Blog de Pierrot

Quand une page indépendantiste jette en pâture les noms de patrons zoreils

Mardi 2 Octobre 2018 - 17:47

Une page Facebook réunionnaise intitulée "Wanbli Luta Lèg Rouz" a basculé dans le racisme ordinaire en publiant une série de photos de directeurs de sociétés ou de cadres zoreils avec comme commentaire : "Heureusement que leur matière grise est venue nous ‘sauver’".
 
Ca nous rappelle étrangement ces sites apparus en France, mais aussi aux Etats-Unis, qui publiaient les noms et adresses de policiers, avec leurs photos, dans ce qui pouvait s’apparenter à de véritables appels au lynchage. Ces sites ont depuis été obligés de fermer après que des plaintes aient été déposées.
 
Sur la page de "Wanbli Luta Lèg Rouz", on trouve des photos presque toutes constituées de captures d’écran de Réunion La 1ère, à l’exception d’une vieille photo de Zinfos utilisée sans droits, présentant le directeur d’exploitation du réseau Car Jaunes, le directeur de la SRPP, le directeur de la destination Sud Réunion, le PDG de Holcim, le directeur du Grand Port, la directrice du Parc marin, etc…
 
Avec comme commentaire : "La pwin travay po nou, pou banna nana"…
 

L'invitation à écouter Laurent Dalleau sur Réunion La 1ère Radio
L'invitation à écouter Laurent Dalleau sur Réunion La 1ère Radio
Quel est le but recherché par les auteurs de cette page, qui se retranchent courageusement derrière l’anonymat ? Très clairement de dénoncer ce qu’ils considèrent sans doute contre du racisme à l’égard des Réunionnais, sans se rendre compte qu’ils tombent eux-mêmes dans ce racisme qu’ils croient dénoncer.
 
Et sans se rendre compte également qu’ils jouent à un jeu très dangereux. Que se passerait-il demain si une des personnes stigmatisées au travers de la publication de leurs photos venait demain à être agressée ? Leur responsabilité pourrait clairement être engagée.
 
En agissant de la sorte, ils tombent sous le coup de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 qui sanctionne l’injure raciste, la diffamation, la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.
 
Car Facebook est un organe de presse comme un autre. D’ailleurs, la page de "Wanbli Luta Lèg Rouz" est d’accès public et tout le monde peut s’y connecter et avoir accès au trombinoscope.
 

Avec en sus des commentaires ouvertement racistes, qui tombent sous le coup de la loi...
Avec en sus des commentaires ouvertement racistes, qui tombent sous le coup de la loi...
On l'a dit, les auteurs de la page se sont bien gardés d'apparaitre publiquement, sans doute par peur d'éventuelles poursuites. Une précaution bien vaine car, en cas de plainte, les gendarmes ou les policiers n'auront aucune difficulté à en retrouver les auteurs.

Mais une chose interpelle : outre le fait que 14 photos sur 15 sont des captures d'écran de Réunion La 1ère, les administrateurs de la page a publié un post incitant leurs lecteurs à écouter le 26 septembre dernier Laurent Dalleau (alias Loran Dalo) sur Réunion La 1ère Radio. Lequel Laurent Dalleau est un indépendantiste connu et assumé, membre du "Konseil Kontkolonial", une sorte d'assemblée nationale auto-proclamée dont les membres sont désignés.

Il fait partie d'un groupe d'activistes dans lequel on retrouve pèle-mêle Patrice Pongérard et les membres de son "Lunivèrsité Maron", Christopher Moltisanti, Joseph Refoulama,
tous se retrouvant autour des théories de Philippe Cadet dénonçant le "grand remplacement" des Créoles par les Zoreils. On peut rajouter, dans un registre similaire, les membres de "Croire et Oser" dont les responsables sont Alexandre Laï-Kane-Cheong et Frédéric Maillot.

Ce sont toutes ces personnes que l'on a vu très actifs dans le combat des paillotes à l'Hermitage. Alors que Karl Bellon essayait de cantonner le débat au problème juridique, il a vite été débordé par ces activistes, certes moins nombreux mais bien plus virulents, qui ont eux proféré des insultes contre racistes, accusant tous les propriétaires d'être des Zoreils. Ce qui était faux au demeurant...
Lu 15619 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

2.Posté par razlebol le 02/10/2018 18:29

HE DUPUY !! TOUS CEUX QUI SONT CONTRE LE SPHINX ( didix ) SONT ZAPPES DIRECT .
c' est la liberté à la DUPUY , selon que vous êtes riche ou pauvre .... mais quand même 2300€ d' APL ? CELA NE S' INVENTE PAS ...

1.Posté par Veridik le 02/10/2018 17:53 (depuis mobile)

Zinfos fait pas pareil...?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie