MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quand... retranche... Je Meurs


Par Arnaud JOMAIN - Publié le Mardi 13 Février 2018 à 11:20 | Lu 494 fois

Nous sommes des centaines, des milliers,
Grouillant, geignant, dans nos tranchées.
La boue, la terre, nous chaussent.
Le sang, les chairs sont le ciment de la fosse.
Nos visages, ne sont plus que grimaces,
Nos yeux implorent toutes les grâces,
Nos mains s'accrochent à ce qui reste de la vie,
Nos souffles aspirent, espèrent à l'infini,
Quand, retranché, je meurs!
Seul, au milieu des frères, des camarades,
Je supplie, avec eux, que cesse la bombarde.
Seul et pourtant comme les autres, alignés,
"Crotteux", "crapauteux", au bord de la tranchée.
Qu'en est-il du vantard ou du fier à bras,
Rampant, au fond du boyau de ses exploits?
Petit soldat déposé là, en survie,
Grand héros couché ici, sans vie.
Je ne suis qu'un soldat de France,
Vêtu du bleu de mes espérances,
Quand, retranché, je meurs!
Un rat court sur mon soulier droit.
Il vacille sous les bombes, maladroit!
Il cherche, de cet enfer, la sortie,
Innocent, perdu, le pauvre petit.
Voilà! Maintenant, que je plains le rat!
Alors, que je suis, encore plus bas.
Un sifflement, un tremblement, un souffle,
La Terre au Ciel, le Ciel s'enterre, je m'essouffle.
Ma vareuse bleue s'empourpre,
Mon regard s'embourbe,
Mes mains supplient,
Mes jambes se plient.
Plus de jour, plus de nuit,
Même plus de bruit!
Quand, retranché, je meurs!

(en hommage à celles et ceux de la Grande Guerre, en cette année du centenaire de la fin de celle qui devait être "la der des der"! Ne les oublions pas).




1.Posté par A mon avis le 13/02/2018 17:49

"La der des der" et "plus jamais ça" ! refrains éternels de notre époque.

Émouvant hommage aux "poilus de la grande guerre".

Mais ce texte paraît bien suranné avec la quantité d'horreurs guerrières qui ont traversé le siècle depuis !
Horreurs qui se perpétuent de nos jours avec des techniques sans cesse plus performantes !

2.Posté par L'Ardéchoise le 13/02/2018 17:52

Poignant hommage à ces braves qu'il ne faut pas oublier, c'est pour vous, pour moi et d'autres une évidence.
En sera-t-il de même pour certains lecteurs de ce beau poème, qui fait pourtant froid dans le dos ?

3.Posté par L'Ardéchoise le 13/02/2018 20:02

A mon avis, il y a bien d'autres horribles dates dont on honorera sans doute le centenaire, mais nous ne serons pas là pour commenter....

4.Posté par Nivet Alain le 13/02/2018 20:53

A mon avis,

La Grande guerre est symbolique des horreurs de la guerre quelle qu'elle soit , tout comme le soldat inconnu sous l'arc de Triomphe . Ce souvenir se veut la reconnaissance du sacrifice des fils de France sous quelque latitude et sous quelque époque. Nous avons un devoir de mémoire à travers le choix de repères.
Il me semble que la notion de symbole vous échappe.

A.N

5.Posté par Zarin le 14/02/2018 11:28

Les Croix de bois est un roman publié par Roland Dorgelès en 1919 aux éditions Albin Michel, inspiré de l'expérience vécue par son auteur durant la Première Guerre mondiale.

Wikipédia

6.Posté par Nivet Alain le 14/02/2018 12:58

Zarin, la meilleure évocation de la Grande Guerre, et reconnue aussi par "ceux d'en face" est : "Orages d'acier" de Ernst Jünger., allemand comme son nom l'indique.

Cordialement,
A.N.

7.Posté par A mon avis le 14/02/2018 14:04

@ 5 Zarin : "Les Croix de bois" en effet, c'est sans doute le meilleur et le plus bouleversant témoignage jamais écrit sur l'horreur de la vie dans les tranchées !

8.Posté par A mon avis le 14/02/2018 17:04

@ 6 Nivet Alain :
Excellente précision.
C'est en effet très important de faire remarquer que l'horreur n'avait pas de frontière.

9.Posté par A mon avis le 14/02/2018 17:41

@ 4 Nivet Alain
Je ne vois pas en quoi, comme vous l'affirmez, la notion de symbole m'échappe.
Ce poème n'a rien de symbolique. Il est, comme l'indique son auteur, un hommage "à ceux et celles de la Grande guerre"; (d'ailleurs, il serait plus juste de dire "en mémoire de ceux et celles de la Grande guerre", car il ne reste plus de Poilus encore vivants.)

Quant à qualifier, comme vous le faites, une guerre (plus qu'une autre) de symbole des horreurs de la guerre, est à mon sens inapproprié.
En revanche, on peut, à mon sens, qualifier la meurtrière bataille de tranchées comme symbolique de l'horreur de la guerre 14-18.

10.Posté par Nivet Alain le 14/02/2018 18:41

9, si vous n'avez aucune notion de la symbolique et de sa place dans l'échelle de nos valeurs.......

A.N.

11.Posté par Nivet Alain le 14/02/2018 18:48

9, j'oubliais, ce n'est pas le poème qui est symbolique, mais la période évoquée.

Par ailleurs, nous fêtons cette année le centième anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre. Nous allons avoir une année de commémorations diverses. Comme vous le dites en post 1 : c'est suranné ?

A.N.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes