MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Quand un journaliste de la presse nationale se fait boxer...


Par Karine Maillot - Publié le Samedi 11 Juillet 2009 à 15:41

Quand un journaliste de la presse nationale se fait boxer...
Lors des visites ministérielles, les journalistes de la presse nationale se croient souvent tout permis, se permettant de bousculer, voire de pousser un confrère local pour lui piquer sa place.
Hier, lors de la visite de François Fillon à Bras-Panon, et selon un "Echo" relayé par le JIR, un caméraman de la presse nationale a été "boxé" par un confrère de la presse locale, après avoir été "sauvagement bousculé". Heureusement, un membre de la sécurité de Matignon est venu à son secours.
Autre exemple, nous avons recueilli ce matin le témoignage d'une conseur d'une radio locale, RIL, qui nous a déclaré s'être "faite pousser tellement fort que j'ai failli tomber".
Nos confrères de la presse nationale semblent oublier les règles minimales de savoir vivre quand ils se déplacent en "province"....




1.Posté par boyer le 11/07/2009 18:54

en plus d'etre "accredité" il bénéficient eux aussi de la protection de l'état?
on comprend mieux qu'ils soient REDEVABLES.

2.Posté par lim le 11/07/2009 19:16

Dégueulasse. C'est la première fois que j'ai recours à ce mot dans mes commentaires écrits. Mais vraiment, c'est à donner envie de serrer les poings! Pratiquer le mépris! Inqualifiable, indéfendable, insupportable!

3.Posté par narvusa le 11/07/2009 20:31

c'est vrai ; ils ont même marché sur des enfants hier;

4.Posté par saint ex le 11/07/2009 20:49

Le monde est fou !
et plus encore celui du journalisme!
isn'it Pierrot?

(Réponse de Pierrot Dupuy : Une chose est certaine en tous cas : Ce n'est pas moi qu'il aurait pris le risque de bousculer... lol)

5.Posté par darkalliance le 12/07/2009 08:35

Le syndrome de la goyave ...

6.Posté par chabouc le 12/07/2009 09:17

c'est hélas aussi le même comportement de la part de nos concitoyens métropolitains qui arrivent dans notre île pour travailler.

7.Posté par denis le 12/07/2009 09:32


et si les animateurs de radio local laissaient les vrais journalistes faire leur travail au lieu de gener et se prendre pour qui ils sont pas

8.Posté par lim le 12/07/2009 09:56

Des journalistes honnêtes et honorables doivent certainement exister. Cependant, on en connaît peu. Il est dommage que ceux qui pratiquent les coups bas (et les sales coups) soient toujours en avant! Mais c'est comme ça ds tous les domaines hélas. A ns de savoir choisir notre camp! A ns de savoir les faire vivre ou pas, en achetant leur papier ou pas!
Pour la petite histoire, un rédacteur en chef local (métro) aurait reçu, il y a quelques semaines, des grenailles par courrier. Ce journaleux vendait beaucoup en détruisant des êtres humains. Mais il prétend qu'il ne faisait qu'EGRATIGNER! Cerait-ce une vengeance? Je ne connais pas la suite. Les journalistes n'en ont plus parlé. Au moins, il a été égratigné aussi.


9.Posté par yann le 15/07/2009 15:10

téééé!!!! je suis journaliste reporter d'images et je croyais que j'etais le seul a l'avoir remarqué!!!

ils sont insupportables je me suis pris le chou avec deux de ces sauvages (un journaliste d'une radio nationale et un responsable du fameux "pool") qui se croit sorti tout droit de la cuisse de jupiter.ils te poussent sans s'excuser sans respecter aucune régle de base du metier et sans aucune courtoisie!!!vraiment insupportable

En plus bana la pas peur mi fé 1m92 pour 140 klg!!!!

10.Posté par curebien le 15/07/2009 17:06

un caméraman de la presse nationale a été "boxé" par un confrère de la presse localei

En régle générale je ne suis pas pour les coups qui se perdent, mais là.... je ferais une exception.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes