MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quel traitement pour nos déchets ? Si on pouvait réfléchir à un avenir avec beaucoup moins de dépendance au charbon ?


Par Yvette DUCHEMANN - Publié le Jeudi 23 Juin 2016 à 10:18 | Lu 478 fois

Quel traitement pour nos déchets ? Si on pouvait réfléchir à un avenir avec beaucoup moins de dépendance au charbon ?
La gestion de nos déchets doit répondre au quotidien,  à 4 principes bien simples.

-    1) D'abord, éduquer tout un chacun d'entre nous car le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas, c'est la prévention. Cette prévention concerne aussi bien les citoyens, les collectivités, sans oublier le monde économique. Car, ce dernier en égard à la responsabilité élargie du producteur se doit non seulement de participer et aussi de trouver avec toutes les collectivités, des solutions.
 
    •    2) Ensuite, bien trier pour valoriser les matières  (verre, plastiques, cartons, emballages divers, déchets verts...)  en fonction,  si possible de débouchés existants ou en s’efforçant de créer ces débouchés (ils existent déjà, crées par la volonté politique des collectivités ou sont en cours), d’abord sur l’île, c’est l’Economie Circulaire, (ensuite en dehors de l’île, de préférence dans l’Océan Indien, question de limiter les coûts de transport et notre bilan carbone, lors que les filières le permettent économiquement (selon les fluctuations des marchés de matière premières). Et question aussi de travailler avec et de faire travailler nos îles sœurs, konm di Kréol : inn min i lave lot.
Tous les acteurs doivent se mobiliser : usagers, collectivités, entreprises...

-    3) Puis, proposer de valoriser les matières organiques par le retour aux champs des déchets transformés sous forme d’amendement de qualité, pour éviter l’appauvrissement de nos sols suite à une fertilisation chimique par l’engrais trop souvent répétée.

-    4) Enfin, de ce qui n’aura pu être trié et valorisé : fabriquer de l'énergie , comme le recommande fortement la loi sur la Transition Energétique et la Croissance Verte (LTECV), pour sortir d’une production d’électricité  issue principalement de l’énergie fossile (charbon), pour nos prochaines années.

En effet, pourquoi  continuer à utiliser  l’énergie fossile pour produire notre électricité alors que nous pouvons en fabriquer nous-mêmes?
 
Toutes ces étapes ont d'objectif d'éviter la dernière, la moins écologique et la plus dangereuse, à savoir l'enfouissement sans aucun traitement de nos déchets, comme cela se pratique depuis des décennies à La Réunion. Elles servent aussi à éviter l’incinération pure et dure : on met tout dedans et personne ne fait un effort. Certes, ce n’est pas la solution. La solution est citoyenne. Et elles passent aussi par des textes politiques forts et audacieux : " Au niveau mondial, les énergies fossiles reçoivent entre 650 et 1 000 milliards d'euros de subventions par an. Si l'on en affectait seulement 10 % à la transition énergétique, ce serait déjà un grand pas…  " cf N Hulot

Or, actuellement La Réunion n’a fait que favoriser l'enfouissement de ses déchets depuis plus de 20 ans, et à chaque fois qu’il a fallu prendre des décisions, elle préfère polémiquer, et cela continue. Pendant ce temps, elle cache ses déchets dans son sous-sol et ne garantit pas la santé des usagers actuels ni celle de ses générations futures.

Cela fait donc plus de 20 ans que La Réunion met en péril ses ressources en eau, sanctuarise ses sols car il faut savoir que nos anciennes décharges d’ordures ménagères doivent être mises sous surveillance pendant près de 30 ans après leur exploitation.

Continuer à enfouir ? : la question ne se pose plus.  

 Alors, pourquoi La Réunion devrait se priver de produire de l'énergie avec nos déchets au tonnage nettement diminué, une fois que nous aurons retiré tout ce qui peut être valorisé grâce à un véritable plan de réduction de déchets à la source réfléchi et porté par TOUS ? Nous sommes tous responsables.

Pourquoi devrions CONTINUER à importer plus d’énergie fossile, plus de charbon ou de fioul pour que nos populations,  puissent disposer de l’énergie suffisante et nous priver demain de la possibilité de la fabriquer nous-même, en créant aussi en plus de l’expansion de l’utilisation des énergies renouvelables, une forte Économie Circulaire et en répondant ainsi aux besoins croissants d’électricité dans nos villes  et à l’avenir ?

Il faut sortir du débat qui limite nos champs de solutions et favorise des lobbyings, qui n’ont eu jusqu’à présent qu’une conséquence   : la pollution de nos sols, et une dépendance énergétique dangereuse.

L’enjeu actuel des déchets à La Réunion ne consiste pas à décider entre :
- le rêve d’une situation idéale de type "  sans  déchet  "  que nous n’atteindrons pas avant quelques décennies car Éduquer les gens prend du temps,  
- et  incinération ou non.  Ce qui n’est pas souhaitable.

L’enjeu véritable, compte tenu du retard que nous avons pris, est de savoir ce que nous pourrions faire, en attendant de produire moins de déchets.

Ce qui est certain c’est qu’il nous faut élargir nos horizons, accroitre notre volonté commune de trouver des solutions possibles pour le traitement de nos déchets d’aujourd’hui, en développant des solutions pragmatiques et saines, il nous faut mutualiser nos intelligences et trouver la meilleure solution par laquelle passe, bien entendu, le développement de l’utilisation des Énergies Renouvelables partout sur l’île et dans tous nos foyers.

Des solutions plurielles qui ne seront pas contraires au tri, au recyclage et à la valorisation énergétique, ceci en attendant un monde à venir ou le réemploi sera total et donc, avec lui, un chômage, moins présent à La Réunion.
Nous y travaillons. Mais comme je l’ai écrit en amont : NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLES DE NOTRE AVENIR. Ce n’est pas si simple et cela nous demande des efforts au quotidien… mais cela vaut le coup !

Yvette DUCHEMANN, élue écologiste




1.Posté par echerichia coly le 23/06/2016 11:20

Vous etes en train de nous proposez des UVE donc ? L'écologie reviendrait elle enfin dans une voie logique et de bon sens ?

2.Posté par Bazile le 23/06/2016 11:25

C'est le sens que donne le Président de Région sur la question il me semble.

3.Posté par stef le 23/06/2016 11:25

c'est ca et on voudrait que Didier Robert porte le chapeau pour la non anticipation depuis 20 ans , c'est trop facile de cette façon .

4.Posté par Merlin le 23/06/2016 11:28

en gros ça rejoint ce que propose le président de région , sauf qu'il est difficile de mutualiser les intelligences des lors que l'opposition est en position d'attaque plutôt que de volonté commune en faveur des réunionnais .

5.Posté par pikachou le 23/06/2016 11:41

ont nous dit souvent de pas croire aux connerie des hommes politique mais quand ont entend des gens comme Jean Alain cadet dire que c est sans aucune Mesure pour la création d emploi alors la je crois que ce qu il dit est que ont ne doit pas bouger ont doit laisser l opposition faire car eux ils ont raison quant t il envois des gens manifester devant la région pas de réunionnais moi ce que j ai vu MR Marchaut en arriére plant lui qui travailler sur réseau Citaliste je pense qu il y a des gens comme Mr Annette madame Bello et notre cher tThierry robert .ce monsieur n arret pas ce ridiculiser aux yeux de la populations

6.Posté par pikachou le 23/06/2016 12:03

Aujourdhui Huguette Bello vois que Thierry Robert a raison mais pourquoi ne définie t elle pas sa pensé car ont voudrai savoir le fond des pensées de cette dame elle dit beaucoup de choses mais pour moi qui n a pas de valeurs que veut elle excatement car comme dit Mr Vira c est dans le déchées qu ont crée les emplois mais elle? et je dit bravo a VIRA, IL A RAISON de prendre en riant le debat

7.Posté par Julien le 23/06/2016 14:10

D'où l'économie circulaire. Le principe même de l'économie circulaire c'est par exemple d'utiliser les déchets pour créer de l’électricité et donc d'utiliser moins carburant. L'émission des gaz à effet de serre reste le même, sachant que l'objectif doit être la diminution.

8.Posté par zoreil de Sin Dni le 23/06/2016 15:18

Un courrier intelligemment écrit pour nous dire que nous n'avons plus le choix concernant les incinérateurs !!!!

9.Posté par emmanuella le 23/06/2016 15:21

façon détourné de dire je suis pas d'accord mais je pense comme le président de Région.

10.Posté par Stephane le 23/06/2016 18:36

Ah ben voila une reflexion qui va dans le bon sens !!!
d'autant que la Région a cette orientation et des fonds FEDER pour pouvoir réaliser ces UVE !!!!

11.Posté par prophetie le 23/06/2016 19:06

incinerateur ou pas , il est nécessaire de réagir avant qu'il soit trop tard et pour cela il faudrait que certains débats stériles qui émergent depuis quelques jours ou il s'agit de se défendre contre des accusations non fondées . UVE ne signifie pas forcement incinérateur et l’économie circulaire prend tout son sens , encore faut il que les détracteurs se mettent à la réflexion plutôt qu'a la pure critique sans proposition. Le tout doit resider dans la valorisation de nos déchets , la responsabilisation des gens et des collectivités . Chacun peut apporter sa pierre pour un meilleur vivre et une preservation de notre terre .

12.Posté par Nounousse le 23/06/2016 22:58 (depuis mobile)

Ici quand ont dis la verité sa fait mal car comme ont dis la verité nena un seul couleur nous tous ce qu ont dis c est que souvent les reunionnais sont manipuler pour faire grêve et plus même alors ne vener pas vous faire passer pour plu inocants svp

13.Posté par titi et gros minet le 24/06/2016 09:03

Hé si les réunionnais étaient moins macotte en jetant les déchets n'importe comment dans la nature !!!!
je crois qu'ils faut refaire leur éducation en matiére de respect de la nature !!!!
Ou meme leur foutre une amende pour chaque délit commis !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes