MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quand on est un élu, à la Réunion…


- Publié le Mercredi 8 Octobre 2014 à 09:55 | Lu 700 fois

On dit d’abord et avant tout qu’on veut faire de la politique autrement, de la politique « propre », car « nous, on a du respect pour la chose publique, et pour nos électeurs », et « nous, on veut changer les choses », car « nous, nous sommes d’honnêtes gens, révoltés par les pratiques mafieuses des élus en place»… 
 
Ensuite, on critique vertement ses adversaires politiques, remettant en question leur conduite inacceptable, leurs décisions absurdes, et leur manque d’engagement ou d’idées…

Mais en réalité : 
On tient des discours sur la misère  car cela fait « humaniste » et rapporte beaucoup de voix-la logique comptable : il y a plus de votants pauvres que de votants riches…

On assure que l’on pense toujours aux plus pauvres, alors qu’on n’en a cure, et qu’on ne pense qu’aux riches et aux puissants !

On a une grande et belle maison de fonction, dont on ne paie pas de loyer, qui sera payé par le Ministère public, donc par les impôts des contribuables…

On cumule un poste de fonctionnaire sur-rémunéré dans l’Education Nationale avec une fonction élective dans une collectivité et une responsabilité dans le parti… Et on se plaint à longueur de journée qu’on est débordé.

On cumule donc un salaire de 4500 euros avec une indemnité de 1000, 2000, 3000, 4000 euros d’argent public…On l’aime, l’argent des contribuables…
Mais on clame haut et fort qu’on est contre le cumul des fonctions, des mandats, des salaires, des primes, car on n’est pas à un mensonge près…

On paie 0 (oui, ZERO) euro d’impôt… 

Ou bien, on paie l’Impôt Sur la Fortune (ISF)… 

On se fait passer pour un honnête homme, ou une honnête femme, quelqu’un de vraiment engagé…
Alors qu’en réalité, on s’associe avec n’importe quel parti pour être élu, même si on a des idées opposées : au diable la sincérité, l’intégrité et l’honnêteté ! Au diable les idées ! Au diable l’engagement pour des idées ! Au diable la politique ! 

Le seul but de l’ambitieux, c’est de régner enfin, d’obtenir tous ces avantages de nanti, de rentrer dans la cour des grands profiteurs, dans la cour des « Grands », disent-ils…

Car ce qui compte, et le seul objectif de tous ces menteurs, c’est de satisfaire cette quête infinie de puissance, de respectabilité, de pouvoir, de domination, de gloire sociale.

Et tant qu’à faire, on en profite : on voyage jusqu’au bout du monde pendant les vacances, toujours aux frais du contribuable et/ou du parti politique…
D’ailleurs, parfois, on voyage pendant ses jours de travail, sans prévenir sa hiérarchie : on vole donc des heures à son employeur du secteur public… 

On se fait rembourser les repas pris au restaurant avec ses amis, hors de tout cadre professionnel… Et par qui se fait-on rembourser ?  Par le contribuable, bien sûr!…

On ne tient pas ses engagements pris durant la campagne, on lutte même contre son camp en votant pour des projets déjà obsolètes, dangereux pour la santé, et critiqués partout ailleurs…

On manipule ses petits soldats, qui ont apporté leur aide et leur soutien infaillible, comme des pions : ils ont travaillé pour nous, et n’obtiendront jamais de reconnaissance, de remerciement : quelle bande d’idiots, de naïfs!…

On trahit ses idéaux… On trahit ses engagements, son propre parti politique…

On trahit ses amis qui ont soutenu et accompagné le postulant pendant toutes ces années… 

On se prend pour une star car on est sur les plateaux télé…

On s’adonne au culte de la personnalité, en public et sur les réseaux sociaux, on publie des portraits de soi très auto-satisfaits, on se met en scène dans sa cuisine, dans son salon, devant la cascade, sur la plage en bikini, et on attend les « like » de ses gogo-girls et de ses gogo-boys…

On ne se soumet plus à de quelconques obligations au sein de son parti, car tout est désormais permis : entrisme, insultes de ses collaborateurs, non subordination à l’autorité du parti, non reversement du pourcentage obligatoire des indemnités perçues au titre d’élu…C’est l’impunité.
 
On pense à soi, à soi, à soi et encore et toujours à soi…

Et on encaisse les indemnités, et on ment, et on manipule tout son entourage et ses électeurs…
Parfois même, on déménage à l’autre bout du monde sans prévenir le groupe d’élus auquel on appartient : il faut conserver l’indemnité ! 
« Il faut voter ! », assène-t-on aux jeunes et aux citoyens. 

Voter pour des truands, obsédés par le pouvoir, par la compétition, par leur image, par l’appât du gain, par la vanité…Obsédés par EUX-MEMES, par leur propre réussite, par l’argent, par le pouvoir.

Voter pour des menteurs, des manipulateurs, des traîtres…

Voter pour des cumulards, égoïstes, dominés simplement par l’envie, avides, pressés de conquérir des mandats, des fonctions, des indemnités.

Voter pour des donneurs de leçons, qui s’emparent des sujets d’actualité pour faire le buzz sur leur petite personne…

Voter pour ces pseudo-adultes, qui ne sont en réalité que des enfants, des ambitieux, des jaloux, des arrivistes, des voleurs, des profiteurs, des couards. 

Voilà où en est notre démocratie.

Le pouvoir rend idiot, le pouvoir rend fou, le pouvoir rend mauvais. 

La politique, oui ! Mais certains politiques : au secours ! 




1.Posté par nope le 08/10/2014 11:17

tu pourrais remplacer "à la réunion" par "francais"

sinon cimer, exactement ce que je pense en mieux exprimé.

2.Posté par Fonctionnaire le 08/10/2014 12:03 (depuis mobile)

Non monsieur, tous les fonctionnaires ne sont pas élus et non monsieur, tous les fonctionnaires ne touchent pas 4500 €. Voilà pourquoi nous sommes mal aimés. A cause des idées reçues comme les vôtres. Inadmissible !!!!

3.Posté par pfff le 08/10/2014 16:16

Je suis d'accord avec la plupart de vos idées, mais le plus grand coupable selon moi est le peuple qui se laisse manipuler au lieu de se bouger les fesses, qui "donne" le pouvoir à des repris de justice (Annette à Saint-Denis, Sinimalé à Saint-Paul, TAK au Tampon, Hamilcaro à Saint-Louis, etc....). C'est malheureux à dire mais le peuple n'a que ce qu'il mérite...

4.Posté par KLD le 08/10/2014 19:34

Y a pas des cours de morale et d'éthique pour politique , avec examen .......? comme cela , ils pourront utiliser la fameuse expression "droit ds ses bottes" à bon escient , c'est pas gagné !!!!

5.Posté par milien le 09/10/2014 06:09

BRAVO! pour votre article, je ne désespère pas qu' un jour on puisse faire de la vraie politique à La réunion, car pour le moment on est encore dans le maintien et l'entretien de la misère.

6.Posté par Mwa la pa di le 09/10/2014 07:47

Nous avons la même vision de la politique et de ses hommes. Peut être le même combat ?

7.Posté par WTF le 10/10/2014 11:40

C'est pas que local ces pratiques, c'est notre système dans sa globalité qui est pourrie et cela ne changera jamais, vu que ceux qui instituent ce système, sont les mêmes qui en profitent : ils ne se saborderont jamais !

Hormis une grosse révolte, dans le sang, les cris, les larmes...le bateau continuera droit vers l'iceberg.

En même temps, ce qui est révoltant aussi là dedans, c'est que beaucoup de gens, ont conscience de cela, mais soit ne vote pas, soit s'abstient, soit vote blanc...sur le fond parce que il faut bien le reconnaître, la politique est médiocre et désintéressant. Mais en même temps, cela fait le jeu de ces politiques qui compte énormément sur des votants alimentaires pour se faire réélire. Aussi, autant d'un voter et deux, pas blanc, mais pour qqun : qui au final certes ne fera rien pour vous, mais au moins quitte à mettre qqun au pouvoir, autant que celui ci soit le moins dictatoriale. Quitte à les changer à chaque fois, car leur mandat et trop long pour une démocratie (ce qui en reste) renouvelé en permanence.

Au final la force élective vient de l'électorat de base pour qui plus le politique est corrompu et dictatoriale, plus il votera pour celui -là. Au fond, nos politiques ressemblent bel et bien à ceux qui les mettent en place. Le jour ou la base réfléchira un peu plus et dira moins "Amen" à tout, peut être qu'on aura des élus, moins sales !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes