Communiqué

"Quand les compétences sont là, pourquoi l’embauche locale n’est pas une priorité ?"

Jeudi 12 Juillet 2018 - 16:14

Jean-Hugues Ratenon a reçu ce jeudi le collectif des professeurs des écoles pour échanger sur "le refus du rectorat de les intégrer à l'Education Nationale à la Réunion". Voici le communiqué du député à ce sujet :


"Quand les compétences sont là, pourquoi l’embauche locale n’est pas une priorité ?"
J’ai reçu ce jeudi matin à ma permanence parlementaire à St Benoit, le Collectif des Professeurs des Ecoles. Au centre des échanges : le refus du Rectorat de les intégrer dans l’Education Nationale à la Réunion.

Ils sont 44 à avoir réussi le concours avec les meilleures notes de France et se voient laisser sur le carreau. Il est inadmissible que des jeunes Réunionnais et leurs parents qui se sont sacrifiés pour les études, et qu’une fois le diplôme obtenu, l’Académie les ignore alors qu’il y a des postes vacants. Pire, des professeurs des écoles de métropole ont été ou vont être recrutés pour « convenance personnelle ».

Je dénonce cette politique d’embauche à l’extérieur alors que des Réunionnais sont qualifiés mais se heurte à un système de recrutement qui pose des questions et soulève des doutes. Pourquoi laisser des Réunionnais au chômage ?

Par ailleurs, ces jeunes ont obtenu leur diplôme avec l’option des langues régionales. Quand on connait que l’éducation commence dès le plus jeune âge et que si des professeurs ne maitrisent pas le créole pour faciliter l’apprentissage du français, il est incompréhensible que la priorité d’embauche soit donnée à des hexagonaux qui auront à peine 3 semaines pour s’adapter à notre environnement social et culturel. Après comment s’étonner du fort taux d’illettrisme à la Réunion.

Je souligne que si nos Réunionnais, qui je le rappelle ont obtenu les meilleures notes de toute la France, ne sont pas embauchés, ils se retrouvent au chômage et perdent le bénéfice de leur concours. Aussi, je demande très officiellement et fermement au Recteur de l’Académie de la Réunion de recruter ces 44 jeunes Réunionnais compétents et motivés.

Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion 
N.P
Lu 992 fois



1.Posté par fakenews le 12/07/2018 18:46

Monsieur le Député, sans ignorer le devenir de ces jeunes, les professeurs qui arrivent, le seront par le biais d'une procédure d'ineat/exeat. Ce sont des agents déja titulaires, et font leur mutation comme d'habitude. Il est relativement dangereux de surfer sur cette vague dans laquelle on fait croire à la population que l'on vient prendre le travail des réunionnais.
Nos candidats locaux, sont pour le moment sur liste complémentaire. En tant que député, vous auriez pu lors du vote du budget, faire en sorte que celui dédié à l'Education Nationale sur notre territoire soit plus conséquent.
Sur les listes complémentaires, l'année dernière, de mémoire, il y a eu un recrutement. Il est tardif, c'est vrai, mais il faudra être patient.

2.Posté par L'Ardéchoise le 12/07/2018 18:52

Chaque année, la même rengaine .
Mais là, c'est le pompon : le taux d'illettrisme est donc dû au taux de recrutement d'enseignants venus de métropole !
Sans nul doute que Monsieur Ratenon a eu des enseignants métros vu la teneur de son courrier : orthographe, grammaire, expression française...
Il devrait embaucher un ou une des 44 "avec les meilleures notes de France" pour l'aider ! MDR

3.Posté par l’aviateur le 12/07/2018 20:39

Est-ce l’amour du pays ou l’amour de la sur rémunération? Monsieur le député faite en sorte que cette sur rémunération disparaisse et nous constaterons alors que bon nombre de jeunes diplômés préfèreront construire leur avenir professionnel en Métropole avant de revenir sur le sol natal.

4.Posté par karys le 13/07/2018 05:36

combat à mener aussi chez groupe GBH qui embauche en cadre que des metro

5.Posté par sceptique le 13/07/2018 05:57

la mutation des professeurs suit une procédure stricte....chaque Français lauréat d'un concours y participe...il n'y a pas plusieurs sortes de Français! ceux de la Réunion et ceux de métropole...
De plus nous devons donner l'exemple de la mobilité a nos jeunes.
Et puis voir d'autres horizons...cultive en nous la tolérance!

6.Posté par Bla-bla-Karl. le 13/07/2018 06:48

Tissu de mensonges, d’insinuations nauséabondes, et il faut bien le dire, de bêtises. Pourquoi le rectorat n’utilise-t-il pas son droit de réponse pour rétablir la vérité? Et rappeler une fois encore, comme chaque année et après chaque concours de la fonction publique, que les règles sont connues de tous ceux qui se présentent à ces concours, et que les lauréats réunionnais auront une majoration de barème telle qu’ils ont de fait une PRIORITÉ ABSOLUE pour être nommés à la Réunion.

7.Posté par Titi or not Titi le 13/07/2018 10:20

@L'Ardéchoise😜👍
Quand La Politique Rentre Dans Les Écoles Primaires,
Cela Donne Ça ! 😜 Laïcité... ?
Nivellement Par Le Bas Voulu Par Le Rectorat / LOFIS ...
Via La Fac, Pour Former Les Futurs Identitaires ...

Et D'Un Autre Côté, L'Ile Maurice Accueille De Grandes Écoles !😜

Bien À toi ! 👌

ANouLa©®

8.Posté par JORI le 13/07/2018 11:37

"et que si des professeurs ne maitrisent pas le créole pour faciliter l’apprentissage du français", mauvais argument car ma scolarité s'est passée avec des profs ne maîtrisant pas le créole, à supposer puisque je ne les ai jamais entendu parler créole, ce qui ne m'a pas empêché l'apprentissage du français!!.
Mais peut être que ratenon a eu durant toute sa scolarité que des profs qui parlaient le créole!!.
Mais quel créole d'ailleurs??.

9.Posté par JORI le 13/07/2018 11:39

"qui je le rappelle ont obtenu les meilleures notes de toute la France, ne sont pas embauchés, ils se retrouvent au chômage et perdent le bénéfice de leur concours", si c'est un concours national qui plus est pour l'entrée dans l'éducation nationale, comment se fait il que ces lauréats se retrouveraient sans emploi, comme le prétend ratenon??.

10.Posté par JORI le 13/07/2018 11:41

ratenon pourrait en embaucher un ou deux comme attaché parlementaire!!.

11.Posté par loulou le 13/07/2018 13:33

la tolérance sceptique je crois que le créole est tolérant la tolérance est devenue notre ennemie ,la tolérance à bon dos bien souvent, la tolérance dans les deux sens un bon procédé

12.Posté par Ben voyons! le 13/07/2018 16:40

Tous les ans , à la même époque , la même rengaine et le politique de service qui la ramène au sans connaître vraiment le problème. Si ces jeunes ont passé le concours de prof des écoles ici, ils auront un poste à la Réunion car on a toujours un poste dans l’académie où on a passé le concours .
L’argument pourri et nauséabongd des vilains venus d’ailleurs pour prendre le boulot sent bon le populisme de bas étage mais bon....écoutez Mélanchon et vous aurez le même discours puant sur d’autres sujets .
Tous les ans , les vieux cocos la ramènent en mentant souvent sur les «  entrants » qui sont , critères «  intérêts matériels et moraux » obligent la plupart du temps de créoles qui rentrent. Et ça en gêne plus d’un car ceux là ont souvent les yeux plus ouverts que nos jeunes pousses.
Quant à embaucher nos jeune sont diplômés en priorité demandez dont au fringant député pourquoi, la plupart du temps , nos élus embauchent de vilains exogènes car ceux là ne connaissent personne en arrivant et ne peuvent donc pas tout de suite comprendre magouilles et malversations ...les élus n’embauchent localement qu’en les petites mains qui seront à leurs bottes!
A droite comme à gauche et malgré leur soutien beaux discours .

13.Posté par yab le 14/07/2018 14:28

Tous les ans c'est la même rengaine , des personnes passent un concours NATIONAL et pleurnichent s'il faut travailler sur le territoire National.
Monsieur Ratenon, j'ai appris le Français avec des profs qui ne parlaient pas le créole et je pense que je ne me débrouille pas trop mal avec le Français.
En demandant que soient embauchés à La Réunion les nouveaux diplômés locaux, vous empêchez certains Réunionnais de rentrer chez eux par mutation.
Nou lé pa moin, mé nou lé pa pluuss Monsieur le Député.

14.Posté par loulou le 14/07/2018 19:06

oté le yab rebdez vous mois d'aout ou va voir combien d'ultra marins lé en mutation à la réunion et mi peut dire à ou beaucoup de jeunes diplômés de métropoles y gagne son mutation ici ça in fo débat , in débat politique et hypocrite

15.Posté par ASHANTI le 17/07/2018 23:54

OUI TOUS LES ANS LA MEME QUESTION POUR TOUS LES FONCTIONNAIRES DOMIENS en maîtropole
car nombreux sont ceux qui ont vainement essayer d obtenir leur MUTATION pendant des années SANS JAMAIS DE REPONSE positive alors que les FRAUDEURS, EUX PASSENT et obtiennent miraculeusement leur mutation vers les DOM sans AUCUN PROBLEME; AU BOUT D UN MOMENT ON SE POSE effectivement DES QUESTIONS :

COMMENT DES ZOREY REUSSISSENT ILS A FAIRE VALOIR DES INTERETS MORAUX ET MATERIELS QUI SONT PLUS RECEVABLES QUE LES NOTRES ???

PAR QUEL MIRACLE ONT ILS TOUS DES CONJOINTS DANS UN DOM DONT ILS DOIVENT TOUT A COUP SE RAPPROCHER ???? ce qui les rend tout à coup prioritaires.

COMMENT UN COUPLE DE ZOREY PEUT IL RECEVOIR SA MUTATION EN MEME TEMPS DANS UN MEME MINISTERE mais aussi quand ils sont DANS DEUX MINISTERES DIFFERENTS ???
( ce n'est pas un scoop pourtant aucun journal local n'aborde cette pratique originale de la mutation sous les bananiers récurrente POURTANT sensée faire scandale !) PAR QUEL MIRACLE EST CE POSSIBLE ?

SONT ILS TOUS COMPLICES ? ( administration, syndicats ?
EFFECTIVEMENT LES PROFS SONT SENSES PARTIR MAIS PAS LES PROFESSEURS DES ECOLES QUI EUX AU CONTRAIRE SONT SENSES POUVOIR RESTER.
IL Y UN PROBLEME QU ON AIMERAIT VOIR ABORDER PAR D AUTRES ELUS QUE MESSIEURS RATENON ou les députés antillais.

16.Posté par loulou le 18/07/2018 07:47

ashanti parlez de sert plus à rien comme vous dîtes tous les ans c'est la même chose , des jeunes diplômés obtiennent leurs mutations chez nous et beaucoup de réunionnais bossent dans les banlieus les plus complexes, tout est magouille et pipé d'avance, vous trouverez des expatriés dire que nous sommes des assistés qu'il faut la fermer et supporter c'est la France qui nous donnent à manger je crois rêver elle donne elle rien sans retour, il faudrait plus de caractère aux compatriotes comme les antillais et les corses , nous sommes trop gentils la tolérance n'est plus une qualité de nos jours ni de la confiture que l'on étale sur la tartine du mépris, défendez vous tous les ans c'est plus de quatre cents mutés qui débarquent à gillot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >