MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Que ne faut-il pas faire pour faire taire un voisin bruyant...


Par - Publié le Lundi 3 Janvier 2011 à 23:30 | Lu 5798 fois

Il est de tradition de fêter bruyamment le changement d'année. Pas question, pour une fois, de faire respecter toutes les interdictions en matière de bruit : les pétards et autres musiques "boum boum" sont tolérées, jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Oui, mais que faire quand votre voisin, après avoir dansé au son d'une sono installée dans son jardin toute la nuit, décide de laisser sa musique continuer à tue tête toute la journée du 1er janvier?

C'est la situation qui s'est produite dans les hauts de Saint-Denis samedi. Mais pas de chance pour cet amateur de musique à fond la sono, son voisin n'est autre qu'un avocat. Ne trouvant pas le sommeil, victime d'une énorme migraine du fait du tintamarre, et après avoir tenté de raisonner son bruyant voisin, il s'est résolu à appeler Police Secours pour lui demander de faire cesser ce trouble manifeste au voisinage.

Un appel, deux, puis trois... Toujours la même réponse : "Je vous envoie une patrouille quand je le pourrai".

En milieu d'après midi, toujours pas l'ombre d'un policier à l'horizon. Tandis que la musique, elle, continue de plus belle...

C'est en discutant avec un autre voisin qui lui révèle avoir lui aussi téléphoné à la police que le sang de notre avocat ne fait qu'un tour. Autant d'appels sans réponse, ça fait un peu beaucoup ! Il prend donc sa voiture, direction le commissariat de Malartic, pour déposer plainte.

Au comptoir, un brave policier qui n'y est évidemment pour rien, et qui lui affirme péremptoirement que ce type d'incident n'étant pas un délit, il a reçu comme consigne de sa hiérarchie de ne prendre qu'une main courante, et non pas une plainte.

Pas de chance, pour une fois, il n'a pas en face de lui un vulgaire citoyen ignorant les lois, mais un avocat qui connait par définition le droit et qui, excédé, n'a pas envie de s'en laisser compter. Il insiste sur le fait que c'est bien une plainte qu'il veut porter, pour "trouble à la tranquillité par agression sonore", délit prévu par l'article 222-16 du code pénal et réprimé d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende. Il suggère donc fortement au policier d'aller en référer à l'officier de police judiciaire de permanence, ce que ce dernier fait.

A son retour, le policier avoue tout penaud que l'OPJ lui a demandé d'enregistrer la plainte ainsi que d'envoyer une patrouille.

Le calme est revenu dans le quartier aux alentours de 20 heures, probablement à la suite de l'intervention policière.

Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour faire respecter ses droits ! Et que se serait-il passé si ça n'avait pas été un avocat particulièrement au fait des lois et règlements ?


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par bugs le 04/01/2011 08:25

Ben il se serait passé que le voisin aurait dû supporter le bruit. J'en connait à qui ça n'arrive pas uniquement le 31 mais quasiment tous les week end (ben oui il y a toujurs quelque chose à fêter avec certaines personnes)

2.Posté par JUBILATION le 04/01/2011 08:30

Il faudrait que les Policiers apprennent et déja lisent la charte de l'Accueil du Public, normalement affiché dans tous les Commissariats de Police et de Gendarmerie.
Il s'agit d'un écrit solennel où sont consignés des droits et des devoirs, lorsque l'on sert la République, on devrait le savoir.
J'ajoute que dans mon quartier, encore hier 3 Janvier 2011, des jeunes lançaient encore des pêtards, achetés le matin même dans des magasins de la place, alors, je me suis dit que le coup du PORT(Saisie de + de 150Kgs d'explosif), n'était qu'un coup médiatique de plus à la façon SARKOZY.
PAUVRE FRANCE !!!

3.Posté par jerome le 04/01/2011 08:47

Certes problème résolu mais à 20H quand même....

4.Posté par Manie le 04/01/2011 09:10

Heureusement que ce ne n'est pas comme cet avocat de la Mairie de Saint-Leu, qui pour des problème liés également au voisin, avait sorti le fusil !!!

5.Posté par Tonton le 04/01/2011 09:11

Bien, il aurais mieux fait de dire en telephonant aà la police, qu'il y a un forcené armé dans le jardin de son voisin.....

6.Posté par curebien le 04/01/2011 09:16

Je vais bien noté le code de l'article pour le ressortir aux policiers. Du coté de chez nous, c'est pratiquement tous les WE la même chose.

7.Posté par Diva le 04/01/2011 10:42

C est bon à savoir...
Nous avons frequemment ce probleme: la police nous a répondu qu elle a autre chose à faire.
Nous sommes en horaires décalés , c est un bonheur les sonos quand on doit se lever à 3h du matin...
Merci les "citoyens" et la police

8.Posté par ZORO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 04/01/2011 11:19

POur les migraines il y a le paracetamol !!!!

9.Posté par almuba le 04/01/2011 13:55

Il faudrait une loi pour sanctionner les policiers qui refusent d'appliquer la loi, à moins qu'elle n'existe déjà.

10.Posté par laluno le 04/01/2011 15:00

N'oubliez pas que les musiques péi font partie des coutumes créoles de notre ile ...
Nous ne sommes pas à Puteau les oies.... où c'est plus que le bruit qui gêne,mais le regard.....

11.Posté par Gil Xavier le 04/01/2011 15:33

Bonjour et Bonne année !

En discutant de ce sujet avec mon bon ami et voisin bourbonnais, nous sommes arrivés à la conclusion que le refus d'enregistrer une plainte dans les commissariats et gendarmeries de France et de Navarre joue forcément sur les statistiques. L'avocat que connaît mon bon ami Pierrot peut-il nous éclairer gratuitement sur cet aspect ? Merci beaucoup.

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/01/2011 16:34

mais les forces de l'ordre sont bien mieux utilisés certains weekend sur la route..au delà de ça, faut pas les déranger...mais bon..

13.Posté par MENSONGES974 le 04/01/2011 16:59

Et contre les voisins qui passent la tondeuse le dimanche matin?

14.Posté par Choupette le 04/01/2011 19:10

@ 8.Posté par ZORO

Il y a aussi et surtout "l'article 222-16 du code pénal et réprimé d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende"

Vu ?

15.Posté par 97400 le 05/01/2011 05:39

ça dépend ou l'on se trouve il y a eu la fete chez ma mere la musique a fond n'a géné personne

faut dire qu'elle habite dans un trou paumé entre la foret et la riviere dans les hauts de St Denis meme ( Brulé)

16.Posté par boulot le 05/01/2011 06:50

réponse au 13. Ceux qui passent la tondeuse le dimanche matin, eux ils travaillent.

17.Posté par DADI le 05/01/2011 07:50

Laluno, la coutume pays n'a jamais été de faire des nuisances sonores ! C'est vraiment du n'importe quoi. Ou fé honte la Réunion (...) !

18.Posté par laluno le 05/01/2011 14:20

commen..........t ? Ou fé honte la Réunion ?

Mon cher Dadi Dada il faut savoir répondre au commentaire ? Il s'agit bien de la musique un peu forte simplement la journée du premier de l'an..?dans ces circonstances la tolérance est une vertu ...

19.Posté par ZORO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 05/01/2011 14:33

Ce qui me choque dans cette histoire, c'est que vous preniez cet avocat pour une personne héroïque car du fait de son statut de son intelligence il a su donner une bonne leçon à ce gardien de la paix le 1er janvier.

Personnellement, j’ai fait une fête pour mes 40 ans et j’avoue avoir dépasser les limites du raisonnable ce jour-là (et je peux vous garantir que je ne fais jamais de bruit habituellement) et bien moi la police de St
Denis est bien venu sonner devant ma porte et m’a sommé d’arrêter de faire du bruit sous peine de contravention.

Donc j’en conclue que cet avocat a dû téléphoner à la Police et a dû vouloir faire son intéressant (je vois tout a fait le genre d’avocat que c’est j’en connait un qui travaille à coter de moi qui lui ressemble bien et qui habite dans les hauts de St Denis aussi) et soyons raisonnable le 1er janvier 11 l’effectif de la police devait être au minimum et est-ce que vous vous rendez compte si tous les personnes qui appelle par ce que le voisin fait du bruit ce jour-là ( le 1er janvier pour ceux qui ne s’en rappelle pas) la police ce déplaçait !!!!!
Moi je pense qu’elle avait d’autre chat à fouetter ce jour là.

Pour choupette :
Le paracétamol est médicament qui coute en gros 3 e en pharmacie que ce cher avocat aurai pu se procurer dans une pharmacie de garde !!!!!!!

20.Posté par JO le 05/01/2011 23:43

Moi j'ai trouvé la solution au bruit, la seule : pas de police, pas de fusil, pas de violence, c'est la Loi de la Jungle, donc je déménage dans trois mois. J' ai donné mon préavis, je pars !

C'est donc celui qui est gêné qui doit partir, ainsi va la vie à la Réunion, un pays où les zones de non-droit se multiplient. Vingt ans de Réunion, désormais il n'y a que les riches qui peuvent vivre normalement dans ce pays car ils vivent dans des zones protégées. Nous, les gens moyens qui travaillons, nous ne pouvons plus dormir, plus nous reposer chez nous. Impossible de passer une journée de vacances chez soi, c'est foutu ! Ce pays est devenu une horreur en ville. Les inactifs pourrissent la vie de ceux qui ont besoin de dormir un minimum pour être en forme pour aller travailler tous les matins.

Dans mon immeuble du Port où j'habite depuis dix ans, j'ai eu 9 ans de vie à peu près supportable, moyennement tranquille, avec parfois de fêtes, c'est normal et acceptable; puis quelques familles nombreuses ont débarqué et depuis c' est l'enfer : les parents abandonnent leurs enfants dans la cour de l'immeuble et les laissent crier à tue-tête du matin au soir et la relève est prise la nuit par les ados et une minorité de parents indignes qui crient aussi fort que leurs gosses jusqu'à plus de minuit.

C'est pas la faute de gamins, leurs parents sont pires.

J'ai tenté de parler, d' être gentil, d'expliquer aux enfants qu'on est pas tous en vacances, qu'on voudrait ne pas être obligés de mettre à fond la télé ou autre radio pour masquer leurs cris ... ils se foutent de ma gueule et les parents les encouragent parce que j'ai le tort d' être né blanc de peau et donc soupçonné naturellement d'être un connard de zorey qui supporte pas "l'ambiance" !

J'ai tout imaginé : jouer de la trompette devant les fenêtres des gueulards enfin endormis à 2h du matin "pour leur apprendre" ce que çà fait d'être réveillés en plein sommeil par des bruits stridents, mais il est évident que là OUI, LA POLICE VA ME VERBALISER MOI !

Presqu' envie de déposer du poisson pourri devant ma fenêtre pour les éloigner, mais c'est encore moi qui vais être empesté et poursuivi !

Je suis épuisé, je ne pense pas être le seul, mais les gens normaux ont peur devant des parents prêts à défendre leur territoire conquis avec des violences et des menaces.

Je n'ai plus le choix, soit je crève, soit je blesse quelqu'un dans un accès de surmenage.

Donc je pars pour ma survie.

Ciao ! et je souhaite bon courage à ceux qui restent et à ceux qui vont reprendre mon "logement", si on peut appeler çà un "logement", un cube posé au milieu d'une cour d' école.
Pourtant le concierge est un homme super qui se coupe en quatre pour entretenir des arbres, des plantes, le décor est très beau et frais grâce à lui ... Mais les gosses mal éduqués jettent toujours leurs bouteilles de soda partout, leurs papiers de gâteaux, leurs pots de yaourt sans que les parents ne les éduquent ... Et tous les matins, imperturbable il nettoie la m.... de ces salopiots. Il a du mérite de rester là lui aussi et de continuer à entretenir un lieu de vie qu'il a rendu si beau avec des années de travail et de plantations et qui est devenu un enfer sur terre.

Je voulais aussi dire que c'est minable de voir tant de poubelles jaunes et de poubelles vertes mais que la moitié des locataires y jettent leurs saletés sans trier. Certains n'ont même plus la force de soulever le couvercle, de peur de salir leurs belles mains d'oisifs et ils jettent leurs sacs par terre. C'est minable ! Entre la maniaquerie débile et fasciste de Singapour où on vous fouette pour avoir jeté un papier de bonbon au sol et le laisser aller de certains réunionnais, il serait possible de trouver un art de vivre médian, mais à la seule condition que les lois existantes soient respectées et les délits poursuivis :

A quoi sert de payer tous ces milliers de policiers, de services d'hygiène, de magistrats et de contrôleurs de toutes sortes si c'est pour vivre dans une zone de non droit ?

Au Port la Police a laissé tomber les bras, entre les cow-boys de la BAC et les pépés de la police, de plus en plus de petits jeunes roulent à 100 à l'heure sur des motos énormes, sans casque et PERSONNE ne fait plus respecter les lois.

On en est à regarder systématiquement à gauche et à droite dans les carrefours, même si on se sait prioritaire, pour voir si un bolide fou de trompe-la-mort n'arrive pas à fond et va griller le stop.

Les parents sont complices de ces quelques garçons déboussolés, comme les gueulards de ma cité. Que faire si même les parents sont délinquants ?

Rien ! sinon partir, partir, partir pour survivre.

21.Posté par JUBILATION le 06/01/2011 16:56

Oui JO, en métropole, il y a beaucoup de Zones comme celle que tu décris, les politiques se contentent de simples discours mensongers et pourtant, la Sécurité, la Tranquilité Publique est de leur ressort. Il est vrai qu'ils dorment dans des Palaces, lorsqu'ils ne roupillent dans les deux chambres.
Ce laxisme va bénéficier, devinez à qui en 2012? Je vois ces mêmes politiques déclarer qu'ils ne sont pas responsables de ce qui arrive, oui mesdames/messieurs les élus, le peuple est responsable et souverain, ils ne se trompera pas, il se vengera.....

22.Posté par KAFLAKOUR le 09/01/2011 11:27

c 'est honteux en gros si on est pas avocat la police ne bouge pas et nous on peut toujours ne pas dormir et être crevé au boulot c est ça?? mais y en a t-il pas plutôt un recours contre la police qui refuse de faire son boulot?? y en a vraiment marre des sonos dans les caz' la semaine les week end bref non stop oui on a le droit de faire la fête mais pas en non stop! si tout le monde fait ça ou va t-on?

23.Posté par piment bouc le 12/01/2011 17:35

Moin mi aim lenbiance , moi mi èm le brui , mon moto y pèt de fe danla pouss

ban zavoca i fé pa pèr a moin , la loi y largu a moin tout suit
li amèn a moin batt caré dan son loto et li dépos a moin

li gan pa fé rien , fi fé toujour de brui ; mi èm sa , sa i donn lambians ek mon band dalon chodron , la rivièr , dan tout' lil

na pa de plass pou moin dan la zol !!
mi èm la fétt , mi tié pa dé moun

alé gout a nou dan bol pimen crazé !

24.Posté par Gajik le 12/01/2011 21:01

bravo pour la provoc, piment bouc ! mais si ou koné pa respek la limit, sé pa un zafèr ki mérit la zol sa ! i merit un bon galop dans out gueul, pa pis ke sa !

Sa mêm pour empêche a ou de tié domoun ou de tié a ou même.

La zo lé pour domoun i respek pa la limit "grav", bann violeur, bann volèr, tou sa la.

Mais bann gazé ki fé la pouss (kom ou di ou fé), ki bèz la rak et ki conduit in l'auto, y va pa gagn la zol, mais direct cimetière de l'Est avec ses ban viktim, la bann zenfan ke la tié.

Un futur kriminel en puissans, y komans a pousser, y mèt son mizik a fond, y fè kom in moustik sans cervèl ki grill son zèl ek la limière, inn foi, dé foi, trois foi. La quatrième son l'ame y mont au ciel etson momon na pi ke son larm pour couler.

l'ambians lé pas sa du tou, mounnoir ! l'ambians le samedi lé korec. Le bruit permanent sa pas l'ambians sa, la couyonisse oui !

derrière tout zot l'abus nana la mort ki attan a ou. La vie lé fragile, ou koné pa mounnoir ?

Respek out voisin, nous lé pa plus mais nou lé pas moins que ou mêm ! Nou lé condamnés a viv ansam mais pas à mourir ansam par ton faute.

si ou compran pas mon gros "kreol" de zoreol, domand un zorey intellizent (si ou kroi ke ou peu trouv èn) pou traduire pour ou.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes