MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quel sens donner encore à la laïcité aujourd’hui ?


Chronique annoncée d’un dévoiement dangereux du principe de laïcité en ce jour anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 consacrant la séparation des Églises et de l’Etat.

Par Yaamine Ahmod Ali - Publié le Vendredi 9 Décembre 2022 à 09:00

Depuis plusieurs années, un virage liberticide est amorcé en matière de droits et libertés, particulièrement en ce qui concerne le principe de liberté de conscience dans notre pays. Dans un contexte marqué par des crises successives (guerre humaine, spirale inflationniste, problématique écologique ou encore crise Covid qui n’en finit plus), des épiphénomènes médiatiques sont montés en épingle et accentués, afin de donner l’impression d’un caractère anxiogène à la vie de la cité. Dans ces circonstances, un principe est sans cesse brandi, mis en lumière pour justifier les coups de griffes donnés au semblant de cohésion sociale qui subsiste encore ici et ailleurs. 

Ce "sacro-saint", nommé laïcité, est érigé en symbole identitaire par certaines alternances politiques et apparaît de plus en plus comme l'un des avatars utilisés pour justifier les estocades portées à ce qui nous fait Nation. La notion exploitée fait office de diversion mais aussi de paravent des différents échecs, année après année, tant sur les plans politique, économique et social qu’environnemental. Le durcissement de son acception au fil du temps n'est devenu que le pendant d'un régime autoritaire, devenu bien trop attentatoire aux libertés individuelles. Le totem laïcité est aujourd’hui employé à toutes les sauces.

Une certaine frange de l'intelligentsia française l’a d’ailleurs bien saisi et a joué de toute sa théâtralité possible auprès d’une partie de la population, sous couvert d’enjeu civilisationnel. Ne nous y trompons pas, car son évocation n’est que l’illustration du sport de combat préféré du politique pour masquer une certaine faiblesse dans les réponses apportées aux enjeux les plus importants actuellement de la société. 

Ces gesticulations ne contribuent qu’à trahir profondément l'essence, l'idée même de laïcité avec pour devenir proche une "athéisation" de la pensée commune et de la manifestation religieuse dans la sphère publique. Cela participe d’une politique menée voulant traduire l'image rétive que les religions ne sont que des entraves à la liberté des esprits de sorte qu'il faudrait les passer au carcan. Or, une libération forcée n’a de sens que si elle n’est pas imposée et consentie. Elle contredit de facto l’une des composantes même de la laïcité et va par nature échouer auprès d’un grand nombre de concitoyens qui ne se retrouveront pas dans ces basses vilenies.

Est-ce alors cette société qui est rêvée pour les générations futures ?

Celle d’une invisibilité d’autrui dans l’objectif d'effacer tout stigmate d'une appartenance culturelle ou cultuelle, d’une visibilité de la foi pour le citoyen croyant (par le port d’un signe religieux distinctif par exemple tel que kippa, voile, turban, qamis, abaya, etc.) ou d'une quelconque distinction dans l'espace public ? Une société aseptisée à toute manifestation ou présence religieuse qui chercherait à étendre la neutralité à la population tout entière ? La bascule vers une logique de conscientisation des esprits où chacun serait sous le diktat de la "violence légitime" serait alors très proche. 

Cette option n’est donc pas à consacrer par la loi. Pire, elle contreviendrait même à la Convention européenne des Droits de l’Homme en son article 9 dont la France est tributaire et in extenso au préambule de la Constitution de 1958.

« Manifester sa présence et sa singularité est un acte de citoyenneté ». (H. Arendt)

D’aucune façon, les libertés publiques ne devraient être restreintes au nom de la laïcité. Porter un foulard, demander la construction d’un temple, consommer kasher, c’est manifester sa présence en public, c’est être acteur, citoyen actif et intégré de la société. Se rendre visible, c’est assumer sa singularité dans la société d’accueil. Seul l’ordre public doit faire arbitrage ici a fortiori. Mais peu de prescripteurs d’opinion semblent réaliser la méconnaissance profonde de la laïcité que traduisent leurs propos mais aussi leur possible dangerosité pour sa pérennité. Dénoncer les idées fausses autour de la laïcité devient alors un acte de citoyenneté puisqu’une conception renversée et tronquée gagne du terrain dans les idées. Elle cherche avec une certaine prégnance à aseptiser la visibilité de toute forme "étrangère", ou qui en serait le reflet égaré - par connotation ou par supposition à leurs yeux - dans l’espace public. N’en demeurerait dès lors qu’une version édulcorée et vidée du principe : celle de ne pas croire ou de croire seulement en son for intérieur. Tout ceci ne représente pourtant pas ce que le pays dans son histoire d'hier, d’aujourd’hui - et désirons le demain - a de plus beau à offrir et à partager. Car le principe ainsi cristallisé n'a jamais été et ne sera jamais dans l'esprit de ses pères législateurs synonyme de confinement de la présence de soi dans la sphère intime. 
La laïcité offre encore de nos jours beaucoup plus d'amplitude que ce que certains veulent lui faire dire. Militer pour le retour, le réapprentissage d'une laïcité porteuse de son essence, célébrant le vivre-ensemble, reconnaissant la diversité de la patrie, celle voulue par A. Buisson et F. Briand, refusant d'être instrumentalisée même si durement acceptée, c'est bien celle-ci la conception libérale et triomphale de la laïcité. Une notion explicitée et mieux formulée, refusant les extrêmes des laïcistes et laïcards de tous bords, aspirant à une égalité de traitement de tous devant la loi, sous le patronage des pouvoirs publics. A l’opposé, elle n’ambitionne pas une vision étriquée et falsifiée de certains intellectuels, sujette aux aléas des passions populaires, "électoralisée" par divers courants politiques. Le principe n’a nul besoin d'être adjectivé si ce n'est de retrouver sa portée d'antan, tant sa définition dispose d'un champ extensif assez considérable. La laïcité telle qu'elle a toujours été conçue et voulue n'a jamais été l'ennemi des religions ni l'apanage d'un quelconque groupuscule. A contrario, elle a permis dès son origine, l'émergence d'une multitude de courants de pensée et l'acceptation d'une pluralité culturelle et religieuse, même si cela ne s'est certes pas déroulé sans douleur. Mieux, elle a été pensée comme un outil de cohésion nationale et non un instrument idéologique. Elle a favorisé un apaisement dans le pays à une époque où les querelles religieuses et la promiscuité étatique étaient légion. Et c’est son émergence qui a forgé l’affirmation d’une identité commune.
Gageons in fine que l'avenir sera meilleur, car il n’y a pas de liberté quand il y a ignorance. L’ignorance est la prison de l’intelligence. Et pour citer l’historien J. Baubérot : « Laïcité et liberté doivent continuer à rimer. Il ne faut donc pas se tromper de réponse aux problèmes auxquels est confrontée la société française : utiliser la laïcité comme un rempart contre les religions (…) est un immense aveu de faiblesse de la part du politique ».




1.Posté par A mon avis le 09/12/2022 13:29

Vous glosez sur la laïcité !
Que vient faire la laïcité " Dans un contexte marqué par des crises successives (guerre humaine (sic), spirale inflationniste, problématique écologique ou encore crise Covid qui n’en finit plus) "

Que voulez vous démontrer ?

Qui utilise la laïcité comme un rempart contre les religions ?

Est-ce que, au contraire, ce ne sont pas les religions (toutes les religions) qui cherchent par tous les moyens à combattre ce "principe de laïcité" en voulant imposer leurs pratiques et leurs préceptes dogmatiques à tous, dans l'espace public ?

Combien d'entorses à la laïcité en France : Concordat en Alsace-Moselle, loi Debré subventionnant les écoles privées conventionnelles, subvention pour la construction d'édifices religieux, aumôniers émargeant au budget public, saint patrons d'institutions publiques (gendarmes, pompiers, ...), etc.

De plus, de âr mle monde, les guerres entre religions n'ont jamais cessé : "guerres froides, larvées" ou guerres ouvertes actuelles.

Ce qui gêne le plus les religions c'est que la laïcité c'est la liberté de conscience , la liberté de croire mais surtout, la liberté de ne pas croire en une divinité supérieure

**********
Iran : premier des manifestants condamné à mort et exécuté "pour offense à Dieu"

2.Posté par C.J. le 09/12/2022 17:12

1.Posté par A mon avis le 09/12/2022 13:29

"Combien d'entorses à la laïcité en France : Concordat en Alsace-Moselle, loi Debré subventionnant les écoles privées conventionnelles, subvention pour la construction d'édifices religieux, aumôniers émargeant au budget public, saint patrons d'institutions publiques (gendarmes, pompiers, ...), etc."

Il fallait bien s'y attendre !
Le contraire aurait étonné .

Sur les premières lignes de vis observations, cela résulte de consultations démocratiques, contestez-vous le principe démocratique ?
Inscrites dans la loi.
Pour juste satisfaire à votre idéologie qui découle de votre morale personnelle refusant aux autres le droit d'exister comme ils sont avec leurs idéaux religieux ...

"saint patrons d'institutions publiques (gendarmes, pompiers, ...), etc."
Les traditions séculaires vous irritent à ce point?
Elles sont nées avant vous que je sache . De quel droit souhaitez-vous modifier le monde à votre seule convenance ...".belle entorse" à la démocratie, juste pour reprendre votre expression.

Vous constestez l'appropriation de ces saints par différents corps de métiers, vous voulez régentez toutes les corporations à vous tout seul.
Mais vous êtes incapable de donner votre avis sur la participation de gendarmes qui spontanément , en réponse à l'invitation de l'imam du quartier participent de façon incongrue à la rupture du jeûne du ramadan, dans l'enceinte de la mosquée et autour du tapis ?
S'agit-il d'intégration de la gendarmerie ? Pour lisser et normaliser les réflexes ....
Vous avez zappé cet épisode dans mon post précédent sur un autre sujet.

3.Posté par C.J. le 09/12/2022 17:55

@à mon Avis ...
En extension :

"Elles sont nées avant vous que je sache ."
Pour la plupart, ce sont elles qui ont fondé ces corps de métiers, vous vous asseyez sur ce tout ce qui vous a précédé ...toute anterioté.
Eux au moins ont le sens de la reconnaissance.
Pensez-vous que le monde est né avec vous? A cause de vous? Et que vous en êtes l'administrateur

4.Posté par A mon avis le 10/12/2022 12:25

@ 2 @3 C.J.
Avez vous remarqué que ce billet (que vous n'avez peut-être même pas lu) traite " de la loi du 9 décembre 1905 consacrant la séparation des Églises et de l’Etat " ?

Et vous brodez sur mon commentaire, alors que je n'ai fait que constater, quelques entorses à la laïcité, à la séparation de la religion et de l'Etat. :

> Concordat en Alsace-Moselle : entorse ou pas entorse à la loi de 1905 ?
> loi Debré subventionnant les écoles privées confessionnelles : entorse ou pas entorse à la loi de 1905 ?
> subvention pour la construction d'édifices religieux, entorse ou pas entorse à la loi de 1905 ?
> aumôniers émargeant au budget public : entorse ou pas entorse à la loi de 1905 ?
> saints patrons d'institutions publiques (gendarmes, pompiers, ...) : entorse ou pas entorse à la loi de 1905 ?

5.Posté par C.J. le 10/12/2022 12:46

"Chronique annoncée d’un dévoiement dangereux du principe de laïcité en ce jour anniversaire"...

Je vois surtout s'installer une dictature de la laïcité, avec un seul motif d'empêcher à chacun selon son gré de vivre avec ses idéaux religieux .
C'est à l'opposé de la loi sur la laïcité qui doit respecter et protèger les religions ( dans le sens que l'Etat se doit s'assurer aux religions la possibilité de vivre et de s'exprimer ).

6.Posté par C.J. le 10/12/2022 15:02

4.Posté par A mon avis le 10/12/2022 12:25

@ 2 @3 C.J.
"entorses ou pas?"
Elles sont pour la plupart consignées dans les lois de la République.
Constestez-vous les lois de la République ?
Seuls les fanatiques le font....en seriez-vous pour la laïcité ?

7.Posté par C.J. le 10/12/2022 15:10

4.Posté par A mon avis le 10/12/2022 12:25
J'admets, je prends note, par ailleurs votre "constat" puisque vous le soulignez,comme tel pour tenter de vous dépétrer ;vous avez l'art des relevés d'observation;mais il présenté avec du parti pris.
Vous savez bien à qui vous avez à faire, n'est-ce pas?

8.Posté par C.J. le 10/12/2022 15:12

@A mon Avis...
Nous pourrions être en compétition sur la manière de procéder ...nous avons franchi les épreuves de sélection.

9.Posté par A mon avis le 10/12/2022 16:56

@ 6.Posté par C.J.
" Constestez-vous les lois de la République ?
Seuls les fanatiques le font...
"
écrivez vous !

Avez vous réfléchi avant d'écrire cette énormité ?

10.Posté par C.J. le 10/12/2022 17:30

To A mon Avis...
Je comprends vos observations ..mais je n'envisage pas d'y adhérer ni de les "partager",parce que je n'y suis pas obligé..
C'est le principe d'un esprit éduqué (pas seulement dans le sens d'être poli, mais formé.

11.Posté par C.J. le 10/12/2022 20:42

9.Posté par A mon avis le 10/12/2022 16:56
Ne répondez pas à une question par une autre question....lol.
Ça sent l'esquive !

12.Posté par polo974 le 11/12/2022 02:14

Super...
D'après CJ, les membres du conseil constitutionnel sont des extrémistes...

Pour répondre au billet, vu que l'égalité homme/femme est dans la loi, il faudrait declarer secte (et donc les interdire ou leur imposer qu'elles évoluent) toute religion imposant des règles contraires à ce principe.

De même, il faudrait interdire toute religion se plaçant au-dessus des lois de notre république laïque.

(Ah, ben zut, il n'en resterait plus beaucoup...)

13.Posté par C.J. le 11/12/2022 13:26

12.Posté par polo974 le 11/12/2022 02:14

"D'après CJ, les membres du conseil constitutionnel sont des extrémistes..."

Pourquoi fais-tu cette extrapolation et de façon excentrique vers le Conseil constitutionnel?
Pour l'appeler au secours .

On discute sur la loi de 1905....qui donne dans son interprétation à des entorses acceptées et légiférées...et que le quidam se doit de respecter plutôt que de les remettre en cause ...sauf dans un cercle de poètes disparus.

14.Posté par C.J. le 11/12/2022 13:34

12.Posté par polo974 le 11/12/2022 02:14
Bon passage de relais entre A mon Avis et toi pou pouss' le chien si cochon!
Cool.

15.Posté par C.J. le 11/12/2022 13:38

"...qui donne dans son interprétation à des entorses acceptées et légiférées..."
Souvent en vertu de l'antériorité de situations qui constitue un élément fondamental dans le droit français .( Mais je ne suis nullement juriste ).Mais que le quidam ne peut ignorer ....

16.Posté par C.J. le 11/12/2022 15:53

12.Posté par polo974 le 11/12/2022 02:14

"D'après CJ, les membres du conseil constitutionnel sont des extrémistes..."

C'est saugrenu !
Je faisais allusion à l'autre à qui je répondais , qui n'a de cesse d'asseoir , en tout cas d'encourager à sa façon, la dictature de la laïcité ...sans qu'il mesure parallèlement les "entorses " faites aux libertés individuelles comme celle de porter son fichu ou son foulard à sa guise et où l'on en a envie . Sous le fallacieux prétexte puisque sans preuve évidente que la personne concernée serait manipulée en intra-familial... Quelle dérive pour une police des mœurs Made in occident ..ce sont les mêmes qui décrient celle des autres pays , quand ça existe...
C'est simplement amusant que de pouvoir observer ça ...le ridicule ne tue pas mais prive beaucoup de personnes de leurs libertés d'expression. Et tout de vivre à leur façon, au nom de la Sainte Laïcité.

17.Posté par C.J. le 11/12/2022 16:01

@Polo...
Mais de tout ça il n'est jamais bien vu d'en parler , ça heurte la pensée dominante..qui préfère adopter la politique de l'autruche...en faux-cul habillé.
Que viens-je faire là pour présenter les choses sous regard ?
Et les roquets se regroupent et se passent le relai pour aboyer sur le cochon ...image un peu forte, sans doute, ne pas prendre à la lettre , mais combien symbolique .
Toute ma reconnaissance de m'aider à présenter une autre vérité.
Ensuite, chacun gardera la sienne comme se veut un esprit éduqué .

18.Posté par C.J. le 11/12/2022 16:05

"cercle de poètes disparus"
C'est un bien grand mot pour respecter votre égo...
Dans ma pensée, c'est un band batteur de cartes dan karo kanes .
Amitiés

19.Posté par C.J. le 11/12/2022 16:20

Pour le reste, c'est à l'exemple...
A.m.a aimerait bien retirer aux écoles confessionnelles de toutes les religions et madras conventionnés les subventions de l'Etat sous-prétexte d'entorse dans sa tête à la loi,.. alors elles sont passées au Parlement et agréées par le Conseil constitutionnel .
Pour de bons petits Français afin de les hisser vers le top de l'enseignement ce que n'arrive pas a faire dans les mêmes proportions l'école publique budgétivore.. car avec 40 milliards il ne s'agit plus de subventions.
Sans doute qu'il aimerait redistribuer ces subventions aux écoles du privé, aux Associations non gouvernementales mais que de nom , afin de s'occuper des immigrés..
Ce sont voyez-voys des choix de société différents que nous avons...
Ce ne sont pas à travers des étiquettes politiques que les fais mais à travers les sentiments de mon cœur....autrement dit mes préférences.
A chacun ses choix...

20.Posté par C.J. le 11/12/2022 16:30

Saucrates silencieux jusque-là, pourra, intervenir enkor pour dire que je parle "comme un ti jeune " j'accepte le compliment mais à 78 ans passés , le ti jeune a vu beaucoup de merdes se dérouler sous ses yeux.

J'aimerais tant mieux respirer ....

21.Posté par C.J. le 11/12/2022 16:40

En extension de mon texte précédent :

"Sous le fallacieux prétexte puisque sans preuve évidente que la personne concernée serait manipulée en intra-familial... Quelle dérive pour une police des mœurs Made in occident ..ce sont les mêmes qui décrient celle des autres pays , quand ça existe..."
Il faudrait rajouter , quel mépris pour la personne humaine concernée, qu'elle infantillisation !
Mais c'est à la mode au point de devenir une méthode de gouvernement adoptée par ce gouvernement en particulier...
La méthode des faibles
La méthode pour les nuls .
Êtes-vous des nuls?
Chacun choisira son camp.

22.Posté par C.J. le 11/12/2022 17:05

Pour terminer le florilège de la semaine...

Ça a damarrré avec Saint-Nicolas....le nouveau saint d'importation présenté par un auteur célèbre et discret
Certains ont enrichi son personnage et/ou ont proposé en substitution, St Bismuth , je ne sais où ils sont allés trouver ça ? Et en référence à quoi ou à qui? Mais ça a été dit .
Mystère et boulle de gomme.

Puisqu'on est passé à Ste Genevieve, patronne des Gendarmes de la République qui en ont bien profité pour souffler du clairon et se rincer le museau...vu, puisque j'y étais au mess de l'armée .

Par jalousie Ama a nommé Ste Barbe en concurrence ...des barbus de banlieue ou des pompiers , la confusion est grande .
Ils jouent avec le feu.
Dans la foulée, il a intronisé la Sainte Laïcité avant hier puisque c'était la journée ...histoire de nous faire ch...un peu plus .
Il n'a pas résisté !
Le billet d'un lecteur de Zinfo et coup est parti .

23.Posté par C.J. le 11/12/2022 17:22

"Sans doute qu'il aimerait redistribuer ces subventions ades écoles du privé, aux Associations non gouvernementales mais que de nom , afin de s'occuper des immigrés.."
Non gouvernemental disais-je ?
Sous diverses appellations tout simplement ...mais en réalité qui agissent pour le compte de l'Etat, c'est une continuité des services de l'Etat...en externalité c'est encore plus commode pour agir, diriger , régenter .
Elles n'agissent que dans le sens que souhaite l'Etat puisque c'est l'Etat le principal bailleur financier .

24.Posté par C.J. le 11/12/2022 17:39

Dsl de vous dire tout ça :
Mais comme on m'attend au tournant, à chaque je j'écris quelque chose....( Pour certains ).
J'ai décidé d'aller tout droit .
Mdr

25.Posté par C.J. le 11/12/2022 18:13

Connaissant mes contradicteurs, je devine leur questionnement ..."il y aurait une police des mœurs Made in Occident et en France ?..."
Leur éveil s'arrête à ce qui les conforte dans l'idée d'avoir raison à tout prix.
Dans certains pays,il en existe officiellement qui se crée et qui se défait(principe du parallélisme des formes connu en droit . Ce qui est fait peut-être défait..
L'Iran s'apprête à agir dans ce sens ..
En France, elle n'existe pas mais elle existe quand puisqu'elle agit sur tout ce que l'on fait au point d'interdire aux musulmans de porter le foulard à leur convenance, de déterminer les lieux où ça peut se faire ...
C'est davantage sournois, cette police de la morale agit en mode taupe !

26.Posté par polo974 le 11/12/2022 21:22

Cher CJ, tout ce qu'on demande, c'est que les religions respectent le cadre qui leur est offert en France, c'est à dire respect des lois Françaises et donc des autres religions.

Ce qui implique de ne pas placer un quelconque (pseudo) droit divin au-dessus du droit Français.
Hors, il est clair que beaucoup trop de personnes diffusant une religion inversent cette priorité de droit.
Il en ressort qu'une trop grande quantité de gens estiment que leur droit divin (surtout pas celui du concurrent) prévaut sur le droit Français.

Dans ces conditions, pour sauver la laïcité (au sens réel du terme et non celui fantasmé par les pro-religieux), il faut arrêter de se voiler la face.

Et comme tu parles d'infantilisation, justement, certaines religions infantilisent les femmes au point de leur imposer sous diverses pressions fortes des traitements et comportements dont elles se passeraient bien.

Et souvent (euphémisme), il y a une pression du religieux sur la famille, genre: "si ta fille fait ça et que tu ne la renie pas, c'est toute la communauté religieuse à laquelle tu appartiens qui bannira toute ta famille." en faisant miroiter toutes les implications sociales que ça peut entraîner.

Ce genre de comportement relève de la dérive sectaire, le pb, c'est qu'il est de plus en plus toléré, que ce soit en métropole ou ici (il n'y a qu'à voir les conversions avant mariage. si un couple s'aime, il n'en a pas intrinsèquement besoin, mais c'est souvent une obligation familiale + religieuse qui l'impose (et impose l'abandon de l'autre religion)).

Donc, si maintenant, par ta belle pirouette d'inversion ça te chante de nous accuser d'être une "police des mœurs" alors qu'on connaît les exactions commises par celle en place en Iran, tant mieux pour ton confort intellectuel, mais franchement, ça n'est pas très pertinent.

(je passe sur les attaques, sans intérêt... (idem sur l'appel à l'aide à l'autre...))

Ah, sinon, en aparté (et sans grande importance) pour St Bismuth, c'est en référence à un Nicolas qui fut président de la république et usurpa le nom de Bismuth pour téléphoner en douce...

Au final, ces interdictions dont tu parles ne sont pas efficaces, il faut agir en amont et interdire les prêches qui créent cette infantilisation et mise sous tutelle des femmes.

27.Posté par C.J. le 12/12/2022 05:59

"Cher CJ, tout ce qu'on demande, c'est que les religions respectent le cadre qui leur est offert en France, c'est à dire respect des lois Françaises et donc des autres religions."

On est bien d'accord ....mais assez de persécution, de stigmatisation , faisant passer les religions comme des pourvoyeurs de hors-la loi...républicaine .
C'est le propre d'une minorité .
On n'agit pas sur cette minorité et on culpabilise l'ensemble .
C'est comme dans le droit commun...
C'est stressant, oppressant,même pour moi qui ne suis pas un pratiquant exemplaire ni tout court ,loin de là et vivant plutôt éloigné de toute chapelle ..
Ce climat de division est détestable . Si c'est mal vécu par les maniaques de la laïcité, sachez que c'est mal vécu aussi parce qui ont des idéaux religieux ..

Je ne cherche pas à être pertinent , je fais plutôt dans la dérision de certains propos et attitudes et symboles ....mais je veux être pédagogique et faire entrer les uns et les autres dans la compréhension ...
Je note avec plaisir que vous avez abandonné toute réplique pour tentrer d'affirmer les entorses à la laïcité à propos du financement des écoles non laïques destinées aux enfants des mêmes contribuables...le législateur a tranché dans sa sagesse.

"ces interdictions dont tu parles ne sont pas efficaces, il faut agir en amont " ..bien plus en amont encore .
Avoir une politique de séverité et réviser certains textes qui sont des trous dans la raquette , dans le mur ou dans le barbelai ,vis-à-vis de la politique d'immigration ..ce n'est avec plaisir que j'insiste mais c'est devenu une nécessité absolue.
Seule une vigilance et une pression populaire peuvent amener les politiques à réviser tout ça ..ont-ils seulement cette volonté au regard de la schizophrénie régnante dans certains partis ..tout retard enregistré donne du temps à l'ennemi pour proliférer .

28.Posté par C.J. le 12/12/2022 06:37

@Polo...
"Notre déclin, nous l’avons fabriqué de nos propres mains, par démagogie sans doute mais surtout par inintelligence des situations », a-t-il écrit, pointant les « reculades françaises ». Signé de Jacques Julliard dans le Figaro
Ajoutée à cela ,une immigration de remplacement . Vous avez les ingrédients de notre déconfiture.
Je vous le dis à vous, en secret ....ce serait mal vu que d'en parler en public .

29.Posté par C.J. le 12/12/2022 06:38

@Polo..
"
Polo...
"Notre déclin, nous l’avons fabriqué de nos propres mains, par démagogie sans doute mais surtout par inintelligence des situations », a-t-il écrit, pointant les « reculades françaises ». Signé de Jacques Julliard dans le Figaro
Ajoutée à cela ,une immigration de remplacement . Vous avez les ingrédients de notre déconfiture.
Je vous le dis à vous, en secret ....ce serait mal vu que d'en parler en public .

30.Posté par JANUS le 12/12/2022 14:57

C.J. se déchaîne ☺☺☺ sur un sujet intéressant, mais qui ne mérite pas tout ce cinéma ☺☺☺

Tout d'abord, la Laïcité dans notre pays, ne date pas du 9 décembre 1905, mais de décembre 1794, quand l'Abbé GREGOIRE fit voter la première Loi sur la Laïcité, bien plus dure que celle de décembre 1905 ☺☺☺

NAPOLEON fit abroger cette Loi, en imposant son Concordat en 1801 ☺☺☺ Voulant faire plaisir au pape du moment ☺☺☺

Vous voyez bien que le Concordat n'a rien à voir avec la Loi d'Emile COMBES en décembre 1905 ☺☺☺ C'est celui-ci, s'il avait eu du courage, qui aurait dû faire annuler le Concordat de Napoléon, dès le 9 décembre 1905 ☺☺☺

La Laïcité à la française n'a besoin de personne pour la défendre ☺☺☺ Elle est inscrite dans la Constitution, et ce ne sont pas les jérémiades et les gesticulations de quelques hommes politiques qui la mettront à mal ☺☺☺

L'église catholique a été la pire ennemie de notre Laïcité, pendant des décennies ☺☺☺ Aujourd'hui, c'est sa plus grande défenderesse ☺☺☺
Un miracle, me direz-vous ☺☺☺ Que nenni, il s'agit, pour elle, d'empêcher l'Islam de bénéficier d'argent public ☺☺☺

Notre Laïcité est devenu le combat des catholiques contre les autres religions ☺☺☺

31.Posté par C.J. le 12/12/2022 19:30

30.Posté par JANUS le 12/12/2022 14:57

C'est bien lu et noté mais je ne retiendrai que ça :
"⁴La Laïcité à la française n'a besoin de personne pour la défendre ☺☺☺ " à mon Avis.
Ndlr:Car elle n'est pas attaquée ..

32.Posté par polo974 le 13/12/2022 00:34

31.Posté par C.J. le 12/12/2022 19:30

Mais si, elle est continuellement attaquée. Par toutes sortes de religions et sectes. Et même sur le plan du droit international.

Mais je te l'accorde, ce ne sont que de minuscules minorités qui crient et agissent très fort.

Par contre, lier l'immigration au problème n'est pas une solution. On a des intégristes "pure souche".

Il faut donc clairement analyser les discours religieux et sanctionner quand il y a dérive sectaire. On a les outils legislatifs. Il faut "juste" se donner les moyens.

33.Posté par A mon avis le 13/12/2022 22:07

Loi 1905

Article 1er : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes […] ».
Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] »

34.Posté par A mon avis le 14/12/2022 16:36

30.Posté par JANUS
31.Posté par C.J.
" La Laïcité à la française n'a besoin de personne pour la défendre "

Ah bon ! ...

Au cours du seul mois de novembre le ministère de l'Education a recensé 353 atteintes à la laïcité au sein des collèges et des lycées (publics et privés sous contrat) du pays - contre 720 en octobre.

35.Posté par C.J. le 14/12/2022 17:14

33.Posté par A mon avis le 13/12/2022 22:07
Faut lire ça pour le Conseil constitutionnel ..s'il y a détournement de l'argent public .
A moi ça ne me gène pas....la France salarie des étrangers et leur octroie une cb, donc pourquoi des Français chez eux...

36.Posté par JANUS le 15/12/2022 07:25

34. Posté par "à mon avis"

C'est exact, mais il faut noter que la moitié de ces atteintes concerne la tenue vestimentaire des élèves ☺☺☺ L'application de la législation en vigueur règle immédiatement ce problème ☺☺☺Il suffit d'exclure les élèves qui ne respectent pas cette règle ☺☺☺ Et il n'y a plus d'atteintes à la Laïcité ☺☺☺ Ce qui prouve bien que notre Laïcité n'a pas besoin d'être défendue, si chacun assume ses responsabilités, à son niveau ☺☺☺

Les autres atteintes relevées concernent la "suspicion de prosélytisme" (8%), le "refus d'activité scolaire" (13%), la "contestation d'enseignement" (10%), des "revendications communautaires" (5%), des "provocations verbales" (7%) ou encore "un refus des valeurs républicaines" (3%).

De la même façon, il suffit, dans chaque établissement, de mettre en action la législation existante, et il n'y aura plus de problèmes ☺☺☺

En réalité, il est fait mention du nombre "d'atteintes à la Laïcité" sur la plateforme du Gouvernement, mais il est dommage qu'il ne soit pas stipulé le nombre de problèmes réglés avec l'application de la législation en vigueur ☺☺☺

Si nous avons 700 atteintes, et que ces 700 problèmes aient été réglés immédiatement par l'application de la Loi, où serait le problème ??? ☺☺☺

37.Posté par A mon avis le 15/12/2022 17:02

@ 36.Posté par JANUS
En théorie, oui.

"y faut, y'a ka" et tout est réglé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes