MENU ZINFOS
Société

Que sont devenus les Enfants de la Creuse? Le comité d’experts lance un avis de recherche


Les Réunionnais déplacés entre 1963 et 1982 pour repeupler les départements en cours de désertification sont invités à se faire connaître.

- Publié le Mardi 23 Février 2016 à 11:00

Que sont devenus les enfants envoyés en métropole ? Le comité d'experts les appelle à se faire connaître
Que sont devenus les enfants envoyés en métropole ? Le comité d'experts les appelle à se faire connaître
Le comité d’experts sur le déplacements des enfants réunionnais vers France hexagonale invite tous les ex-mineurs concernés, ainsi que leur famille et leurs proches, à envoyer un message à l’adresse suivante : lesenfantsdelacreuse@outre-mer.gouv.fr

Soulignant qu'il ne s'agit pas d'une tribune, le comité explique vouloir recevoir des récits, témoignages et informations sur ces ex-mineurs déplacés entre 1963 et 1982 pour repeupler les départements en cours de désertification. L’objectif est aussi de recenser les concernés et de savoir ce qu’ils sont devenus.

Il est ainsi demandé de faire part, entre autres, de l'état civil, de la date de départ, de la destination, ainsi que de l’adresse et de la situation actuelle. Des informations qui ne seront lues que par le comité et qui n’ont pas vocation à être diffusées, insiste le comité. 

La commission des enfants de la Creuse a été officiellement installée le 18 février dernier
La commission des enfants de la Creuse a été officiellement installée le 18 février dernier




1.Posté par ça suffit le 23/02/2016 11:31

arrêté de nous emmerdez avec les enfants de la creuse , depuis le temps ils se sont noyé dans la masse et maintenant ils sont plus zoreils que créole et pour leurs enfants et petits enfants ils ont tournée la page c'est des Français comme tout le monde

2.Posté par jolaracaille le 23/02/2016 12:05

Il faut bien évidemment en parler et en reparler de cet épisode de "déportation" dans l'histoire de la Réunion..! Pour que jamais l'on oublie que des individus au pouvoir peuvent parfois s'octroyer des droits à la limite de l'humanité....!!

3.Posté par amitiés à eux le 23/02/2016 12:13

Moi j'ai beaucoup de compassion pour les petits enfants qu'ils ont été... Et si en parler peuvent leur apporter réconfort ou autre. TANT MIEUX.

Ce fut une époque terrible pour beaucoup de domiens et de métropolitains.
Un de mes oncles et une tante (orphelins) sont partis, eux, par le bumidom.
Je ne savais pas.
On ne parlait pas de ces choses là...
Mon oncle est rentré, avec sa famille, il y a quelques années, pour sa retraite .
Un homme bon, attentionné, qui a une belle famille...
Que de souffrance supposée quand même, lorsque j'ai vu ce reportage pour la première fois, il y a 2 ans. J'ai eus mal pour lui, ses soeurs ses frères.. Je t'aime mon tonton J-C.

https://www.youtube.com/watch?v=cbx9cMAwBVw&feature=share

J'espère que la plupart des "enfants de la Creuse", ont trouvé un certain bonheur...

4.Posté par li le 23/02/2016 12:52

De qui se fichent ils?

5.Posté par li le 23/02/2016 12:55

Post 1
Diriez vous la même chose pour les victimes d une guerre lointaine ? Après tout ils ne sont plus ou si peu...
Si l on suit votre raisonnement. ..
Que devons nous oublier ? Que devons nous garder en mémoire et honorer ?

6.Posté par Le Corbeau le 23/02/2016 13:57

A quoi servira ce Comité d'Expert des Enfants de la CREUSE ???
Que cherche-t-on ???
Ces enfants n'ont plus besoin de personne aujourd'hui.
Est-ce pour se donner " bonne conscience " ???
C'est la " Moutarde " aprés le diner.
- MERCI -

7.Posté par " Vieux Créole" le 23/02/2016 15:35

QUE SONT DEVENUS LES ENFANTS DE LA CREUSE ?? D'accord , mais de trés jeunes Réunionnais ont été envoyés aussi - au cours de la même période - dans d'autres régions "hexagonales " !! Personne ne parle jamais d'eux : pourquoi ???
Je me réjouis de la constitution de cette "commission" composée d'hommes compétents : j'en citerai trois dont je connais bien les ouvrages publiés : messieurs Eve Prosper , Wilfrid Bertile et Gilles Gauvin ,historien connu ... Je ne doute absolument pas des compétences des autres membres de cette commission ,qui sont des experts nous a-t-on affirmé ... OUI , il faut aller jusqu'au bout ! Cette "affaire " , n'a été connue que lorsque l'un de ces jeunes ,devenu majeur l'a révélée au grand public ! Le scandale a alors éclaté au grand jour et éclaboussé toute la classe politique locale sans exception aucune !! Certains" politicards "ont prétendu l'avoir dénoncé : c'est faux !!! UNE "VÉRITABLE CHAPE DE PLOMB" s'était abattue sur cette opération!!! Nos hommes et femmes politique locaux n'avaient pas suivi celle-ci ,ne s'étaient pas soucié du sort de ces enfants : qu'ils assument , tous , leur part de responsabilité !!! " Le post 1 "( "çà suffit") a en PARTIE raison. Certains de ces Jeunes n'ont vraisemblablement pas vécu la même expérience malheureuse et sont sans doute bien intégrés dans leur nouvelle vie ...Mais " la commission" doit effectuer le travail qui lui est demandé ! Je voudrais maintenant citer d'autres cas de mauvais traitements et d'exploitation . .. -1 ) Hier, sur une radio populaire locale , ,j'ai entendu une jeune femme réunionnaise raconter le "CALVAIRE"qu'elle a vécu dans la Marne alors qu'elle avait été placée (pendant plusieurs années) chez l'UNE DE SES PARENTES (rétribuée pour cela )...
-2) Tout le monde a entendu parler aussi de ces personnes trés fortunées du Moyen Oient -ou d’ailleurs- installées en France, employant des personnels domestiques d’origines étrangères et qui les exploitent de façon ignoble ,"emprisonnés " chez leurs maîtres...... De tels comportements existent aussi , peut-être même pas trop loin de chez nous , et nous l'ignorons vraisemblablement !!!

8.Posté par Choupette le 23/02/2016 15:55

Quelle émotion au regard de cette photo en noir et blanc ... . Ils sont attendrissants de fraîcheur.

Des gosses déracinés sans se douter de ce qui les attendait.

Quand on pense qu'en ces temps-là, l'on avait une certaine crainte de nos professeurs zoreils, et les voilà propulsés dans leur monde.

Quant à la grande g.ueule de post 1, ce n'est pas à vous de décider pour eux.

Ça suffit déjà qu'on ait décidé pour eux de façon arbitraire, dans les années 60, en pleine période yéyé, alors que d'autres s'amusaient ... .

Ils en feront ce qu'ils voudront. Ces gens sont très pudiques dans leur malheur; et c'est très douloureux de revenir sur un passé terrible.

Ils ont droit à une retraite pour ces années de travaux forcés et un dédommagement pour les dommages moraux.

9.Posté par Antoine le 23/02/2016 15:57

Si tu cherches quelqu'un ? Creuse..
Je suis avec ceux qui recherchent ceux qui ont été "enlevés" et encore plus avec ceux qui recherchent leur famille.
Les archives départementales datent de l''époque napoléonienne et même de bien avant, selon les sources.
QUE LA FRANCE RÉPARE SES ERREURS ET QU'ELLE L'ASSUME.

10.Posté par mwinmidike le 23/02/2016 17:02

Arrachez un enfant à sa famille, à sa terre natale et vous ne verrez jamais la peur disparaître de ses yeux ...

11.Posté par madibastard le 23/02/2016 17:20

1 on est d'accord, tout ceci devient obscène et tourne à la pornographie mémorielle à cause d'une exploitation politique éhontée.

12.Posté par Grangaga le 23/02/2016 18:17

........................Baraswa...............................

La mèrr' y déroul' an voulvoul'
Li kraz' son gro lamm' si la digu'
Bouguinvill' y anraz' té Ti Bougu'
Li amarr' pié koko èk' z'épign'

Gran somiz' rouvèr' an far-farr'
Trwa koulèrr' y parad' si boul'var'
Kan barblé èk' guèl' nwar' y anbarr'
Déyièrr' l'mirr' lo dé-trwa mal' kanarr'

Baraswa z'amouré y promènn y promèss' y sermann'
Baraswa Réyioné y promènn' y promèss' y sermann'...............

"JE ME SOUVIENS" Nana dé-trwa an o là, domann' a zot' pou koué bann' Canadien(Québec) la mètt' sa si zot' plak' loto là!!!!!!!!!!!

13.Posté par anonyme_mouse le 23/02/2016 22:52

ah bah quand on peut gratter une tite monnaie hein...

14.Posté par Le Corbeau le 24/02/2016 14:00

Il semble qu'il serait bon d'arrêter tout - dénigrement - sur les " Enfants de la Creuse " ça suffit.
Il y a eu aussi le BUMIDOM et autres " déracinés " par appel à des Concours au niveau national.
Tout cela a été fait dans un but humanitaire aussi.
Honte à ceux qui n'ont rien fait quand le problème se posait et se réveillent aujourd'hui pour critiquer ceux qui ont essayé de trouver une solution.
Relisez " Le Coche et la Mouche " de Jean de la Fontaine
BONNE LECTURE

15.Posté par moënner le 30/05/2016 07:54

POUR LE POSTE 1


QUELLE HONTE DE PARLER COMME CELA QUAND ON NE CONNAÎT PAS NOTRE HISTOIRE !!!! JE NE SAIS SI VOUS ÊTES UN HOMME OU UNE FEMME, MAIS SI VOUS ÊTES UN HOMME, C'EST A CAUSE DE VOUS QUE MA MERE BIOLOGIQUE C'EST RETROUVEE DANS UNE SITUATION COMME CELA CAR CERTAINS HOMMES REUNIONNAIS PROFITAIEN A CETTE EPOQUE DE CES FEMMES NAÏVES ET DANS LA MISERE POUR COUCHER AVEC ELLES ET LES LAISSER TOMBER AVEC LEUR ENFANT.
NON, COMME VOUS DÎTES, NOUS NE SOMMES PAS NOYES DANS LA MASSE!!!!NOUS SOMMES DEVENUS DES ADULTES DESEQUILIBRES A LA RECHERCHE DE NOS RACINES, LA PLUPART SE SONT RETROUVES SDF, DANS LES HÔPITAUX PSYCHIATRIQUES ET DANS MON CAS ADOPTES AVEC MON FRERE ET MA SOEUR PAR UN COUPLE EN MAL D'ENFANT DONT LE MARI ETAIT PEDOPHILE. JE VOUS INTERDIT DE PARLER DE MES ENFANTS, LE SEUL HERITAGE QUE JE LEUR AI TRANSMIS C'EST MON MAL-ÊTRE, JE VAIS AVOIR 60 ANS BIENTÔT ET J'AI TOUJOURS LE MÊME REPROCHE, CELA A CONSTRUIT DES ADULTES FRAGILES PSYCHOLOGIQUEMENT, EVIDEMMENT NOUS NE POUVIONS QUE LEUR OFFRIR NOTRE DERACINEMENT ET NOUS RESTIONS AVEC LEURS QUESTIONNEMENTS SANS REPONSE. CULTIVEZ-VOUS, POSEZ VOUS LA QUESTION DE SAVOIR POURQUOI VOUS AVEZ LAISSER VOUS LES REUNIONNAIS VOLER CETTE JEUNESSE REUNIONNAISE A L'ABANDON ET APRES, APRES SEULEMENT VOUS POURREZ DONNER VOTRE OPINION. IDIOT !!

16.Posté par Teddy Gérard le 10/10/2016 08:24

Bonjour. Une autre "période sombre" de l'Histoire de La Réunion : le bagne de l'îlet à Guillaume (1864-1879). https://www.youtube.com/watch?v=IRdkYOWfcy8

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes