MENU ZINFOS
National

Quand un député de Mayotte se fait dépouiller par son assistante parlementaire


- Publié le Vendredi 4 Mars 2016 à 11:22 | Lu 12457 fois

Selon les informations révélées par le site Mediapart, une élue par ailleurs assistante parlementaire d'un député mahorais, est accusée de vols à l’Assemblée nationale.

Le député Saïd Boinali a été averti par sa banque du bloquage de ses comptes, ainsi que celui de l’Assemblée nationale. Après investigation, il découvre que son assistante parlementaire à Paris, Fatoumata Koïta, 32 ans, se serait largement servie de ses cartes bancaires et de son chéquier pendant un an.

Au passage, cet instituteur de Mayotte "peu armé pour comprendre les rouages" du Palais-Bourbon d'après ses propres termes repris par Médiapart, semblant dépassé par les événements, affirme que Fatoumata Koïta, une conseillère municipale d'Evry, le fief de Manuel Valls, et également conseillère départementale, lui a été recommandée en 2013 par un collaborateur du groupe socialiste, lui-même élu dans l'Essonne, qui la connaît très bien.

Fatoumata Koïta est également soupçonnée d’avoir pioché dans l'enveloppe d'argent public réservée aux frais de mandat. Séances shopping dans les grands magasins parisiens, billets d'avion : le préjudice s’élèverait à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

La jeune femme, toujours en poste mais en arrêt maladie, a été entendue récemment dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte au parquet d’Évry.




1.Posté par Dipadutout! le 04/03/2016 11:41

Ça alors ben les socialistes font un carnage partout ! Elle croyait qu'elle aurait pu cacher ca toute sa vie durant ?

2.Posté par titi974 le 04/03/2016 11:45

Comment peut on être aussi naïf et laisser à disposition cartes bancaires et carnets de chèques enfin l ' assistante parlementaire va perdre bien plus gros que les quelques milliers d 'euros détournés elle peut se préparer à perdre emploi et salaire pour un bon moment .....car le monopoly est terminé pour elle .

3.Posté par Légaillard le 04/03/2016 11:52

Non seulement Mayotte est un gouffre financier mais certains persistent à agrandir le trou!

4.Posté par M''''''''''''''''zoungou le 04/03/2016 12:24

"peu armé pour comprendre les rouages" du Palais-Bourbon... Bel euphémisme pour dire que cet alcoolique est un incapable, qui ne met que rarement les pieds à Paris tout en touchant ses indemnités de député. Encore un dont Mayotte peut être fière!

5.Posté par DAKATINE le 04/03/2016 12:29 (depuis mobile)

..largement servie de ses cartes bancaires et de son chéquier pendant un an. ....

Bon i vaut un article?

6.Posté par Thierry le 04/03/2016 12:33 (depuis mobile)

La sa....

7.Posté par Ben voyons le 04/03/2016 12:43

pas très fufut notre député !!!

8.Posté par kafir le 04/03/2016 14:07

Oui mes amis ! L'alcool reste le premier ennemi des femmes et des hommes à méditer !!!!!!!!!!!!.

Kafir

9.Posté par Sortons de la France. le 04/03/2016 14:32

Ces fameux assistants parlementaires employé par nos députés et sénateurs alors que l'on a absolument pas voté pour eux et qui sont inconnu du peuple.

Profession de pistonné, de fils de, de nanti rémunéré avec l'argent de nos impôts.

Cette profession devrait être supprimée ce qui permettrait au député et sénateur de bosser un peu et de faire des économies.

Environs 2000 assistants parlementaires payé 3 000 euro par mois minimum x 12 mois= 72 000 000 d'euro d'économie pour le peuple par an.

Qui connait à la Réunion les M. Pierre Dupuy, Mme Anais Patel, Mme POUGIN DE LA MAISONNETTE Carine etc????

10.Posté par Interlude le 04/03/2016 14:32

N'ayant droit à aucun des minimas sociaux, il fallait bien qu'elle se rattrapât ailleurs !... oui mais comment procéder ? C'est alors qu'elle eut la géniale idée de s'octroyer la permission de faire une chose contraire à ce qui est prescrit... et voilà la dévouée assistante, parlementaire d'un pauvre bouquetin député illettré, rendue à concocter de nouvelles et pittoresques aventures pleines de sensations euro-jouissives !... et, comme toujours, au détriment de ceux qui doivent contribuer aux dépenses publiques. Autrement dit, LES IMPÔTS !

11.Posté par KOI le 04/03/2016 16:39

oui mais sa dit pas c'est depuis quand lé 2 lé en comerages

12.Posté par Info Intox? le 04/03/2016 17:14

4.Posté par M''''''''''''''''zoungou le 04/03/2016 12:24

Mdr

Si ça se trouve, elle était pas payées des masses. On ne sait pas.

Et puis, attention, on n'a qu'une version: qui sait si on est pas en plein règlement de compte, et que ce député, qui aurait demandé à la dame de faire des courses et achats sur sa carte bancaire, "au black", pur faire des cadeaux à x ou y, veut s'en débarrasser à présent. Quand on veut se débarrasser de son chien, qu'est-ce qu'on dit? Qu'il a l gale, non?

Donc, prudence!

En tous cas, connaissant les rouages financiers et administratifs et devant s'occuper d'un incapable majeur élu (je suis un peu méchant, mais), la tentation n'était-elle pas forte?

Presque comme si on interdisait à des insectes d'approcher d'une fleur ou d'un mets sucré...

Pour rappel, ce député a été mis en garde à vue pour avoir roulé beurré en décembre 2015 (http://www.zinfos974.com/Mayotte-Le-depute-Boinali-Said-en-garde-a-vue-pour-conduite-en-etat-d-ivresse_a95457.html.

Une référence, quoi!

13.Posté par Athena le 04/03/2016 15:39

C'est pas lui ce député qui picole !? Ce grand neuneu aux neurones dissous dans l'alcool !? Il s'est bien fait avoir par plus intelligent que lui ! Pas compliqué apparemment !

14.Posté par Maurice CHURLET le 04/03/2016 19:13

Les conseillères ne sont pas les payeuses...
Ce député dépité investi de responsabilités publiques ! Ça fait peur !

15.Posté par Caffreman le 04/03/2016 19:53

Quoi qu`il en soit elle est belle hein

16.Posté par 1portois le 04/03/2016 19:55

"cet instituteur de Mayotte "peu armé pour comprendre les rouages" du Palais-Bourbon d'après ses propres termes repris par Médiapart"
Surnommé à Mayotte député "mabawa", said boinali était un des meneurs de la grande grève de 2011. Grève qu'il a cassé en se vendant pour ce fameux poste de député.
Il est aussi connu pour se lancer dans de longues tirades sans queue ni tête que personne ne comprend.

17.Posté par kafir le 04/03/2016 20:09

Un ancien syndicaliste propagandiste de bas étage !


kafir

18.Posté par candide le 04/03/2016 20:28

Le député a peut être eu des compensations....

19.Posté par Said Boinali dit merci aux CONS-tribuables! le 04/03/2016 20:47

16.Posté par 1portois le 04/03/2016 19:55

Si ce que vous dites est vrai, en bref c'est un inCONpétent total qui lui même reconnaît ne rien comprendre (qu''il se casse, alors!) placé là uniquement pour acheter la paix sociale.

J'imagine qu'il n'est pas un cas isolé...

Quand je pense qu'une partie de mes impôts permet de "régaler" ce genre d'olibrius (je suis gentils sur le terme) ou de parasite politique (au sens de sangsue) et sa cohorte d'administratifs ....

Un système politique qui permet la nomination d'inCONSpétents est un système qui a un grave problème...

20.Posté par miro le 04/03/2016 21:08

un proverbe créole y dit comme ça "voleur y vole voleur, le diable y rit !" ... voila bien une démonstration !

21.Posté par sculy le 05/03/2016 07:16

Ce sont les femmes qui tiennent les rênes de la bourse mais ce sont aussi des reines du shopping et peut peut être que c'est aussi la reine de coeur de ce député sinon mais si il n'est pas très futé, il ne lui aurait pas laissé sa carte bancaire et son chèquier...........................

22.Posté par Eno2016 le 05/03/2016 10:45

Avec un si joli minois comme ça , on peut tout pardonner !

Vive les femmes !

23.Posté par Bertrand le 05/03/2016 11:15

Ces deux là devaient entretenir des relations autres que professionnelles (si on peut appeler cette fonction une profession).

24.Posté par bandedecon le 05/03/2016 12:09

bah faut pas croire que la reunion a la primeur dans le depouillage du gateau zoreil...peut etre pour cela que nos chers elus reunionnais n' apprecie pas trop mayotte, y veule la gateau pour zote ces chacales, chacales, requins, endormeurs, voleurs.....

25.Posté par Pamphlétaire le 05/03/2016 13:10

C'est une histoire mahoraise-parisienne...Pas de quoi fouetter un chat.
Locution. (1690). Il n'y a pas là de quoi fouetter un chat. Avoir d'autres chats (ou, vieilli, d'autres chiens) à fouetter, d'autres occupations, d'autres soucis (plus importants).
J'allais mettre autre chose mais cela aurait été censuré...Je ne reproduis qu'une citation qui me rappelle l'affaire...

Si j'étais un peu plus pute, j'irais lui faire la comédie, j'irais lui dire, monsieur Salomon, je sais que vous ne pensez jamais à moi, mais moi je pense à vous tout le temps, j'ai besoin de vous, et je me mettrais à sangloter, si j'étais vraiment pute, je me jetterais à ses genoux, et des fois je crois que c'est ce qu'il attend, ce salaud-là (…) É. Ajar (R. Gary), les Angoisses du roi Salomon, p. 242.

26.Posté par Surcouf le 05/03/2016 18:49

On a les élus qu'on mérite, à Mayotte comme à la Réunion: Vol, clientélisme, corruption, emplois fictifs..... Et tout continue comme avant au vu de tous comme dans notre bonne ville du sud.

27.Posté par decudups le 05/03/2016 22:20

Dire que la nana était pleine de belles promesses quand on voit cette itw. Ca a de beau discours sur la diversité, changer les choses etc, et on voit le résultat now;.. Navrant.

https://www.youtube.com/watch?v=mc_2ueBuIlg

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes