MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Quelle mauvaise guêpe a piqué le préfet ?


Par - Publié le Mercredi 28 Novembre 2018 à 09:23

Jusque là, peu ou prou, on peut dire que le préfet avait pas trop mal géré la situation. En tous les cas, avec les moyens dont il disposait.

Bien sûr, tout n’a pas été parfait mais bon… Il y avait une certaine logique dans ce qu’il faisait. Tout au moins vu du côté du gouvernement.

La ministre arrivait ce matin. Après l’énorme succès de la manifestation de dimanche au Port, il n’avait plus qu’à laisser les choses aller comme ça, dans l’attente des mesures qu’on espère tous qu’Annick Girardin va annoncer aujourd’hui. Avec l’espoir, mince mais ne dit-on pas que l’espoir fait vivre, qu’elles seront suffisamment convaincantes pour que tout rentre dans l’ordre rapidement.

C’est pourquoi on comprend d’autant moins sa décision de passer à l’offensive et de faire dégager dans l’après-midi les barrages de la Cocoteraie à Saint-André, de Saint-Louis et de la Possession en fin de soirée.

A-t-il décidé ça de sa propre initiative ? Par excès de zèle, pour montrer à la ministre que lu lé capab ? Pour faire place nette pour qu’elle ne voie pas l’ombre d’un barrage au cours de sa visite dans l’ile ? Ou en a-t-il reçu l’ordre de Paris ? Nul ne le sait pour l’heure.

Toujours est-il que ça a été un joyeux bordel toute l’après-midi d’hier, pour un résultat pitoyable. Résultat qui en plus était prévisible.

A Saint-André, les gendarmes mobiles ont dû se résoudre à laisser les Gilets jaunes réoccuper la chaussée après qu’ils les aient délogés par la force. Ils étaient trop nombreux et quand on en enlevait un, il y en avait deux qui arrivaient…

Quant à la Possession, on n’est pas passé loin de la catastrophe. Des automobilistes se sont retrouvés prisonniers au milieu des jets de galets d’un côté, et de grenades lacrymogènes et assourdissantes de l’autre. Avec parfois, dans les voitures, des femmes et des enfants.

Au final, tout le monde a essayé de faire demi-tour pour rentrer à contre-sens vers Saint-Denis, occasionnant au passage un tel embouteillage qu’ils se sont retrouvés coincés. Et que la route a dû être momentanément complètement fermée à la circulation…

Et tout cela pour rien. Car le préfet, même s’il a reçu des renforts de métropole, n’a absolument pas les moyens de faire dégager tous les ronds-points de la Réunion. Ce matin, ils sont tous déjà occupés et si on en évacue un, il se reconstituera quelques centaines de mètres plus loin.

Avec au passage, le risque qu’il y ait un blessé grave, et qui sait un mort, du côté des forces de l’ordre ou des manifestants. Et là, je ne sais plus qui répondrait de quoi…

J’espère pour lui qu’il aura au moins eu hier soir le sentiment du devoir accompli. S’il était heureux et fier, il était le seul à l’être. Tout ce qu’il aura réussi, ça aura été d’avoir fait basculer dans la radicalisation ceux qui étaient jusque là des modérés. Et d’accentuer le sentiment anti-zoreil, le rôle du vilain zoreil colonialiste étant ici tenu par les pauvres gendarmes mobiles qui n’ont fait qu’obéir aux ordres.

Vraiment lamentable !


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

4.Posté par noé le 28/11/2018 09:45

Aucun doute n’est possible : le pouvoir actuel ne contrôle absolument plus rien et le sentiment qui surnage très manifestement est celui de l’anxiété. Si les ministres, les députés et la classe jacassante ont une odeur, ce n’est plus à présent celle des crèmes de jour ou d’un after-shave luxueux, mais plutôt celle de la PEUR, celle qui pousse le gouvernement à courir les bras en l’air et demander à l’État-papa de gronder et réprimer. Notre préfet a fait des excès de zèle en envoyant casser les barrages … Il ne connaît pas bien les réunionnais qui savent jouer au chat et à la souris !

3.Posté par Hoarau le 28/11/2018 09:45 (depuis mobile)

Préfet démission et améne avec ou ou bande sous fifre pardon out bande s prefet. Avant di a nou ou ca le procureur st pierre y lé?

2.Posté par Ken le 28/11/2018 09:42

Ce qui est lamentable c’est d’en laisser les gens entraver la circulation, pourquoi n’ont-ils pas été verbaliser individuellement au lieu d’etre Charger?...c’est la seule bonne question: au fond le gouvernement et ses représentants ne veulent pas discuter, demandez-vous donc ce qu’ils cherchent réellement et vous dégagerez les routes instantanément...

1.Posté par Donin le 28/11/2018 09:37 (depuis mobile)

Simplement merci monsieur Dupuy.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes