MENU ZINFOS
Société

Quatre pistes explorées par le gouvernement pour diminuer le coût de la vie dans les territoires ultramarins


Par NP - Publié le Vendredi 5 Juillet 2019 à 16:30 | Lu 2344 fois

Quatre pistes explorées par le gouvernement pour diminuer le coût de la vie dans les territoires ultramarins
La présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle Da Silva, a remis ce jeudi à la ministre des Outre-Mer Annick Girardin ainsi qu'à Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministère de l'Économie et des Finances, l'avis de l'Autorité sur le fonctionnement de la concurrence en matière d'importation et de distribution des produits de grande consommation dans les territoires ultramarins.

Cet avis, élaboré le 11 juin 2018 en réponse à une saisine du ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, a conduit à l'audition de près de 200 acteurs économiques et institutionnels des régions ultramarines.

Des auditions qui ont permis de constater, hélas, la persistance d'écarts de prix substantiels, dans des proportions variables selon les produits et les territoires, entre le territoire hexagonal et les outre-mer. Des différences qui ont impact préjudiciable aussi bien sur le pouvoir d'achat, mais aussi la compétitivité et la croissance des territoires ultramarins.


"Le gouvernement prend acte de ce diagnostic approfondi ainsi que des recommandations de l’AdlC pour lutter contre la cherté de la vie dans les départements et régions d’outre-mer et répondre aux préoccupations exprimées par les habitants de ces territoires, notamment ceux de La Réunion lors des mouvements de fin 2018", écrit l'Autorité dans son rapport.

De ce fait, et après cette expertise, le gouvernement compte déployer prochainement une action construite autour de quatre orientations.

Premièrement, faciliter l'accès des habitants d'Outre-Mer à la vente à distance, les ministères concernés ayant eu pour consigne d'agir sur ce point "d'ici novembre 2019".

Deuxième point, une refonte du bouclier qualité prix, remplacé par trois paniers de produits distincts (produits alimentaires, petite enfance et l'hygiène) qui seront également plus lisibles.

Le gouvernement compte également poursuivre sa lutte contre les pratiques exclusivité injustifiée ou contre les restrictions anormales au commerce en ligne.

Enfin, dernière recommandation, une évolution des paramètres de l'octroi de mer. Un travail conjoint sera mené avec les collectivités d'outre-mer.

"Les mesures qui seront mises en place seront définies et évaluées en lien avec les Observatoires des prix, des marges et des revenus (OPMR) et les groupes de participation citoyens qui ont été installés dans chaque région d’outre-mer", poursuit l'Autorité.

À noter que le délégué interministériel à la concurrence outre-mer, Francis Amand, a été chargé de mener des actions spécifiques pour améliorer l’efficacité de la lutte contre les pratiques d’exclusivité, et pour intensifier la diversification des produits proposés aux consommateurs ultramarins dans les magasins.




1.Posté par Pro no stick le 05/07/2019 17:18 (depuis mobile)

Pipo..

2.Posté par klod le 05/07/2019 19:12

foutage de gueule des politiques nationaux et endémiques et des "acteurs économiques " !

les économies isloises des ex colonies sont donc condamnées à des marges volèrs ?

vives la surem à ce compte là ! ha les économies des iles framçaises dites "images de la framce outre la mer" .................. on est pas sortie : vive l'octroi de mer , vive "la vie chère " que pour certains : fonctionnaires et bénéficiaires dans le privé de conventions collectives +++"

le reste : minima sociaux ou autres , pas de vie chère pour eux !

c'est si tan cool le libéralisme post colonial dans les drom .............. on est si kontan , ne changeons rien !
vive la framce tropicale974 sous le soleil ! ya bon , les drom . nou la fé et nou lé fooooooooormidable .

3.Posté par Thierrymassicot le 05/07/2019 19:22

- On pourrait avoir une date pour la mise en place de ces merveilleuses avancées??

- Une remise aux calendes grecques , cher monsieur"...

- Ok, merci Madame............

4.Posté par Martine et Ericka le 05/07/2019 20:26 (depuis mobile)

Enfin la seule députée qui a défendu le rapport en commission c'est Ericka Bareights.

C'est dire la préoccupation des autres !!

Les Bello, Ramassamy, ratenon, préfèrent la chaise vide.

Source : assemblée nationale / vidéos

5.Posté par DOGOUNET le 05/07/2019 20:30

Faites commerce avec les sinoi la Chine de ...EXPRESS capables de vous vendre une montre connectée à...6 €. Commerce peï lé mor et nout zéli-la-mok lé pa la eksa (d'ailleurs ils n'y comprennent rien) !

6.Posté par klod le 05/07/2019 21:06

cela devrait faire la UNE des journaux d'"outre mer" : "la vitrine de la France sous le soleil " , y fé ri ! : la vie est chère dans les ex colonies mais rien de nouveaux !


des gouvernements de droite , de gauche , de macron et des élus endémiques depuis 70 ans , RIEN ! : la vie reste chère que pour certains dans les "DROM" , mais c'est pas grave , na le soleil tous les jours et "les jeux des isles" et le "nou lé fooooooormidable", et le "nou la fé " .................... mais la vie reste chère que pour certains ! vive le libéralisme sous le soleil !
crase zot banane , ! ya bon les DROM !

la vie est chère que pour certains dans les "DROM" !

paradigme de la droite libérale datant d'Adam Smith : les acteurs économiques doivent être traité en égal ///////////////// ce n'est pas moi qui le dit mais "la droite libérale" avec sa "main invisible" d'adam le smith ...............


résultat des courses : la vie est chère dans les "DROM" , compensée que pour certains : les isles framçaises : une schizophrénie libérale ?

nou lé kontan de vivre sous la France sous le soleil HIN , HIN ? et ca continue : et on veut croire en "un esprit civique outre-mer", un respect des "élus" et des "acteurs économiques" ?


ziskakan ? povs ex colonies de la framce tropicale ! "triste tropique " et c'est pas fini!
en Corse , c'est pareil ? , selon le "canal historique "? et en kanaky , et en wallis la foutouna et ses royaumes framçais , et en pacifique , et en caraibes framçaises , sans compter st pirre et micquelodéon ? la vie n'est chère que pour certains ?

pas grave , nou nana "les infrastructures framçaises" et le reste bien kontan , allon emprofité , c'est déjà pas si mal , après tout , meme si la vie n'est chère que pour certains : vive le libéralisme dans les confettis islois de l'EX empire framçais ! de quoi se plaint on ? nous les framçais , mais pas égal pou toute domoun , mais nou lé framçais , rompez le banc , repos soldat ! la vie dans les drom continue avec sa vie chère que pour certains , sous le soleil tropical ....................

vive les drom et ex TOM et autres !

7.Posté par GIRONDIN le 05/07/2019 22:44

BLABLABLA ET BLABLABLA

de toute façon, c'est caduque :

Comme écrivait le communikant de la région :
"Heureusement qu'il y a eu les propositions formulées par le président de Région pour sauver cette séance d'annonces capitales:
....... Que faut-il retenir des décisions annoncées par Didier Robert dans un discours qui marquera l'histoire politique de la Réunion pour les années à venir,.....
...... Tout d'abord, la Région va se donner les moyens pour que les prix pratiqués à la Réunion soient au même niveau que ceux de métropole.

La Région, l'Etat et l'Europe vont prendre en charge le transport des marchandises jusqu'à la Réunion

Comment faire pour y parvenir? En faisant prendre en charge par la Région, l'Etat et l'Europe, le coût du fret, c'est à dire du transport entre la Réunion et la métropole, pour un montant de 350 millions d'euros......zinfos974


Donc vos recommandations,........... je m'en fiche !

8.Posté par Réveillez vous le 06/07/2019 09:03

@GIRONDIN

"La Région, l'Etat et l'Europe vont prendre en charge le transport des marchandises jusqu'à la Réunion "

La région............ ....QUI finance ? NOS IMPÔTS
L'Etat .......QUI finance ? NOS IMPÔTS
L'Europe ....QUI finance ? NOS IMPÔTS

Au final, c'est toujours nos impôts d'une façon ou d'une autre ....
Normalement on devrait plus s'attaquer sur les MARGES en imposant un delta mini et max ..
Mais comme on est en Europe ...impossible...

D'autre part, d'ou vienne les marchandises importés de France ?car si ca vient de chine ...

bref

9.Posté par La loi le 06/07/2019 20:41 (depuis mobile)

Et les marges arrières interdites mais réelles. Demandez au fournisseurs on les étrangle. du personnel des fournisseurs qui font du rayonnage . Interdit.

10.Posté par Leonardevincui le 07/07/2019 12:19 (depuis mobile)

Pendant ce tps le cac 40 fait un bénéfice de 92 milliards d''€, 57 milliards à partager avec les actionnaires. 10,7 milliards d''action racheté par les entreprises qui explosent leur chiffre d''affaire. La crise que pour les sans, in yab des Yvelines

11.Posté par ali le kafhir le 07/07/2019 14:01

en Australie 25 millions d’habitants la vie est aussi cher voir plus

12.Posté par Unit le 07/07/2019 23:44

mais surtout chercher qui sont les plus grands voleurs , qui fait les plus grosses marges ? quel est le taux de la tva ds l ile , quel est le pourcentage du montant de la taxe octroi de mer ? quelle est le taux tva en metropole cherchez tout cela et ensuite cherchez l erreur !!!

13.Posté par Unit le 07/07/2019 23:50

alors vos calcul sont faits ? la taxe octroi de mer et le montant de la tva dans l ile sont moindre que la tva a elle seule en metropole alors les voleurs sont sur l ile cherchez bien vous les cotoyez chaque jour lorsque vous faites vos achats

14.Posté par Unit le 08/07/2019 00:08

en attendant l etat francais paye les terroristes pour le trvail fait en France !! un filon a exploiter pour zinfos http://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-etat-condamne-a-payer-500-euros-a-salah-abdeslam-20190707

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes