Courrier des lecteurs

Quand les facteurs foutent le souk… … et vous pourrissent les ananas…

Dimanche 11 Février 2018 - 09:00

Quand les facteurs foutent le souk… … et vous pourrissent les ananas…

Sont-ils trop payés, nos facteurs (pardon, on dit « préposés ») d’aujourd’hui ? Trop d’avantages ? Trop de m’en-foutisme ? Un peu de tout ça sans doute.

J’ai été instituteur à Marla plus d’un an et demi. Le facteur venait à pied et distribuait courrier, journaux, horaires des messes et allocations dans tout le cirque. Nous avions calculé avec Vaxelaire, dans le Mémorial (tome 6), que celui de Dos-d’Âne, qui desservait Aurère, Îlet-à-Malheur, Grand-Place, Îlet-à-Bourse et La nouvelle, avait fait 25 fois le tour de la terre !

Ils allaient alors à pied ou à vélo, plus tard en Solex. Maintenant, ils ont motos et bagnoles, ce qui les épuise moins, les pauvres. Et les rend plus dédaigneux de leur clientèle aussi.

Voici plus d’un mois, j’ai envoyé à mon fils, à Toulon, un colis : 7 beaux ananas pas trop mûrs, des longanis, des combavas, du piment (celui d’Espelette ne vaut pas tripette malgré la pub), des grenadines.

89 euros pour le tout ! À quelques grammes près, nous té qui dessaute le poids autorisé.

Junior n’ayant toujours rien reçu un mois après, nous sommes allés aux nouvelles pour bouger avec cette Poste si immobile. Paraît que lorsque le préposé s’est présenté chez lui, personne n’a répondu à l’appel. Le colis a donc été réexpédié franco de port à l’envoyeur sans plus de façon. À savoir moi-même tout seul personnellement. Toujours pas reçu, vous pensez bien. Et puis… reçu quoi ? In colis d’zananas gâtés ?

Auparavant, le facteur serait revenu livrer le colis le lendemain, sinon aurait laissé un petit mot pour prévenir l’impétrant.

Là, rien, nib, que dalle, que tchi, oki et peau-de-balle !

On leur a enlevé les sommes liquides pour les prémunir des agressions (logique, logique !), vous ne voulez pas, en plus, les emmerder avec vos fruits à-la-mors-moi-l’noeud dont ils n’ont que foutre, non ?

Va falloir, selon la poste, déposer une réclamation. Laquelle, selon toute vraisemblance, terminera sa carrière glorieuse en classement américain : au panier !

Et ces gens passent leur temps à rouspéter parce que le boulot est trop dur et pas assez payé. Vous savez combien ils touchent ?

Jules Bénard

N.P
Lu 814 fois



1.Posté par L'Ardéchoise le 11/02/2018 11:42

Il est loin, "Le facteur de Mafate" si formidablement chanté par Bat'Ker (j'adore cette chanson) !
Mis à part le fait que le piment d'Espelette, n'est pas si mauvais que cela (pas très "piquant" pour un piment, je te le concède), les mystères de la Poste d'aujourd'hui n'en sont pas vraiment : cette institution a du mal à embaucher et les facteurs remplaçants sont légion. Certains font leur boulot comme il faut, d'autres non et attendent juste la paie , effectivement très correcte...
D'autre part, il y a des bureaux de Poste plus ou moins bien dirigés par des gens qui se la pètent, ce qui influence sans aucun doute le fonctionnement.
Bref, je compatis pour l'avoir vécu, sans fruits, mais avec des cadeaux que ma fille n'a jamais reçus, et c'était pour Paris. Le colis a soit-disant été livré, mais où ?
Il avait disparu dans la nature et je n'ai bien sûr jamais été indemnisée..
Alors oui, tu vas pouvoir hélas "t'asseoir dessus" !!!

Merci quand même pour cette savoureuse relation (dans le sens de relater, ce n'est pas pour toi que je l'indique, juste pour d'aucuns...) des faits.

2.Posté par Zarin le 11/02/2018 14:22

La la la...

Le facteur de Santa Cruz
Affalé sur son cheval
Ressemble à ouna médouze
Sous le soleil tropical
......
Ohé, les muchachas
J'apporte le courrier
Ohé, les muchachas
Voici les P.T.T.

La la la..

{Parlé:}
Io traduis, io traduis :
En mexicano, employé P.T.T.
Se dice Employé Postos Télégraficos y Telefoños
C'est pas comme en frances, hé
Employé P.T.T. : employé Pour Tuer le Temps
---
Henri Génès/Le facteur de Santa-Cruz

3.Posté par margouillat974 le 11/02/2018 20:43

Ce n'est que le résultat de la semi privatisation de la poste !

4.Posté par une réunionnaise 97410 le 12/02/2018 23:51

sur notre ile, on m'a conseillé de faire un colis pour le surplus de bagages.C'est ce que j'ai fait. j'ai fait 3 colis et j'ai envoyé à la Poste de st gilles par chronopost.Les colis sont arrivés à Toulon aussi 4/5 jours après.J'ai bien précisé dessus "surplus de bagages".C'est une entreprise privé qui a acheminé les colis, la Poste ne fait plus elle meme il m'a dit.
Il ne laisse pas d' avis de passage dans la boite aux lettres, il envoie un sms, disant qu'il est prés de chez vous et vous le rappellez si vous etes absente et il laisse chez le concierge.par exemple.

5.Posté par MICHOU le 01/03/2018 03:02

Malheureusement ce n'est pas que le souci de Mafate, c'est général. Les lettres recommandées, les colis ne sont même plus présentés, souvent ils arrivent éventrés, et la Poste veut faire croire qu'elle peut s'occuper des personnes âgées. Et si elles habitent à l'étage? Comment pourraient elles recevoir des visites alors que ce n'est pas possible aujourd'hui pour des livraisons ou courrier dont on paie les affranchissements très chers?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?