MENU ZINFOS
Economie

Quel plan de relance pour La Réunion ?


La crise sanitaire traversée par La Réunion a été singulière. Si l’économie réunionnaise a sensiblement mieux résisté aux confinements et couvre-feux, elle n’en reste pas moins fragilisée. Le plan de relance est une aubaine, mais doit être adapté à notre île. Le sujet s’est invité autour d’une table ronde organisée conjointement par le Conseil Régional de l'Ordre des Experts-Comptables (CROEC) et la compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC).

Par Stéphane Pierrard - Publié le Mercredi 10 Novembre 2021 à 15:58

La confiance est un élément primordial, selon les participants à la table ronde, pour une reprise de l'activité économique.
La confiance est un élément primordial, selon les participants à la table ronde, pour une reprise de l'activité économique.
La crise sanitaire semble derrière nous, même si les derniers chiffres de l’épidémie laissent penser le contraire avec un taux d’incidence de 110 cas pour 100 000 habitants. Si l’instauration d’un couvre-feu ou d’un confinement ne semblent pas être à l’ordre du jour, la situation n’en reste pas moins fragile. Pour les acteurs économiques, le temps est plus à la relance qu’à celui de nouvelles mesures restrictives.

Avec le plan national de relance, 100 milliards d’euros vont être investis par l’Etat. La Réunion bénéficiera d’1,5 milliard d’euros en prenant en compte toutes les aides (fonds de solidarité, prêts garantis par l’État, exonérations de cotisations sociales, appuis au traitement de conflits en entreprise, reports des cotisations, dispositif d’activité partielle).

Présent ce mardi lors d’une table ronde intitulée "La relance économique, un sur-mesure réunionnais" qui s’est déroulée au Lux à Saint-Gilles, le sous-préfet à la relance Gilbert Manicet a précisé que 400 millions du plan étaient d’ores et déjà disponibles et que "50 à 60 % des sommes avaient déjà été engagées". Patrick Lebreton, 1er vice-président de la Région et Dominique Vienne, président du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER), ont également participé à l’événement.

Les entreprises invitées à se réinventer

Cette table ronde clôture le Campus de la profession comptable et est co-organisée par le Conseil Régional de l'Ordre des Experts-Comptables (CROEC) et la compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC). Deux professions qui ont accompagné le secteur économique durant la crise sanitaire et qui seront encore fortement sollicitées dans les mois à venir. "Bruno Le Maire nous a remerciés à trois reprises pour notre aide permanente et nos services durant la crise. Il nous a remerciés d’avance pour notre rôle à jouer dans le dispositif de relance", résume Kathy Hoarau, présidente du CROEC. 

Pour l’experte-comptable, la crise du Covid a été "singulière" à La Réunion, notre île ayant connu "une baisse d’activité de 25 %, la plus faible de France et Navarre." "Il est temps de se mettre en ordre de marche et d’aller vite. Pour autant, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation".

La crise des gilets jaunes en 2018 a encore des conséquences pour certaines entreprises. Avec celle du Covid-19, la situation économique est délicate.

Se faire confiance

La présidente du CROEC voit en ce plan de relance l’occasion pour les entreprises, tout en "gardant une forme de rentabilité", de se réinventer. "Nous avons ignoré les inégalités et la crise des gilets jaunes nous l'a rappelé. Il y a trois défis à relever demain, celui de l’environnement et du changement climatique, celui des inégalités sociales et un dernier sur les compétences numériques", indique-t-elle. Selon la présidente, le plan doit être adapté à la singularité de l’île. "Il faut travailler ensemble. Comment doit-on utiliser notre interdépendance politique et économique pour co-construire et sortir de cette crise ? Il faut apprendre à se faire confiance".

Un avis partagé par Didier De Launay, président du CRCC.  "Un système économique ne peut pas fonctionner sans confiance. Les acteurs économiques doivent avoir confiance les uns en les autres pour fonctionner. Les commissaires aux comptes sont là pour insuffler cette confiance", avance Didier de Launay, qui estime que si les premiers résultats sont encourageants, la crise n’est pas dernière nous. "Il faut la jouer finement, secteur par secteur. On ne doit pas traiter le tourisme de la même façon que la grande distribution. Quand le tourisme a disparu, on s’est rendu compte de son importance", résume le président du CRCC.

Un plan de relance adapté à La Réunion semble faire l’unanimité, encore faut-il trouver la formule adéquate.


L'intégralité de l'enregistrement de la table ronde consacrée à la relance de l'économie réunionnaise est à visionner sur la page Facebook de l'Ordre des experts-comptables




1.Posté par Antipode le 12/11/2021 07:28

La Réunion étant parmi les lieux sur Terre où les biodiversités disparaissent le plus, j'entends que "relance" signifie "croissance", histoire d'en finir plus vite encore avec la vie déjà moribonde ?!

https://climate.selectra.com/fr/empreinte-carbone/pays-pollueurs

https://data.footprintnetwork.org/?_ga=2.31071158.881503270.1600433607-198167391.1600346809#/

https://www.un.org/fr/actnow/

2.Posté par Réveillez vous le 12/11/2021 08:28

"Avec le plan national de relance, 100 milliards d’euros vont être investis par l’Etat. La Réunion bénéficiera d’1,5 milliard d’euros en prenant en compte toutes les aides (fonds de solidarité, prêts garantis par l’État, exonérations de cotisations sociales, appuis au traitement de conflits en entreprise, reports des cotisations, dispositif d’activité partielle)."


On rappel que l'état c'est NOUS .....
que n'importe quel aide ETAT, REGION, DEPARTEMENT, MAIRIE....ce sont nos impots .....


Le plan de relance NATIONAL est un échec TOTAL ....récupéré 40 milliards mais vous donnez 80 milliards ....mais certain en son satisfait apparemment ...
ET ENCORE sous certaine condition ....comme LA REFORME DES RETRAITES ...


Les dettes d'aujourd'hui SONT les impôts de DEMAIN .. n oubliez jamais !

3.Posté par Jacob le 12/11/2021 08:32

On parle d’un plan relance maintenant lorsque l’enveloppe et déjà épuisé !!! Pfff

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes