Archivages - Zinfos974

Quel avenir pour les stations-services?

Jeudi 9 Avril 2009 - 13:46

Alors que se tient une réunion à la Chambre de commerce sur la formation des prix du carburant, ce matin, les stations-services fonctionnaient normalement malgré une certaine inquiétude concernant l’avenir des pompistes notamment. En attendant des réponses concrètes, l’éventualité d’une grève n’est pas écartée.


"On attend des issues, il en va de l’avenir de la Réunion", souligne une gérante d’une station-service du Nord de l’île.  C’est en effet 1.330 pompistes répartis sur 148 stations-services qui risquent de se retrouver au chômage si des mesures concrètes ne sont pas prises.

Enjeu actuellement débattu à la Chambre de commerce en présence des gérants des stations de toute l’île. Le contenu d’un rapport sur la formation des prix du carburant suscite beaucoup d’interrogations.

"Si je n’ai plus aucun pompiste, il faudra mettre en place de nouvelles infrastructures", prévoit déjà la gérante. C’est ce que préconise le rapport avec une libéralisation des prix du carburant, et donc un éventuel développement du libre-service. "Ce sera pour nous un grand changement dans nos habitudes mais je crains également que les clients délaissent la boutique, trop pressés et occupés à mettre de l’essence dans leurs voitures", explique-t-elle ajoutant que cela pourrait être également préjudiciable aux salaires de ses caissiers.

Par ailleurs, cette situation pourrait aggraver le contexte économique local et augmenter un taux de chômage déjà alarmant. "J’ai 21 salariés dont 11 pompistes. L’un d’eux a 35 ans de service. A quelques années de la retraite, il aura des difficultés à retrouver un emploi. D’autant qu’il a deux enfants à charge. Que va-t-on proposer comme solution à ces personnes ?"

Des propositions devraient être apportées à l’issue de la réunion de la Chambre de Commerce, et si rien n’aboutit, les gérants de l’île envisagent de se mettre en grève.


Journalistes : Maria Célestin, Lauria Moivoigne, Alexandra Fain, Abigaïl Babef, Patricia Robert et Virginie Cadet du lycée de Trois Bassins.
Melanie Roddier
Lu 2980 fois



1.Posté par Ulysse le 09/04/2009 15:19

Je ne vois que des inconvénients à une éventuelle suppression des pompistes.
Je me demande par qui ce rapport a bien pu être concocté, ou plutot j'imagine que c'est par des technocrates qui ne connaissent rien à la Réunion.
Ce serait une erreur très grave que d'aller dans ce sens.

2.Posté par DENIS le 09/04/2009 15:53

Si jamais il y a licenciement au niveau des stations service à cause du libre service , il n'y aura qu'un seul responsable le COSPAR à force de jouer avec le feu on se brûle, y a qu'a regarder ce qui ce passe en guadeloupe. Et la baisse dans les grandes surfaces à proposer les pruduits de luxe les promotions sont moin cher que leurs produits.
De toute façon les membres du COSPAR ne sont pas des rmistes le leader roule en BMW

3.Posté par darkalliance le 09/04/2009 18:44

A quand des revendications devant les grilles de la REGION ? Répondez Mr L ... ! Merci

4.Posté par looping974 le 09/04/2009 20:46

en métropole modèle du gospar les pompiste ont été supprimés .... et alors du pouvoir d'achat en plus !!!

5.Posté par grenade974 le 10/04/2009 08:12

2 - DENIS
une partie de votre commentaire est incompréhensible et remplie de fautes : "et la baisse dans les grandes surfaces à proposer les pruduits de luxe les promotions sont moin cher que leurs produits". Franchement je n'ai rien compris !!!!
De plus, je ne vois pas réellement ce que le COSPAR vient faire dans ces possibles licenciements, en réclamant une baisse du prix de l'essence...
Il ne faut pas se tromper de cible : tous les réunionnais souhaitent une baisse significative du carburant mais en conservant les emplois...la seule solution : que les pouvoirs publics mettent la pression sur la SRPP, la seule qui s'en met plein les poches...si les gérants des stations gagnent correctement leur vie (sans démesure), je n'y vois aucun inconvénient, ils bossent !!!
Gardons ce système réunionnais qui globalement marche bien...

6.Posté par HOAREAU le 06/06/2010 22:27

ils veulent faire comme en métropole , plus de pompiste économiser au niveau salariale ,prendre deux caissiers en plus des gérants pour la boutique et avec ça vs avez beaucoup de grivellerie et vs passer votre temps a porter plainte en tant que gérant.encore faut-il que la plaque d'immatriculation ne soit pas fausse et que vs pouvez récupérer le plein que la personne a mis.