel budget ?  

Qui réfléchit à l’image que l’on veut donner de la musique réunionnaise à l’étranger ?

Koman ou veu mét La Réunyon an lèr, an déor,  ék une parey ékip ?

Pascaline




1.Posté par eh oui, c''''est ça aussi le 31/10/2014 16:17

Hé oui, faut pas s'étonner que nous soyons ridicules à l'étranger ( mis à part les pointures habituelles et incontournables)
Des copains des décideurs payeurs qui ont dû se payer le voyage aussi , histoire de glander à nos frais.
Ce Meta , jamais entendu parler avant votre message d'aujourd'hui , j'ai cherché il a une page fesse bouc intitulée "Méta chanteur officiel communauté" ( ça veut tout dire et ça renseigne sur le niveau intellectuel du bonhomme ) et sur You tube , des ségas bien mièvres , des chansons tout juste bonnes pour des radio crochets de quartiers perdus...
La Compagnie des compères créoles , bien décrite, hélas , on dirait une animation pour grammounes pas trop regardant ( on les a habitués à ça , il faut dire). On se croirait devant un "clip" avec 4 ou 5 gamines qui se tortillent en faisant la gueule ( regardez et vous verrez que dans ce genre de prestations on a toujours l'impression que le chanteur ou le meneur du groupe a recruté sœurs et cousines qui n'ont pas envie d'être là et qui le montrent!

Mais la région "aident" ces minables hélas , alors que nous avons de réels talents mais qui eux font leur chemin sans tirer la langue vers les derrières grassouillets de nos élus en mal de voyages gratuits!
Pauvres de nous

2.Posté par domi le 31/10/2014 16:40 (depuis mobile)

heureusement chère madame que la musique réunionnaise y ressemble pas toujours aux quelques mots qu ''ou vient d ''écrire en phonétique.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes